Projet immobilier : comment s’y prendre ?

Un projet immobilier fait incontestablement partie des plus importants dans une vie. Sans exagération aucune, on peut même dire que de sa réussite peut dépendre la stabilité d’un ménage. Ce qui signifie donc qu’un mauvais investissement peut compliquer la vie de l’intéressé. Ainsi, vous devez est être conscient qu’il faut apporter un très grand soin à la préparation d’un tel projet.

Avant d’aller à la rencontre de votre banquier, des agents immobiliers, des notaires et autres assureurs, vous devez réaliser un grand travail de réflexion en amont. En suivant ce guide, vous saurez comment vous y prendre et mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir avec brio votre projet immobilier.

Projet immobilier : définir vos besoins

S’il s’agit d’un projet immobilier qui débouchera sur votre résidence primaire ou secondaire, cette étape n’est pas la plus difficile. Vous avez déjà en tête votre idéal en termes de logement. Vous n’avez qu’à écouter votre cœur et prendre en considération votre style de vie ainsi que vos habitudes. Que ce soit en ville, à la campagne ou encore à proximité du grand bleu, l’essentiel est de trouver l’emplacement ou le logement qui vous correspond et qui vous rendra heureux. Outre la zone et l’usage, vous aurez également à choisir entre construire ou acheter, du neuf ou de l’ancien, une maison ou un appartement.


S’il s’agit d’acquérir ou de construire un bien à louer et potentiellement à revendre dans quelques années, il faudra penser autrement. Vous devez étudier l’évolution du prix de l’immobilier dans les secteurs géographiques adaptés et choisir l’investissement qui sera le plus rentable financièrement.

Définir votre budget

Avant d’aller à la recherche du bien immobilier idéal, concentrez-vous tout d’abord sur votre budget. Le budget est un élément prépondérant quel que soit le projet à réaliser et les projets immobiliers ne dérogent pas à cette règle.

Répondez aux bonnes questions. Combien êtes-vous disposé à verser mensuellement pour cette acquisition ? Ne pas oublier que vos mensualités doivent être inférieures ou égales à 33 % de vos revenus. Avez-vous la possibilité de fournir un apport personnel ? Pensez également aux frais notariés et aux frais concernant le déménagement. Bien évidemment, vous devez vous informer globalement sur la valeur du type de bien qui vous intéresse principalement.

Un comparateur en ligne pour trouver la meilleure offre de prêt immobilier

Vous devez donc faire le point avec votre banque et déterminer votre capacité d’emprunt. Ainsi, vous pourrez souscrire à un prêt immobilier avant de partir à recherche de programmes intéressants et compatibles avec vos capacités financières. Pour trouver les meilleurs taux et faire des économies, ne foncez pas sur le premier programme qui vous semble prometteur, passez par un comparateur.

Il existe plusieurs dispositifs bancaires et étatiques qui permettent de financier l’acquisition de votre futur bien immobilier. Parmi les plus courants, on retrouve :

  • le prêt à taux zéro (PTZ),
  • le prêt action logement (PAL),
  • le prêt accession sociale (PAS),
  • le plan épargne logement (PEL),
  • le prêt social de location-accession (PSLA),
  • l’aide personnalisée au logement (APL).
Prêt Immobilier

Il existe également d’autres avantages facilitant l’accès à la propriété comme la réduction de la TVA pour tout achat immobilier neuf dans certaines zones ou encore les aides aux collectivités locales. Bref, il est nécessaire d’avoir un maximum d’informations en bénéficier.

En outre, il ne faut pas oublier l’importance de la souscription d’une assurance prêt même si la plupart des établissements bancaires la proposent déjà. Après avoir fait une simulation avec votre banquier, vous devez prendre du recul pour y réfléchir à tête reposée.

Faire des recherches et des visites

Une fois la question du budget beaucoup plus clair, il est temps d’aller à la recherche des biens qui répondent à vos critères. Internet regorge d’offres intéressantes, notamment sur les plateformes spécialisées. Aucune piste ne doit être négligée, vous pouvez très aussi bien trouver la maison de vos rêves auprès d’agents immobiliers que de particuliers.

Dans tous les cas, il est nécessaire de faire une analyse du marché immobilier dans les régions ciblées. Même si bon nombre d’agents immobiliers n’ont pas bonne presse, leur expertise demeure précieuse et permet de gagner du temps lors des recherches et des visites. Il est donc nécessaire de trouver un agent titulaire d’une carte professionnelle, d’une assurance responsabilité civile et d’une garantie financière.

Dans certains cas, notamment hors des grandes métropoles, il est possible de trouver un bien par le biais d’un notaire.

Agent Immobilier

Signer la promesse de vente (l’avant-contrat)

Cette procédure est une étape importante de votre projet. Il s’agit de signer un compromis de vente ou une promesse unilatérale, mais contrairement à ce que la majorité pense, ce document engage les signataires. Toutefois, l’acheteur bénéficie d’un délai de rétractation de 30 jours pendant lequel il peut faire machine arrière sans avoir à se justifier.

Un avant-contrat ou promesse de vente peut comporter des clauses suspensives ou des clauses résolutoires pour régir l’acte de vente définitif. La clause suspensive est une condition sine qua none sur lequel repose la validation du contrat de vente, tandis que la clause résolutoire annule ou résilie un contrat signé si une condition convenue à l’avance s’est avérée.

Signer le contrat de prêt immobilier

Ceci fait, il est temps de déposer votre dossier de prêt immobilier à la banque. L’établissement vous donnera une réponse dans un délai qui peut varier entre 10 à 21 jours. Habituellement, la banque donne un accord de principe dans un premier temps, ce qui signifie que le financement est pratiquement acquis, mais qu’une certaine condition ou quelques justificatifs sont encore attendus. Vous serez ensuite notifié par email et l’acte authentique doit être signé en présence d’un notaire.

Il ne reste plus qu’à attendre le déblocage des fonds. S’il s’agit d’une construction ou d’un VEFA (vente en état futur d’achèvement), le déblocage se fait de manière progressive et respecte un échéancier.

Prêt immobilier : souscrire une assurance habitation

Vous y êtes presque. Avant d’avoir la main sur votre titre de propriété, souscrivez une assurance habitation. Toutes ces procédures peuvent vous donner envie de faire des choix par facilité, mais le choix d’une assurance habitation ne se fait pas à la légère.

Il ne suffit pas de choisir la plus chère pour avoir une meilleure couverture. Encore une fois, il est important de passer par un comparateur pour trouver le contrat d’assurance adapté.

Vous avez encore des questions ?
Obtenez l’aide de la communauté. Posez votre question dans le forum et obtenez de l’aide d’autres enthousiastes du bricolage et des professionnels de la construction.
Nous sommes là pour nous aider les uns les autres.
Au Forum!
123 Bricolage
Logo