Portail autoportant coulissant : comment bien le poser ?

Nécessitant peu de maçonnerie, esthétique et robuste, le portail autoportant coulissant s’impose aujourd’hui comme une excellente alternative pour sécuriser votre propriété et la protéger des regards indiscrets. Nous vous livrons quelques conseils pour bien l’installer afin de garantir sa qualité et sa longévité.

Pourquoi installer un portail autoportant coulissant ?

Il existe actuellement un large choix de portail sur le commerce. Le choix dépendra essentiellement de votre budget et de la configuration de votre terrain. Pour votre maison, vous pouvez opter pour un portail autoportant coulissant si votre cour est de surface réduite ou que votre terrain est en pente. Un portail autoportant coulissant est également la meilleure solution si la mise en place d’une fondation en béton pour le rail pose problème.

Un portail autoportant coulissant fonctionne sans l’aide de rails apparents contrairement à un portail coulissant classique qui utilise le plus souvent un système de rail fixé au sol par une longrine en béton. Pour s’ouvrir et se fermer, ce type de dispositif coulissant et autoportant embarque un système de galets fixes, implantés dans un plot en béton installés au sol. Dans la plupart des cas, ces galets sont introduits à l’intérieur du cadre inférieur creux du vantail.


Il est doté d’un bras mobile qui assure son équilibre et qui se déplace en fonction de ses mouvements. Il est par ailleurs guidé et entraîné par un poteau, un rail de guidage ainsi qu’une crémaillère lorsqu’il est motorisé. Il présente de nombreux avantages.

Portail Autoportant Coulissant Pose Maison

Moins de travaux de maçonnerie

Il s’agit certainement de l’avantage principal du portail autoportant coulissant par rapport aux autres types de portails. L’absence de rail vous permet en effet d’éviter de casser le revêtement extérieur de votre cour pour l’installation de rail.

Vous réduisez en moyenne vos travaux de maçonnerie de 80 %, car vous n’aurez qu’à mettre en place un simple massif bétonné au pied du poteau de guidage. Dans le cas d’un portail coulissant classique, vous devrez mettre en place une longrine en béton sur toute la largeur du portail et de son dégagement latéral.

L’esthétique d’un portail autoportant coulissant

Si le portail autoportant coulissant permet de protéger l’accès à votre logement et de préserver votre intimité, il a aussi l’avantage d’embellir votre propriété. Très discrètes, les structures de fixation et de guidage ne portent pas atteinte à l’esthétique de votre portail.

L’automatisme est également dissimulé dans le pilier moteur et les différentes options (motorisation, cellule de détection, feu clignotant…) sont le plus souvent précâblées en usine, ce qui préserve toute l’esthétisme du portail.

Par ailleurs, les fabricants proposent aujourd’hui un large choix de modèles. Et ce, dans différents matériaux, design et coloris. Vous n’aurez ainsi aucune difficulté à trouver celui qui convient au style de votre maison. Ce type de portail est dans la majorité des cas fabriqué en aluminium, mais vous trouverez également des modèles en acier, en PVC ou encore en bois.

La robustesse d’un portail autoportant coulissant

Le portail autoportant coulissant présente également l’avantage d’être robuste et résistant. Il n’est aucunement sujet au déraillement même en cas de forts vents ou autres intempéries. Et pour cause, il est complètement solidaire avec le système de galets qu’il embarque. Il promet par conséquent une durée de vie plus longue qu’un portail classique pour le même cadre et la même fréquence d’utilisation.

Il est particulièrement adapté aux régions qui sont sujettes au grand froid, car la neige et le verglas n’ont aucune incidence majeure sur son fonctionnement. Et ce, contrairement aux portails coulissants classiques dont l’ouverture et la fermeture peuvent être fortement gênées par ces éléments naturels. De même, la présence de cailloux, de gravillons, de galets, de terres et de tout autre obstacle sur le sol n’entrave le fonctionnement de ce type de portail.

Comme toutes les autres sortes de portails, le portail autoportant coulissant peut également être motorisé. Cette possibilité vous permet, grâce à une télécommande, de piloter l’ouverture et la fermeture de votre portail. Vous n’aurez ainsi plus besoin de sortir de votre véhicule lorsque vous entrez ou sortez de votre propriété.

Comment installer un portail autoportant coulissant ?

Plusieurs étapes sont à suivre afin d’installer le portail autoportant coulissant.

Étude du site d’implantation

Pour installer un portail autoportant coulissant, vous devez avant toute chose penser au site d’implantation. Dans cette optique, le choix doit être fait en prenant compte de l’aspect fonctionnel. Vous devez prendre en considération le type de sol (en dur, graveleux ou en terre, plat ou en pente…), car une bonne partie d’un portail coulissant autoportant est enfouie dans le sol. En effet, le massif bétonné, les fondations et les gaines d’alimentation sont enterrés partiellement ou complètement.

En plus du type de sol, vous devez aussi prendre en considération la circulation pour l’accès à votre propriété, la possibilité ou non de développement de végétation ainsi que la présence d’une alimentation électrique si vous voulez motoriser votre portail.

Création de la maçonnerie

Une fois tous les travaux de réflexion sur le site d’implantation effectué, vous devrez décider des dimensions de votre portail autoportant coulissant, notamment sa largeur et plus particulièrement sa largeur de passage. De manière générale, les largeurs courantes peuvent aller jusqu’à 12 m. En ce qui concerne les hauteurs, elles peuvent aller de 1 m à 2,5 m. Toutefois, vous pouvez aussi très bien commander des portails sur mesure et choisir les dimensions qui vous conviennent.

Ensuite, vous devrez procéder à la réalisation des fouilles. Cette étape ne doit pas être négligée, car il en dépend grandement de la solidité de vos fondations ainsi que de leur durabilité dans le temps. Une fois les fouilles terminées, il sera temps de couler le seuil de béton, c’est-à-dire de construire le socle de béton qui va supporter l’ensemble du portail autoportant coulissant.

Pour terminer, il ne vous restera qu’à mettre en place les piliers. Ces éléments ont une grande importance fonctionnelle, car ils assurent le maintien du tablier du portail autoportant coulissant. Ils garantissent donc le bon fonctionnement de votre portail, mais également son esthétique du fait qu’ils émergent du sol.

Le coulage du béton et la mise en place des piliers nécessitent quelques compétences particulières pour garantir la qualité et la robustesse de l’ouvrage. Il peut par conséquent être judicieux de faire appel à un professionnel si vous ne disposez pas des compétences nécessaires.

La motorisation

Vous pouvez procéder à la motorisation de votre portail autoportant coulissant dès sa construction ou ultérieurement. Malgré l’apparente complexité du dispositif de motorisation, il peut s’installer facilement et rapidement (en une dizaine de minutes environ) avec les bons outils et en suivant scrupuleusement les consignes des fabricants. Dans la plupart des cas, le moteur se fixe fermement au sol, au pied du portail.

Installer soi-même un portail autoportant coulissant

YouTube video

Les fabricants proposent aujourd’hui sur le commerce des modèles de portail autoportant coulissant faciles à installer, avec tous les éléments dont vous avez besoin pour les installer. Vous avez ainsi le choix de faire appel à des professionnels pour l’installation ou la réaliser vous-même. Si vous choisissez de vous passer de professionnels, faites attention à bien respecter certaines règles.

Pour commencer, gardez à l’esprit que la pose d’un portail coulissant autoportant requiert uniquement d’avoir un massif bétonné du côté de son ouverture latérale. Ensuite, il faudra fixer les roulements c’est-à-dire les chariots sur le socle en béton. Et ce, tout en vous assurant de respecter l’alignement avec les poteaux et de bien régler le niveau des chariots. Puis, vous devrez monter le portail sur les roulements. Un contre-écrou vous permettra de régler facilement le niveau du portail. Pour terminer, fixez le rail de guidage en haut. Mettrez le portail en position fermée pour le traçage et la fixation de la réception haute et basse.

Vous avez encore des questions ?
Obtenez l’aide de la communauté. Posez votre question dans le forum et obtenez de l’aide d’autres enthousiastes du bricolage et des professionnels de la construction.
Nous sommes là pour nous aider les uns les autres.
Au Forum!
123 Bricolage
Logo