Treuils électriques : spécificités et critères de choix


Un nombre croissant de nouveaux bateaux proposent des treuils électriques en option ou, dans certains cas, dans le cadre de l’inventaire standard. Cela s’explique en partie par la taille croissante des nouveaux yachts, mais ce n’est pas tout. Outre le facteur pratique, il y a aussi une raison de santé : les crises cardiaques après une forte utilisation des treuils sont plus fréquentes qu’on ne le pense généralement.

Ce dernier aspect signifie que certains bateaux d’un peu plus de 30 pieds peuvent bénéficier de l’installation de treuils électriques, surtout si le bateau dispose d’un grand génois à treuiller après chaque virement de bord, et si le propriétaire et l’équipage ne sont pas dans la première jeunesse. Les bateaux plus récents sont plus susceptibles d’avoir des focs qui ne se chevauchent pas et qui demandent beaucoup moins d’efforts pour écoper, mais leurs grandes voiles peuvent être plus lourdes à hisser, ce qui implique également beaucoup d’efforts pour mettre les voiles et prendre les ris.

L’installation d’un treuil électrique

Avant de décider d’installer des treuils électriques, il est bon de vérifier que votre installation actuelle ne crée pas de travail inutile. De même, changer le plan de voilure d’un bateau en passant d’un grand génois à un petit foc sans chevauchement réduira l’effort nécessaire à la fois pour chaque virement de bord et pour la prise de ris de la voile, avec une faible réduction de la vitesse au vent, sauf dans des airs très légers. Pour la navigation au près, la surface de voile perdue et plus encore peut être remplacée par un enrouleur Code 0 ou un spinnaker asymétrique.


Les treuils électriques, comme les guindeaux, tirent une quantité considérable de courant électrique. Il est donc essentiel de planifier soigneusement le nouveau système pour minimiser les pertes de puissance dans les câbles. Bien qu’il soit d’usage d’installer une batterie supplémentaire pour un guindeau dans les étraves du bateau, cela peut ne pas être nécessaire pour les treuils électriques, à condition qu’ils soient situés près des batteries principales de sorte que les câbles soient relativement courts.

En tout état de cause, il n’est jamais préjudiciable d’utiliser une taille légèrement supérieure au minimum recommandé, en notant que plus le câble est long, plus la section du fil doit être importante. Comme pour les treuils manuels, la charge doit être répartie sur une grande surface de la structure du pont.

Critères de choix d’un treuil électrique

Il est important de maintenir les treuils électriques et leurs systèmes associés en bon état, un certain degré de maintenance supplémentaire est donc inévitable. Heureusement, tous les grands fabricants de treuils électriques publient sur leur site web des calendriers et des procédures d’entretien.


Une différence importante par rapport aux treuils manuels réside dans le dispositif de commutation sur le pont, qui est sujet à la dégradation par les rayons ultraviolets et à l’infiltration d’eau. Étant donné les graves conséquences potentielles d’un treuil électrique à auto-taraudage qui ne s’arrête pas de tourner, il est important de respecter les calendriers de remplacement recommandés par les fabricants, certains ne dépassent pas quatre ou cinq ans. 

Il est également utile d’analyser votre plan de pont pour évaluer s’il y a beaucoup de frottements inutiles. Chaque fois qu’un cordage tourne sur un angle, la friction augmente, et plus l’angle est grand, plus la friction est importante. Dans de nombreux cas, il est possible de réduire cette friction, souvent de manière assez importante.


Enfin, quand vos treuils ont-ils été entretenus pour la dernière fois ? La plupart des navigateurs de croisière sont coupables de ne pas s’occuper de l’entretien des treuils avant qu’ils soient gommés avec de la graisse congelée et que la friction ait plus que doublé. En revanche, les marins de course qui réussissent bien entretiennent leurs treuils avant chaque grand événement afin de réduire les frottements au minimum.

Dans le passé, c’était un problème récurrent à bord des yachts de croisière, mais de nos jours, sur tout bateau suffisamment grand pour bénéficier de l’installation de treuils électriques, il n’y a plus d’excuse pour ne pas avoir un banc de batteries de taille décente avec de multiples entrées de charge, y compris un alternateur avec un système de charge intelligent, un système solaire et des chargeurs à trois ou quatre étages. La consommation d’énergie ne doit donc pas être un problème, même s’il serait sage de surveiller les batteries pour s’assurer qu’elles restent chargées pendant tout voyage au cours duquel les treuils électriques sont largement utilisés.

En théorie, la taille des treuils existants de votre bateau vous donnera une bonne indication de la taille appropriée du treuil électrique pour chaque application sur votre bateau. Toutefois, de nombreux constructeurs de bateaux installent les treuils de taille minimale qu’ils peuvent afin de réaliser des économies, en particulier sur les gammes de bateaux de croisière bon marché. Il peut donc être intéressant de choisir un treuil électrique d’une taille supérieure à celle de l’unité qu’il remplacera. 

Il convient également de noter que certains treuils de plus grande taille actuellement en production sont conçus de manière à ce qu’un moteur puisse être installé ultérieurement, ce qui permet d’économiser du temps et de l’argent.

123 Bricolage
Logo