Scies sauteuses : utilisations, caractéristiques, spécificités

Une scie sauteuse est un outil électrique très polyvalent utilisé pour découper des courbes et des motifs dans une variété de matériaux. Qu’il s’agisse de chêne, de contreplaqué, de PVC, d’aluminium ou même de panneaux de béton, les scies sauteuses sont idéales pour découper de nombreux matériaux différents. Les opérateurs doivent seulement s’assurer qu’ils utilisent la lame appropriée pour chaque application et une scie sauteuse rongera la plupart des matériaux. Les scies sauteuses sont généralement utilisées à des fins plus esthétiques et d’embellissement que les scies traditionnelles. 

Construites pour découper des motifs complexes, la plupart des scies sauteuses ont également une capacité de biseautage de 450 à droite ou à gauche, parfois les deux. Comme le sabot de l’outil (semelle ou base de la scie) s’incline, la lame peut couper des matériaux en biais pour obtenir des formes composées. Comme les scies sauteuses sont conçues pour se déplacer dans les courbes et les pochoirs, elles ont cependant du mal à couper une ligne droite, même avec l’aide d’un guide.

Les scies sauteuses ont tendance à être assez sûres et généralement simples à utiliser et à entretenir. La lame des puzzles ne se déplace que de haut en bas d’environ 2 à 3 cm par course, et ne traverse les matériaux qu’à la vitesse à laquelle elle est poussée ; cela signifie que même si le contact avec la lame vous blesse et vous coupe, il n’entraînera probablement pas de dommages graves ni de perte de membre. Bien que les risques pour la sécurité soient moindres avec les scies sauteuses, il est tout de même important d’être prudent lorsque l’on coupe, touche et change de lame. Lors de l’utilisation, la friction entre le haut et le bas et entre les lames est très chaude ; si vous saisissez des lames chaudes, vous vous brûlerez ; soyez donc également prudent à cet égard.

La puissance du moteur des scies sauteuses varie entre 3,6 ? 6,4 ampères. Ce moteur actionne un engrenage excentrique qui entraîne l’arbre porte-lame et, par conséquent, fait monter et descendre la lame. Une scie sauteuse est principalement composée d’un corps en plastique, d’un carter d’engrenage en métal, d’un sabot (qui sert de support à la scie lorsqu’elle coupe), d’un porte-lame et d’un guide de lame. Il existe deux modèles de base pour les scies sauteuses : la poignée du canon et la poignée supérieure. Le modèle à poignée supérieure comporte une poignée greffée sur le boîtier du moteur de l’outil. La poignée du barillet est conçue sans poignée, de sorte que l’opérateur gère la scie avec son boîtier moteur en forme de barillet. Chacun de ces modèles est populaire, mais le choix entre les deux se fait généralement à la craie, selon les préférences personnelles. L’un des facteurs les plus importants dans le choix d’une scie sauteuse est le confort. S’assurer que vous pouvez manœuvrer la scie et qu’elle est confortable et stable dans vos mains est un aspect crucial pour trouver la bonne scie sauteuse. En raison de son centre de gravité plus bas, de nombreux artisans affirment que la poignée supérieure est plus facile à contrôler.

Caractéristiques : 

Vitesse variable : Grâce à l’option de vitesse variable, la plupart des scies sauteuses peuvent fonctionner entre 500 et 3 000 coups par minute environ. Dans les scies sauteuses, la vitesse variable est contrôlée soit par un bouton séparé, soit par une pression sur la gâchette. Certaines scies sauteuses ont un bouton individuel avec des réglages allant de zéro à plus haut, zéro signifiant que la fonction de vitesse variable n’est pas enclenchée ; les réglages un et plus donnent une coupe progressivement plus agressive. Dans d’autres modèles, la vitesse variable est contrôlée par la quantité de pression exercée sur la gâchette de l’outil.

Action orbitale :

 La plupart des scies sauteuses offrent une action orbitale de la lame qui permet des coupes plus rapides et plus grossières. Le mouvement orbital pousse la lame vers l’avant lors de la course ascendante (par opposition à une simple course de haut en bas), ce qui permet de couper les matériaux plus rapidement et plus agressivement. Gardez toutefois à l’esprit que plus vous coupez agressivement, plus vous risquez de voir des déchirures.

Soufflerie : 

De nombreux puzzles sont équipés d’une soufflerie conçue pour envoyer un jet d’air au point de coupe. L’idée est que le soufflet élimine la sciure de bois du chemin de la coupe, rendant les matériaux, les motifs et les lignes de coupe plus visibles pour l’opérateur. Dans la plupart des modèles, la fonction de soufflage peut être activée ou désactivée, et dans certains cas, la pression de l’air peut également être contrôlée. Certaines scies sauteuses peuvent également être raccordées à un aspirateur d’atelier, mais il est notoire que la collecte de la poussière est inférieure à celle de ces scies.

Libération de la lame : 

Presque toutes les scies sauteuses d’aujourd’hui permettent de changer de lame sans outil. Un bouton déclenche un mécanisme de libération à ressort qui déverrouille la lame de la pince de verrouillage et la lame est libérée. Certains systèmes nécessitent une rotation manuelle de la lame pour la retirer complètement, tandis que d’autres éjectent simplement la lame. La fonction d’éjection de la lame protège les doigts des coupures et des brûlures éventuelles.

Choisir une scie sauteuse : 

Puissance : Il n’est pas toujours préférable d’acheter simplement la scie la plus puissante. Achetez la scie avec l’ampérage qui convient le mieux aux applications pour lesquelles vous l’utilisez.

Confort et maniabilité : 

Il est crucial de s’assurer que la scie sauteuse que vous choisissez vous semble bien dans vos mains et qu’elle est confortable à pousser et à manœuvrer. La vibration de l’outil est également un facteur important pour le confort et la qualité de la coupe.

Système de guidage de la lame : 

Comme les lames de scie sauteuse peuvent dévier de leur trajectoire, un bon système de guidage de lame est un élément essentiel pour trouver la bonne scie sauteuse. Une lame qui dévie peut facilement couper une marque ou même provoquer une sorte de biseau involontaire où la lame se plie à un léger angle. Cela donne généralement des coupes assez médiocres, et un bon guide de lame est donc essentiel. Toutes les scies sauteuses ont un support de lame par l’arrière et la plupart sont également supportées par les côtés. Le degré de support latéral varie cependant selon les modèles et les fabricants. Recherchez un système de guide lame avec un support latéral adéquat pour maintenir votre lame sur la bonne voie et réduire la flexion pendant les coupes.

Entretien général : 

Brosses : Comme l’action de la scie sauteuse est généralement de courte durée, les brosses d’usine durent généralement toute la vie de l’outil. Si vos brosses sortent, vous pouvez simplement retirer le carter du moteur pour les atteindre.

Propreté : 

La propreté de votre scie sauteuse est un élément important pour améliorer ses performances et sa durée de vie. L’intérieur de votre scie peut devenir très poussiéreux, et la graisse et l’huile utilisées pour assurer le bon fonctionnement de votre lame et de ses pièces constituent le pire piège à poussière et à débris. Le simple nettoyage du guide de la lame et des mécanismes de serrage (idéalement après chaque utilisation) vous évitera bien des maux de tête. Tout débris accumulé peut dérégler la lame, donc le fait de rester propre vous permettra de couper avec douceur et précision. L’utilisation d’une brosse à dents (ou d’un objet de conception similaire) offre la meilleure portée et le meilleur effet de levier.

Chaussure ou base de scie :

Essayez de garder votre chaussure dans un état comme neuf. Si la chaussure se déforme, cela interrompra l’angle de votre coupe. Remplacez la chaussure de votre scie sauteuse si, par exemple, vous laissez tomber la scie et qu’elle se plie. Il est également possible que la surface de la chaussure présente des rayures ou des éraflures. Des arêtes vives et saillantes peuvent se former autour de ces entailles et entacher vos surfaces de coupe. Pour protéger vos matériaux, il suffit d’utiliser du papier de verre ou un tampon à récurer pour aplanir les éraflures et les bords tranchants. La plupart des chaussures peuvent également être munies d’un couvre-chaussure en plastique lorsqu’on travaille avec du bois tendre ou fini, ou du plastique.

Cordon : 

Comme pour tout outil électrique à cordon, vérifiez régulièrement si le cordon n’est pas fendu, coupé ou cassé, et remplacez-le s’il est endommagé.

Sans fil :

 La technologie des piles s’améliorant sans cesse, les outils électriques sans fil deviennent une ressource beaucoup plus viable pour les artisans. Les scies sauteuses sans fil sont disponibles dans une gamme de 12 ? 28v ; en général, plus la tension est élevée, plus l’outil est performant. En outre, comme l’effort de la scie est fourni sur des périodes relativement courtes, les piles des scies sauteuses ont tendance à durer plus longtemps. Cela fait du sans fil une option assez bonne et pratique.

Conseils : 

Lorsque vous utilisez une scie sauteuse, allez-y doucement ; laissez la lame faire le travail. Ne poussez pas trop fort et ne tournez pas trop vite. De plus, vous devez couper sur le dessous de la pièce à travailler chaque fois que cela est possible. Comme la lame coupe vers le haut, le fait de couper sur le bas de la pièce réduira les déchirures visibles sur votre pièce.

Les scies sauteuses sont un outil incroyablement polyvalent et sont le roi incontesté de la coupe courbée. Pour découper des motifs et des formes esthétiques, il n’y a pas de meilleur outil à avoir dans l’atelier qu’une scie sauteuse.