Les types des masques à souder les plus répandus : réaliser le bon choix

Si vous êtes nouveau ou peu habitué au phénomène de soudage, il se peut que vous ne sachiez pas au départ à quoi sert le masque de soudage pour la fabrication de vos circuits imprimés, et encore moins comment en choisir un qui convient aux types d’applications que vous effectuez. Pour commencer, un masque de soudure est une couche ou un revêtement protecteur permanent qui est appliqué sur les traces de cuivre et les interfaces des PCB pour les protéger contre l’oxydation. Les masques sont capables de résister à la chaleur extrême créée par le fer à souder, ce qui empêche les ponts de soudure et les courts-circuits.

Les types des masques à souder les plus répandus

Maintenant que vous connaissez l’utilité des masques de soudure, il est temps d’en choisir un qui vous convient le mieux. En effet, il existe différents types de masques de soudure pour circuits imprimés parmi lesquels vous pouvez choisir, y compris le liquide époxy, le masque photoimageable liquide et le masque photoimageable à film sec. Voici un aperçu de ces trois types de masques pour que vous puissiez choisir celui qui vous convient le mieux :

Époxy liquide

Si vous cherchez le type de masque à souder le plus abordable, c’est probablement pour vous. L’époxy liquide est le type de masque le plus basique et le plus couramment utilisé. Il est fait d’un matériau polymère résistant à la chaleur. Le liquide est sérigraphié sur le motif du circuit imprimé, généralement à l’aide d’encre ou d’autres fibres synthétiques. Une fois le transfert des fibres synthétiques terminé, un durcissement thermique est effectué lors de l’étape finale.

Liquide photo-imageable

Le masque photoimageable liquide est le type de masque le plus couramment utilisé. Ils sont les plus fiables et les plus précis et permettent un meilleur contact avec la planche. Le liquide peut être pulvérisé ou sérigraphié sur votre carte, le plus souvent en utilisant la méthode HASL. Cette opération doit être effectuée dans un environnement propre, exempt de tout contaminant ou de toute autre particule susceptible d’endommager la carte. Ensuite, le circuit imprimé est placé dans un révélateur UV où le film est aligné précisément sur la carte. Les endroits noircis sur le PCB empêcheront le durcissement dans les zones où il n’est pas souhaité. Ensuite, les zones non durcies sont lavées.

Film sec photo-imageable

Ce type de masque est préférable si la surface de votre planche est très plane. Le masque doit être appliqué par laminage sous vide pour éviter les défauts et les bulles d’air, et n’est donc pas recommandé pour les caractéristiques de surface complexes. Après l’application du film sec, il est exposé puis développé, laissant diverses ouvertures dans le motif. Le cuivre est ensuite stratifié sur la carte à l’intérieur des ouvertures par un traitement électrochimique et suivi par de l’étain pour protéger le cuivre de l’oxydation. Une fois cela est terminé, le film est retiré, laissant le cuivre exposé, l’étape finale est le durcissement thermique.

Il existe également des masques de soudure de différentes couleurs qui peuvent améliorer l’esthétique de votre carte de circuit imprimé. Si la couleur la plus courante des masques de soudure est le vert, il existe également plusieurs autres couleurs que vous pouvez utiliser en fonction de vos exigences ou préférences en matière de conception, notamment le rouge, le bleu, le noir, le blanc, le jaune, l’orange, le violet et le transparent. Le vert est le plus recommandé en raison de sa capacité à adhérer uniformément et de sa résolution plus élevée. Le rouge donne généralement le meilleur contraste de couleur entre les composants d’un circuit imprimé. Le bleu est plus convoité en raison de sa rareté. Le noir absorbe plus de chaleur que les autres couleurs.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse définitive quant à la couleur et au type de masque de soudure que vous devriez choisir pour vos applications. L’essentiel est de choisir un masque qui répond parfaitement à vos besoins et à votre budget.