La flambée des prix de construction maison fait craindre une nouvelle bulle spéculative

C’est une question apparemment simple mais dont la réponse est compliquée : combien coûte la construction d’une maison ? Avec les pénuries de main-d’œuvre et l’augmentation du coût des matériaux, il est plus important que jamais d’avoir une idée des coûts impliqués.

L’idée que se font beaucoup de gens de la construction de leur propre maison est celle qu’ils voient à la télévision, des constructions gargantuesques avec des budgets de plusieurs milliers d’euros. Cependant, en réalité, il existe une maison à construire soi-même pour tous les budgets, et si vous faites preuve d’intelligence avec votre budget, ce n’est pas une entreprise à haut risque. 

Cet article explore certaines des variables qui conditionnent le prix de construction maison, ainsi que les coûts cachés auxquels vous ne vous attendez peut-être pas, tout en proposant des chiffres régulièrement mis à jour sur le coût au mètre carré.

Tableau : Possibilités de répartition des prix de construction de maison en France

ParamètrePrix de construction / m²Prix de construction / 100 m²
Maison traditionnelle1 000 à 2 100 € / m²100 000 à 210 000 €
Maison contemporaine1 800 à 2 500 € / m²180 000 à 250 000 €
Maison en containers900 à 2 200 € / m²90 000 à 220 000 €
Maison en bois1 200 à 2 500 € / m²120 000 à 250 000 €
Maison en briques1 500 à 2 200 € / m²150 000 à 220 000 €
Maison en parpaings1 500 à 2 500 € / m²150 000 à 250 000 €
Maison BBC1 200 à 1 800 € / m²120 000 à 180 000 €
Maison bioclimatique1 500 à 2 500 € / m²150 000 à 250 000 €
Maison passive1 500 à 3 500 € / m²150 000 à 350 000 €
Maison positive (BEPOS)1 500 à 3 500 € / m²150 000 à 350 000 €
Auto-construction1 286 € / m²128 600 €
Constructeur1 395 € / m²139 500 €
Entrepreneur ou artisan1 428 € / m²142 800 €
Architecte1 701 € / m²170 100 €

Prix d’une maison neuve par style 

La construction de nouvelles maisons se situe généralement entre 1 000 et 2 500 € / m², mais les options personnalisées et de luxe peuvent atteindre 3000 € / m². En France, la construction d’une maison traditionnelle coûte 1 000 à 2 100 € / m², soit 100 000 à 210 000 € pour une surface de 100 m². Pour une maison contemporaine, le prix augmente et vous pouvez payer de 1 800 à 2 500 € / m², soit 180 000 à 250 000  € pour les 100 m².

La main-d’œuvre représente environ 30 % du coût de construction (1), les permis, les frais de conception et les matériaux constituant le reste.

Le prix que vous paierez en fin de compte dépend de l’emplacement de la propriété, de la taille et de l’encombrement de la maison, ainsi que de la qualité des finitions et des produits choisis. Les constructions haut de gamme dans les zones urbaines où le coût de la vie est élevé sont plus coûteuses. 

Prix de construction d’une maison par type de structure

Le coût de la construction d’une nouvelle maison varie en fonction d’un certain nombre de facteurs. Si vous envisagez d’emprunter cette voie, tenez compte du type de structure. 

La Flambée Des Prix De Construction Maison Fait Craindre Une Nouvelle Bulle Spéculative 123 Bricolage 2021
ActionPrix moyen (/m²)
Maison en containers1 450 €
Maison  en bois1 850 €
Maison  en briques1 750 €
Maison  en parpaings2 000 € 

Maison en conteneurs 

Le prix de construction d’une maison en conteneurs se situe en moyenne entre 900 et 2 200 € / m², sans tenir compte du prix du terrain. Il peut être influencé par les aménagements intérieurs et la gamme de finitions choisie. De plus, faire appel à un constructeur ou un architecte peut avoir un impact sur le coût de construction.

Maison en bois

Vivre dans une maison en bois est un style de vie dont il faut profiter. Le prix des chalets en bois varie en fonction de la taille et du type que vous choisissez. Un petit chalet peut vous coûter environ 30 000 €, tandis qu’une maison massive peut coûter jusqu’à 150 000 €

L’option la plus économique est une maison bois en madriers, dont le prix du m² varie de 160 et 550 € (2). Une option en ossature bois plateforme vous coûte entre 600 et 1 000 € pour le m². Parlons maintenant de l’une des techniques de construction en bois les plus innovantes de nos jours, la maison en bois poteaux poutre. Le prix de construction de telle structure varie de 1 500 et 1 800 € du m²

Maison en briques

La construction d’une maison en briques coûte en moyenne 1800 € / m². Les maçons professionnels peuvent réduire le coût des matériaux pour les projets plus importants, ce qui se traduit par un coût au mètre carré aussi bas que 1 500 € pour les grandes maisons. La fourchette de prix la plus basse et la plus élevée pour une maison de 100 mètres carrés se situe entre 150 000 et 220 000 € / m².

Maison en parpaings

En moyenne, les parpaings creux coûtent de 1 € et 1,5 € par unité. Le prix du parpaing d’angle varie de 1 à 2,5 €. Les pièces de type linteau peuvent coûter entre 2,30 € et 2,60 €. Le parpaing perforé est le plus cher avec un intervalle de prix de 2,5 € à 3 € par unité. Si l’on ajoute le coût de la main-d’œuvre et des autres matériaux, le coût total de la construction d’une maison en parpaings varie entre 1 500 et 2 500 € par mètre carré. Cependant, vous devez savoir que de nombreux autres facteurs influencent le coût spécifique de votre projet, notamment la conception de votre maison et votre emplacement.

Prix de construction d’une maison écologique 

Des maisons plus saines allient économies d’énergie et protection de l’environnement. Au-delà des avantages environnementaux, cet attrait croissant pour les maisons écologiques révèle avant tout un engagement et une prise de conscience environnementale de la part des nouvelles générations.

Pour qu’une maison soit « écologique », tous les aspects seront pris en compte, de sa construction à l’emménagement des nouveaux propriétaires. On parle alors de gestion responsable du site, notamment des déchets produits lors de la construction, de préservation des ressources, de réduction de l’empreinte carbone, d’efficacité énergétique, de gestion efficace de l’eau et de préservation de la santé et de la qualité de vie globale des habitants de la maison. 

La Flambée Des Prix De Construction Maison Fait Craindre Une Nouvelle Bulle Spéculative 123 Bricolage 2021
ActionPrix moyen (/m²)
Maison BBC1 000 €
Maison bioclimatique2 000 €
Maison passive2 500 €
Maison positive (BEPOS)2 500 € 

Maison BBC

Le confort et les économies d’énergie radicales offerts par les maisons BBC sont des incitations fortes à construire selon cette norme, mais quelles sont les implications en termes de coûts ? En réalité, une maison BBC coûte en moyenne 1 500 € / m², soit un intervalle de 1 200 à 1 800 € / m² (3). 

Maison bioclimatique

Un projet de maison écologique peut vous coûter entre 1 ,500 et  2 500 € par m2 (3). Ceci dit, il y a beaucoup de constructeurs qui ne toucheront même pas à un projet pour moins de 3 000 € par m2, même sans tenir compte de l’efficacité énergétique.

Même si un certain nombre de maisons ont été certifiées ou construites selon les principes de la maison bioclimatique, il n’y a pas encore beaucoup de données disponibles sur le coût de construction exact. En outre, tout le monde essaie encore de trouver les méthodes de construction les plus efficaces. Il y a encore beaucoup d’essais et d’erreurs. Selon la personne à qui vous parlez, elle vous dira qu‘il faut compter 2 000  € / m² en moyenne, tandis que d’autres avancent le chiffre de 3 000  € / m² et plus.

Maison passive

Les premières études économiques réalisées ont montré que les maisons passives avaient un surcoût de 16% par rapport aux constructions standard. Mais depuis, les choses ont changé. En fait, une maison passive peut coûter 1 700 € par mètre carré ou 2 000 € par mètre carré, selon le niveau de finition.

Maison positive (BEPOS)

Votre maison positive (BEPOS) peut offrir les commodités que vous appréciez dans une maison traditionnelle tout en éliminant les coûts énergétiques. Pour ce qui est de la construction, ce type de maison écologique peut coûter de 1 500 à 3 500 € / m².

Tarif d’une maison en fonction du professionnel chargé de la construction

Rêver de votre nouvelle maison est un moment passionnant. Lorsque vous planifiez votre budget, il est important de tenir compte des coûts parallèles, tels que les tarifs du professionnel chargé de la construction.

La Flambée Des Prix De Construction Maison Fait Craindre Une Nouvelle Bulle Spéculative 123 Bricolage 2021
ActionPrix moyen (/m²)
Auto-construction1 286 €
Constructeur1 395 €
Entrepreneur ou artisan1 428 €
Architecte1 701 € 

Auto-construction 

Construire soi-même une maison coûte généralement 1 286 € / m² (sans compter le terrain). Cependant, les prix varient considérablement en fonction de la taille et de l’emplacement du projet. 

Constructeur

Bien que le coût moyen de construction d’une maison de 100 m² soit de 128 600 €, la plupart des propriétaires dépensent jusqu’à 140 000 € (3) pour construire une maison de la même taille mais en engageant un constructeur. Bien que vous puissiez avoir une idée générale de ce que vous pourriez payer, il est important de garder à l’esprit que le prix de construction d’un mètre carré en travaillant avec un constructeur est d’environ 1 395 €.

Entrepreneur ou artisan

L’un des principaux facteurs permettant de déterminer le coût d’une maison est le professionnel chargé de construction. Avec un entrepreneur ou un artisan, vous pouvez vous attendre à payer environ 142 800 € pour une maison de 100 m² de surface.

Architecte

La construction de maisons neuves de qualité, en engageant un architecte, coûte environ 170 100 € pour les 100 m², tandis que les maisons de luxe ou personnalisées peuvent coûter aussi cher ou aussi peu que le financement du projet de construction le permet.

Répartition du coût moyen de construction d’une maison

Examinons les différentes étapes qui composent le processus de construction d’une maison et décomposons le coût moyen de chaque étape.

Tableau : Répartition du coût de construction d’une maison

Action Prix moyen (€)
Achat du terrain 30 000 (région parisienne)4 500 (zone rurale)
Élaboration des plans et obtention des permis 200 (plan de maison simple)750 (plan de maison standard)1000 (plan de rénovation et de maison sur-mesure)
Préparation et construction de la fondation100 / m3
La charpente de la maison200 / m²
Installation des éléments extérieurs65 /m² pour le bois30 /m² pour le PVC imitation bois 80 /m² pour le composite
Installation de la plomberie et de l’électricité 1000 /m²
Ajout des finitions intérieures Au choix
Finalisation des ajouts 3,5 /m²

Achat du terrain 

Tout d’abord, avant de pouvoir construire une maison, vous avez besoin d’un terrain sur lequel la construire. Cependant, vous devrez acheter un terrain, et vous devrez le faire défricher. Cela peut inclure l’enlèvement des arbres et le nivellement du terrain.

Le coût d’achat d’un terrain vide varie en fonction d’une série de facteurs différents, notamment la taille du terrain et son emplacement. La taille moyenne d’un terrain est d’environ 100 mètres carrés. De ce fait, le coût moyen d’un terrain est de 4 500 € dans les zones rurales et peut s’élever à 300 €/m² en région parisienne.

Élaboration des plans et obtention des permis 

Une fois que vous avez obtenu votre terrain, votre entrepreneur et vos sous-traitants vont commencer à préparer la construction de la maison. Cette étape consiste à demander à un architecte de dessiner les plans de la maison et à obtenir tous les permis nécessaires.

En moyenne, cette étape coûte environ 200 € pour un plan de maison simple, mais elle varie en fonction de la simplicité ou de la complexité de votre maison et des types de permis et d’inspections préliminaires dont vous pourriez avoir besoin. Pour un plan de maison standard, il vous coûte de 500 à 1 000 €. De l’autre part, vous pouvez payer entre 800 et 1 200 € pour un plan de rénovation et de maison sur-mesure.

Préparation et construction de la fondation

Après avoir effectué tous les travaux préparatoires, il est enfin temps de commencer à creuser. Une équipe viendra et commencera à creuser un espace pour les fondations de votre maison.

Ensuite, elle coulera le béton en fonction du type de fondation que vous aurez : dalle, vide sanitaire ou sous-sol. En général, les fondations en dalles de béton sont les moins chères, suivies par les fondations en vide sanitaire, légèrement plus chères, et les fondations en sous-sol, les plus chères.

Le choix de la fondation dépend de votre budget et de vos préférences. Chaque type a ses avantages et ses inconvénients, alors assurez-vous de faire vos recherches.

La préparation et la construction de votre fondation coûteront, en moyenne, entre 100 euros et 190 euros le m3 

La charpente de la maison

L’étape suivante est la construction de la charpente. Pensez à cette étape comme à la construction du squelette de votre maison. Les planchers seront encadrés, puis recouverts de contreplaqué. Les murs seront encadrés, surélevés et ensuite recouverts de contreplaqué ou de panneaux de particules orientées. Ensuite, les fermes qui encadreront le toit sont construites et placées sur les cadres muraux. En tout, ce processus coûtera environ 200 €/m².

Installation des éléments extérieurs

Une fois le squelette construit, tous les éléments extérieurs nécessaires des murs, des toits et des ouvertures seront installés. Cela signifie que le bardage sera posé sur les murs, puis les fenêtres et les portes seront installées, après quoi le toit sera gainé, recouvert de feutre et de bardeaux cloués. Au total, cela coûte environ 65 €/m2 pour le bois, 30 €/m2 pour le PVC imitation bois et 80 €/m2 pour le composite.

Installation de la plomberie et de l’électricité 

Il est maintenant temps d’installer tous les systèmes qui alimentent votre maison en eau, en air et en électricité. À ce stade, la plomberie et les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation seront installés, et un électricien câblera votre maison et vous permettra de vous connecter au réseau électrique.

Aucun appareil ne sera ajouté à cette étape, il s’agit de mettre en place tous les éléments qui se trouvent derrière, comme les tuyaux et les conduits. Cette étape devrait coûter un peu moins de 1000 euros pour le mètre carré.

Ajout des finitions intérieures 

Viennent ensuite les finitions intérieures. Il s’agit d’ajouter l’isolation, les cloisons sèches, les revêtements de sol, les portes intérieures et tous les éléments de base qui feront de la nouvelle structure construite une maison habitable. Les armoires et les comptoirs seront installés, les murs seront peints et les appareils électroménagers seront branchés. Le prix de cette partie varie et dépend des matériaux choisis pour la finition.

Finalisation des ajouts 

L’étape finale comprend tous les ajouts que vous souhaitez apporter à votre propriété, y compris les structures extérieures comme une terrasse ou un patio, une allée ou tout aménagement paysager que vous souhaitez réaliser. Ces projets peuvent être réalisés au milieu du processus de construction de la maison, en même temps que certaines des étapes énumérées ci-dessus.

Une fois que tout est terminé, les zones de travail seront nettoyées et toutes les inspections nécessaires seront effectuées. Cela peut coûter entre 2 €/m2 et 5 €/m2.

YouTube video

La France construit plus de logements neufs que tout autre pays européen

Malgré les prix élevés et la pénurie de logements à Paris, la France est en fait le premier constructeur européen depuis de nombreuses années, construisant plus de nouveaux logements que tout autre pays européen.

Au cours des 10 dernières années, la France a construit en moyenne environ six maisons pour 1 000 habitants chaque année.

En 2015, année où la France a atteint son pic de construction avec 517 900 nouveaux logements, seuls deux autres pays européens (la Finlande et l’Autriche) ont construit plus de 5 logements pour 1 000 habitants.

La Suède, qui arrive en 7e position sur la liste, a construit en moyenne moins de quatre maisons pour 1 000 habitants par an. Pour l’Allemagne (8e place) et les Pays-Bas (11e), les chiffres étaient de trois et un peu moins de trois.

Le Royaume-Uni arrive en 16e position, avec un peu plus de deux maisons pour 1 000 habitants.

Outre-mer, les États-Unis ont construit environ 1,2 million de nouvelles maisons par an, ce qui semble énorme mais représente en fait moins de 3 pour 1 000 habitants.

Un champion en déclin ?

C’est une tendance que la France a réussi à maintenir relativement stable. En 2017, la France a construit 490 100 nouveaux logements, tandis que le Royaume-Uni – qui a presque la même taille de population, en a construit 184 000.

Cependant, certains s’inquiètent que la France soit un champion en déclin. Selon l’Observatoire français du logement FPI, le taux de construction s’est effondré de 3 % entre 2018 et 2019, malgré une demande toujours croissante.

Et l’immobilier reste cher à Paris

Les prix de l’immobilier restent très élevés à Paris, où le prix moyen est désormais supérieur à 10 000 € par mètre carré.

Selon le dernier rapport de la FPI, les prix des logements nouvellement construits ont augmenté de 5,2 % en moyenne en France au sens large entre le 4e trimestre 2018 et le 4e trimestre 2019 et de 6,5 % en Île-de-France).

Le point sur les chiffres 

La construction d’une maison en France n’a jamais été aussi coûteuse

Du bois de charpente à la peinture en passant par le béton, le coût de presque tous les éléments entrant dans la construction d’une maison en France monte en flèche. Dans certains cas, l’augmentation des prix a dépassé les 100 % depuis le début de la pandémie.

De nombreux facteurs entrent en jeu, des taux hypothécaires très bas à la ruée des citadins vers les banlieues en passant par les pénuries de matériaux, mais l’explication la plus simple est que la demande est tout simplement trop forte pour que les constructeurs et leurs fournisseurs puissent y répondre. Tout cela fait du logement une manifestation extrême des pressions inflationnistes qui percolent dans l’économie française en plein essor.

La demande de revêtements et d’autres matériaux de construction a augmenté au cours de l’année écoulée. En conséquence, les fabricants augmentent les prix des matériaux. On estime la hausse des coûts de construction d’une maison entre 10 et 20 % cette année, et de nombreuses régions du pays connaissent de longs délais de livraison. Si vous prévoyez un projet de construction, nous vous recommandons de commencer le plus tôt possible dans la saison, de vous préparer aux fluctuations potentielles des prix et de prévoir un délai supplémentaire pour commander les matériaux.

Se dirige-t-on vers une pénurie des matériaux de construction en France ?

Covid-19, la situation et l’explosion de la demande se combinent pour faire grimper les prix des matériaux essentiels dont le secteur de la construction française a désespérément besoin. 

Le gouvernement français a fait grand cas de son ambition de « reconstruire en mieux » dans le cadre de sa stratégie visant à stimuler la croissance dans toute l’économie. « Construire, construire, construire », crie-t-il. Construire des logements plus nombreux et de meilleure qualité, mettre en place de nouvelles infrastructures de transport (routes, chemins de fer, aéroports, etc.) et se lancer dans la construction d’espaces commerciaux, de bureaux et de magasins.

Tout cela semble très bien. Mais aussi louables que soient les ambitions du gouvernement en matière de construction, l’émergence de la pandémie de Covid-19, associée à son impact, a créé des problèmes pour le secteur de la construction, l’un d’entre eux étant une pénurie de matériaux de construction.

La demande de matériaux a inévitablement augmenté, mais l’offre a diminué et les prix augmentent.

La bonne nouvelle est qu’après une année 2020 torride, l’activité de construction a retrouvé un certain élan dans les premières semaines de 2021, les projets précédemment retardés par la pandémie commençant à s’agiter.

Un ralentissement de la construction de logements a été « plus que compensé » par la plus forte hausse des travaux commerciaux depuis septembre dernier.

Cependant, il a fallu plus de temps pour que les choses commencent que ce que beaucoup auraient souhaité. Pourquoi ? La pandémie a certainement joué un rôle majeur. Mais il y a d’autres facteurs.

Les pénuries : Une tempête parfaite de charges financières

Le mois de février a été marqué par des retards dans les transports et un renforcement de la demande, des chaînes d’approvisionnement mondiales tendues, des frais d’expédition plus élevés et une hausse des prix des matières premières. Ces facteurs se sont combinés pour donner lieu à la plus forte augmentation des coûts moyens dans le secteur de la construction depuis l’été 2008.

Une situation complexe

Si l’impact continu de Covid-19 est à l’origine d’une série de pénuries et d’augmentations de prix, la situation globale est « plus complexe ».

Par exemple, la forte demande mondiale d’acier entraîne des pénuries, des arriérés de commandes et une augmentation des prix pour la plupart des produits. Si les problèmes d’offre et de demande devraient se rééquilibrer au cours des prochains mois, « la dynamique mondiale pourrait continuer à faire grimper les prix ».

Le secteur de la construction en France doit se préparer à ce que le prix élevé du bois se maintienne dans un avenir prévisible, la production dans les pays traditionnellement producteurs de bois ralentissant en 2020 par rapport à 2019. 

Elinnov, qui fédère les entreprises de l’équipement et des bâtiments d’élevage des Pays de la Loire, a déclaré que les prix du bois avaient bondi de 25 %. Cela est révélateur, notamment parce que le bois a connu un regain de popularité auprès de nombreux constructeurs de maisons, étant considéré comme une solution efficace et écologique pour livrer rapidement de nouvelles maisons.

Si le secteur de la construction a été relativement lent à adopter les nouvelles technologies, certaines entreprises françaises ont profité de l’intérêt de l’étranger et ont accueilli favorablement les investissements étrangers.

Méthodes modernes, forces du marché

L’utilisation de méthodes de construction modernes et de programmes de construction en usine contribuera grandement à améliorer la qualité et l’efficacité de la production, mais les fabricants seront toujours à la merci des forces du marché en ce qui concerne la pénurie de matériaux de construction.

En ce qui concerne un autre élément de base de la construction, la toiture, l’approvisionnement en matériaux est également un problème.

Les pénuries de matériaux de construction ont un impact sur les prix des matériaux. Les constructeurs ne sont pas étrangers aux fluctuations du prix des matières premières, mais peu auraient prévu la tempête quasi parfaite qui a balayé le secteur l’année dernière.

A cause du Covid-19, l’année écoulée n’a guère apporté de réconfort au secteur français de la construction. Ce n’est que maintenant qu’il commence à se redresser.

Ce qu’il faut savoir sur les raisons de la hausse des coûts de construction de nouvelles maisons

Alors que l’économie française connaît une reprise régulière, le marché du logement, durement touché pendant la récession, commence à faire un retour en force. À mesure que le marché du logement se redresse, la demande de construction de nouvelles maisons augmente, tout comme les coûts.

Alors que les coûts dans chaque industrie ont tendance à augmenter légèrement d’une année à l’autre, des facteurs supplémentaires affectent le marché de la construction, provoquant une augmentation constante du prix moyen.

Augmentation des coûts des matériaux et du transport :

Le coût des matériaux et du transport a un impact évident sur le prix d’une nouvelle maison. 

Coûts réglementaires

Les coûts réglementaires augmentent, et les coûts réglementaires plus élevés dans les communautés se répercutent directement sur le prix que les particuliers paient pour leur maison. Certaines collectivités ont des processus de planification et d’approbation qui entraînent une duplication des efforts et des coûts excessifs. Un code réglementaire clair avec un nombre raisonnable de restrictions rendra le produit final moins coûteux pour les acheteurs de maison. Le bon sens veut que les dépenses liées aux frais juridiques et autres frais de consultation, le nombre élevé de réunions et les études coûteuses contribuent au prix final de la maison. 

Plus de concurrence pour les travailleurs de la construction et les artisans

Lorsque la bulle hypothécaire a éclaté en 2008, déclenchant la grande récession, le marché du logement français a été durement touché. L’impact de la récession s’étant répercuté sur l’ensemble de l’économie, les dépenses discrétionnaires des consommateurs se sont arrêtées. En conséquence, le secteur de la construction a commencé à perdre des affaires et des clients en masse, certains projets de construction de maisons étant même abandonnés à mi-chemin de la construction.

En conséquence, de nombreuses entreprises de construction se sont soudainement retrouvées dans l’incapacité de gagner leur vie dans un secteur qui, avant le krach, était très solide. De nombreuses entreprises de construction ont fait faillite. De plus, le secteur de la construction sera confronté à une pénurie en termes de main-d’œuvre qualifiée d’ici la fin de la décennie. Résultat ? Moins de vendeurs et de sous-traitants (pénurie de main-d’œuvre), ce qui entraîne une hausse des coûts pour le constructeur et l’acheteur.

Baisse des taux hypothécaires

Avec une économie qui se redresse et des taux d’intérêt hypothécaires qui restent proches de leur niveau le plus bas, les acheteurs peuvent avoir un peu d’argent dans leur poche et vouloir profiter des prix actuels avant qu’ils n’augmentent. Il y a une incitation à la construction de nouveaux logements avant que la Réserve fédérale ne relève son taux d’intérêt directeur à court terme, ce qui pourrait très bien faire augmenter les taux hypothécaires. Cette ruée pour construire maintenant, alors que les taux sont bas, augmente la demande dans un secteur qui fait face à une pénurie de travailleurs et à un afflux d’affaires.

Quel sera l’effet du coût élevé de la construction sur le prix des terrains ?

Alors que l’immobilier est globalement en plein essor dans tout le pays, les coûts élevés des nouvelles constructions pourraient actuellement ralentir la demande de terrains. L’achat de terrains à un prix inférieur à leur valeur et leur conservation jusqu’à ce que les prix de la construction se stabilisent constituent-ils une opportunité potentielle pour les investisseurs immobiliers, ou s’agit-il d’un problème à si court terme que les prix des terrains ne seront pas affectés ? 

Les matériaux

Entre la loi COVID-19 et les droits de douane sur les produits importés, les prix des matériaux de construction sont montés en flèche. Ces circonstances ont entraîné des difficultés d’approvisionnement en matières premières, l’épuisement des réserves en raison de la fermeture d’installations de traitement et de la réduction des capacités de fonctionnement pendant la pandémie, des pénuries de main-d’œuvre pour le traitement des matériaux et la construction des nouvelles maisons, l’augmentation du coût du transport et l’augmentation des salaires des ouvriers (ce qui a eu un impact sur les prix). Elle a affecté le prix de tout, de la toiture aux fournitures électriques en passant par les fenêtres et les portes.

Le bois d’œuvre, par exemple, a vu ses stocks diminuer en raison de l’augmentation des projets de bricolage depuis le mois de mars, lorsque les fermetures dues à la pandémie ont commencé à battre leur plein. Si l’on ajoute à cela les fermetures temporaires d’usines, et la diminution de la capacité d’exploitation après la réouverture, on obtient un produit de base mûr pour l’inflation. 

L’impact

Historiquement, la construction a tendance à ralentir dans la majeure partie du pays à l’approche des mois d’automne et d’hiver. Cela pourrait permettre à l’engorgement de l’offre de nombreuses ressources de se résorber. Bien sûr, ceci est à moins de nouvelles fermetures. Si les prix de la construction baissent et que la demande reste constante, cela pourrait signifier que le coût des nouvelles maisons pourrait se réajuster et devenir encore plus lucratif. Cela pourrait à son tour faire grimper les prix des terrains à bâtir, les constructeurs cherchant à répondre à la demande.

Cela étant dit, il y a encore beaucoup d’incertitude quant aux prix de l’immobilier, car le coronavirus continue d’avoir un impact sur l’économie mondiale. Si les prix des terrains peuvent connaître une légère baisse de valeur, on ne sait pas vraiment combien de temps cette tendance va durer. La baisse des prix des terrains pourrait permettre aux investisseurs d’effectuer des achats opportunistes, en espérant que les valeurs des terrains se redressent à mesure que le coût des biens diminue, mais rien ne permet de savoir quand cela se produira.

Facteurs influençant l’estimation du coût de construction d’une maison

Avant de construire une maison, il est essentiel de calculer la somme d’argent qui sera consacrée au projet. Le processus d’estimation des coûts de construction d’une maison est généralement complexe car vous devez prendre en compte de nombreux facteurs afin d’obtenir le montant approximatif qui sera utilisé pour le projet. Voici quelques-uns des facteurs pour obtenir une estimation aussi proche que possible des coûts réels :

Caractéristiques personnalisées

Les matériaux, les accessoires et les finitions que vous choisissez pour votre maison auront une incidence sur le coût. Un comptoir en granit peut coûter des milliers d’euros de plus qu’un comptoir en stratifié et ajoutera quelques euros à votre coût en mètres carrés. Les caractéristiques personnalisées telles que les parois de douche en verre, la menuiserie personnalisée et les grandes surfaces de carrelage peuvent aussi facilement affecter le coût au mètre carré.

Emplacement

Construisez-vous dans un environnement urbain ou rural, le long de la côte ou dans un quartier ? Utilisez-vous des matériaux locaux ou des matériaux provenant de régions éloignées ?

Le coût de la construction d’une maison neuve ou même d’une annexe ou d’une rénovation varie d’un endroit à l’autre, principalement en raison de trois facteurs :

1) Le coût de la main-d’œuvre

Le coût de la main-d’œuvre varie selon les régions et les villes. L’équipe d’employés et de sous-traitants de votre constructeur paie généralement un salaire équitable pour la région spécifique dans laquelle ils travaillent et vivent. 

2) Approvisionnement en matériaux

Il est presque toujours plus économique de s’approvisionner en matériaux et produits de construction locaux que de les expédier et de les livrer de loin. Considérez la distance que vos matériaux et produits doivent parcourir pour arriver sur votre chantier. Si vous voulez un marbre spécifique en provenance de Grèce, vous paierez plus cher les frais d’expédition et de livraison que si c’était un matériau différent provenant d’une carrière locale.

3) L’accès à votre site

Les sites éloignés ou difficiles d’accès coûteront plus cher à construire que ceux qui sont facilement accessibles par l’entrepreneur et ses sous-traitants. Pensez à tous les camions de livraison, bulldozers et grues qui sont nécessaires à votre projet. L’effort que ces véhicules et ces machines doivent fournir pour décharger, hisser et manœuvrer afin de faire leur travail est pris en compte dans le coût de construction par le constructeur. Plus il faut de temps pour déplacer les matériaux et les produits, plus la construction sera coûteuse et plus votre coût au mètre carré sera élevé.

Travaux sur le site

Les conditions du site sont un autre facteur à prendre en compte dans le calcul du coût au mètre carré. Étant donné que la plupart des travaux sur le site ne sont pas visibles, ils sont souvent négligés dans le cadre du coût de la construction et peuvent entraîner une explosion des coûts s’ils ne sont pas pris en compte dans le budget.

Sur les sites en pente, vous risquez d’encourir des frais de fondation supplémentaires en raison de la qualité du sol, d’une forte pente, de problèmes de drainage ou d’accessibilité, ce qui aura une incidence sur votre coût global.

Les raccordements aux services publics et les services à votre maison font également grimper les coûts. Si votre maison est située loin de la rue, vous devrez installer des lignes plus longues pour effectuer le raccordement. Des éléments tels qu’un puits ou un réseau d’eau public, une fosse septique privée ou un réseau d’égouts public, la longueur variable de l’allée, la taille variable de la cour et la nécessité d’abattre des arbres doivent être pris en compte et leurs coûts sont également inclus dans le calcul du coût par mètre carré.

Choix de l’entrepreneur/constructeur

Le coût de la construction peut varier considérablement en fonction du constructeur que vous choisissez pour réaliser votre projet (ou si vous décidez d’être votre propre entrepreneur). Chaque entrepreneur a sa propre façon d’estimer les coûts de construction et le calendrier, de déterminer les moyens et la méthode de construction du projet et de sélectionner les fournisseurs, les vendeurs et les sous-traitants avec lesquels il souhaite travailler. En outre, ils ont tous une marge différente qu’ils appliquent à leurs travaux en fonction du calendrier, de leurs activités commerciales, des frais généraux et des bénéfices.

Les constructeurs peuvent aller du petit budget au haut de gamme. Certains feront le strict minimum tandis que d’autres vous offriront un service complet avec des services de pré-construction, une équipe de conception et un chef de projet pour gérer divers aspects supplémentaires du projet si vous le souhaitez. Par ailleurs, le choix des matériaux, les coûts initiaux et les coûts du cycle de vie associés à ces matériaux varient d’un constructeur à l’autre.

Tout cela pour dire que les coûts de construction des constructeurs varient considérablement et pour diverses raisons. Il est important de parler avec les constructeurs potentiels pour connaître le type de services qu’ils offrent, ce qui est inclus dans le coût de la construction et la qualité de leur travail, car tout cela se retrouve dans le coût qu’ils vous présentent.

Nous vous montrons dans cette vidéo quelques conseils concernant la construction de votre maison individuelle :

https://www.youtube.com/watch?v=odN4Jvm2anE (Vidéo)

Conclusion 

Les pénuries d’approvisionnement se sont heurtées à une demande élevée pendant la pandémie de COVID-19, ce qui a porté les prix de construction maison à des niveaux historiques. 

Pour les acheteurs frustrés qui se heurtent au manque d’options de maisons à vendre, la construction d’une maison peut sembler être la meilleure option. Lorsque vous faites une nouvelle construction, vous ne pouvez pas faire tout ce qui est sur votre liste de souhaits.

Quant à savoir si les gens devraient attendre pour construire jusqu’à ce que le coût des matériaux baisse, la plupart des experts disent que c’est une décision personnelle basée sur un certain nombre de facteurs, y compris votre budget.

L’avantage du marché actuel est que les taux d’intérêt sont extrêmement bas, ce qui peut aider à compenser le coût de la construction. Mais il peut être insensé d’essayer d’anticiper le marché dans l’espoir de profiter à la fois des taux bas et des coûts de construction réduits.

Le risque d’attendre que les prix baissent est d’attendre trop longtemps et de finir par payer des taux d’intérêt plus élevés et des coûts de construction plus élevés. Personne ne peut prédire avec précision ce qui se passera dans un an ou deux. 

La construction d’une nouvelle maison nécessite des réserves de liquidités supplémentaires et une planification minutieuse. Par exemple, allez-vous acheter dans un lotissement existant où les services publics sont en place ? Achèterez-vous un terrain en dehors d’un quartier établi (ce qui peut créer une toute autre série de décisions et de problèmes potentiels) ?

Sources :

  1. Marie-Anne Moulin, « Évaluer le prix de la main-d’œuvre sur les chantiers de construction du duché d’Alençon au xve siècle », Les Cahiers de Framespa [En ligne], 17 | 2014, mis en ligne le 31 décembre 2014. URL : http://journals.openedition.org/framespa/3004 ; DOI : https://doi.org/10.4000/framespa.3004
  2. Prix observés sur les sites des professionnels.
  3. Ministère de la Transition écologique et solidaire (SOeS, EPTB 2017) – Octobre 201
Vous avez encore des questions ?
Obtenez l’aide de la communauté. Posez votre question dans le forum et obtenez de l’aide d’autres enthousiastes du bricolage et des professionnels de la construction.
Nous sommes là pour nous aider les uns les autres.
Au Forum!
123 Bricolage
Logo