Guide des scies circulaires pour les nouveaux menuisiers


La scie circulaire est l’un des outils les plus polyvalents et les plus utiles pour les bricoleurs et les menuisiers. Plus précisément, je parle d’une scie circulaire portative… pour être précis. C’est l’outil que nous allons examiner en profondeur dans cet article.

En effet, il existe deux modèles principaux, qui se distinguent par la manière dont le moteur est connecté à la lame de coupe et lui transmet la puissance.

Scies à entraînement indirect (Hypoïde et à vis sans fin)


Entraînement direct (parfois appelé “sidewinder”)

La scie circulaire indirecte :

Il s’agit des scies à entraînement par vis sans fin et des scies hypoïdes. Ne laissez pas le descripteur “indirect” être trompeur… ce sont des scies puissantes. Les termes “à vis sans fin” et “hypoïde” ne sont que les termes utilisés pour décrire les engrenages utilisés dans ces scies. Il s’agit d’une scie circulaire spécialisée pour les coupes lourdes. Elle est généralement utilisée dans les charpentes, les toitures et la menuiserie. En général, ces scies sont plus lourdes, plus grandes et fournissent un couple plus important pour aider à couper des bois plus denses et à répondre aux exigences élevées d’un chantier.

La scie circulaire à entraînement direct :

Il s’agit d’une scie circulaire plus compacte que la scie à vis sans fin typique. Comme son nom l’indique, la lame de coupe est directement fixée au moteur. Celles-ci peuvent être très puissantes, mais c’est également le type de conception utilisé dans certaines scies sous-alimentées et fabriquées à bas prix.


Examinons les principales différences entre ces deux types de scies :

– Ligne de visée :

En examinant ces deux catégories de scies, l’une des premières différences est le côté de la scie qui tient la lame. Les scies hypoïdes et à vis sans fin ont la lame sur le côté gauche de la scie, ce qui, pour beaucoup de gens, signifie une meilleure ligne de vue vers la lame de coupe pendant l’utilisation.


La plupart des scies circulaires manuelles à entraînement direct ont la lame sur le côté droit. Les personnes habituées à cette conception peuvent la préférer. La visibilité sur la lame de coupe peut encore être bonne avec un petit changement de posture et de position, mais cela peut ne pas sembler naturel pour certains. Il existe des versions à entraînement direct avec la lame sur le côté gauche de la scie. Elles ne sont pas aussi courantes dans les quincailleries, ni même en ligne, mais elles ont un nombre croissant de fans.

– Le côté “déchets” de la scie :

C’est le côté opposé au poids du moteur. Cela signifie que le côté “déchets” est le côté avec la lame, en général. Lorsque vous effectuez une coupe avec une scie circulaire, la partie du matériau (planche, panneau, bois) qui n’est pas nécessaire est appelée le déchet. Souvent, le côté déchets d’une planche n’est pas soutenu et tombe par terre.

– Vitesse de coupe :

La vitesse à laquelle une scie coupe dépend de plusieurs facteurs. L’un d’eux est la vitesse à laquelle la lame tourne. Un autre est le tranchant et la qualité de la lame elle-même. Un autre facteur encore est la puissance de la scie. Une scie à entraînement direct a généralement un couple plus faible que les autres modèles, elle est donc plus susceptible de ralentir lors de coupes agressives et exigeantes. Cependant, certains modèles hypoïdes et à vis sans fin peuvent ne pas faire tourner leurs lames de coupe à une vitesse aussi élevée qu’une scie à entraînement direct.

Dans les utilisations pratiques, hors construction, les différences de vitesse de coupe n’ont pas vraiment d’importance. La qualité de la lame, et l’utilisation de la bonne lame pour le matériau à couper, est un facteur beaucoup plus important pour la vitesse et la qualité de la coupe. Cela étant dit, il existe des différences entre tous les styles, et au sein des mêmes conceptions de scies circulaires, qui font la différence. La qualité globale d’une scie est toujours un facteur.

Caractéristiques des scies circulaires à connaître :

– Puissance et ampères :

La plupart des scies circulaires annoncent leur puissance en ampères. La puissance la plus courante est de 15 ampères. Certaines ont une puissance de 14 ampères, 13 ampères, 12 ampères, 10 ampères et moins. Cependant, plus n’est pas toujours mieux. La quantité de puissance utilisée par le moteur de la scie ne se traduit pas toujours par une plus grande puissance au niveau de la lame de coupe proprement dite. La conception du fonctionnement interne du moteur joue un rôle. De plus, il y a des moments où il n’est pas souhaitable d’avoir une scie qui consomme 15 ampères. Si vous utilisez une longue rallonge et/ou un petit générateur, une scie de 10 ampères peut être un meilleur choix.

– Oh, et qu’en est-il des scies circulaires sans fil ?

La taille et la puissance de la batterie sont les éléments à prendre en compte pour celles-ci. Vous verrez qu’elles sont calibrées en volts, les scies de 18 et 20 volts (conçues pour fonctionner avec des batteries de 20 volts) étant très courantes dans les scies de budget et de niveau moyen. La tension nominale en volts peut être utilisée pour comparer différentes scies, mais elle ne doit pas être le seul aspect à prendre en compte. N’oubliez pas que la commodité d’une scie sans fil peut signifier un compromis sur la puissance de coupe.

– Le poids :

Il existe une telle variété de conceptions et de techniques de scies circulaires qu’aucune catégorie de scies circulaires portatives ne peut prétendre être la plus lourde ou la plus légère. Si, d’une manière générale, les scies circulaires à entraînement direct sont plus légères que les scies hypoïdes et à vis sans fin, il existe certainement des scies à entraînement direct qui sont plus lourdes. La plupart des scies à budget utilisent une plaque de base en acier formé un peu plus lourde/chaussure et des protections de lame. Les scies plus légères utilisent des alliages de fonte d’aluminium ou de magnésium pour leur plaque de base et les protections de la lame. Le poids des moteurs peut varier en fonction de leur conception. Les scies plus légères sont généralement préférées en raison de la moindre fatigue de l’utilisateur, mais il est parfois utile d’ajouter un peu de poids.

– Guide de lumière et de laser :

Ils peuvent être utiles, mais on les trouve souvent sur les scies circulaires à budget et ils peuvent ne pas être précis. Si le laser peut être réglé, il peut être rendu plus précis. Ce que beaucoup de gens trouvent plus utile qu’un guide de découpe au laser, c’est une lumière embarquée.

– Réglage de la profondeur et de l’angle de coupe :

Certaines scies peuvent couper des matériaux plus épais que d’autres. De plus, certaines peuvent couper à des angles plus importants que d’autres. Parmi les scies circulaires qui utilisent les lames de taille la plus courante (7 1/4″), la limite de profondeur de coupe ne varie pas beaucoup. Cependant, même une profondeur de coupe supplémentaire de 1/8″ peut faire une grande différence dans certaines applications.

La qualité de l’angle de coupe dépend de la conception du mécanisme de réglage de l’angle de la scie. Les points de rivetage et les composants du mécanisme doivent être bien fabriqués et suffisamment solides pour maximiser à la fois la précision et la facilité d’ajustement.

Certaines scies utilisent des lames plus petites qui ont une profondeur de coupe plus faible. C’est souvent le cas des scies sans fil commercialisées auprès du bricoleur ou du propriétaire moyen. On trouve des scies sans fil qui utilisent des lames de taille différente : 3 3/8″, 5 1/2″, 5 3/8″, 6 1/2″, 7 1/2″, et quelques autres tailles moins courantes. Des lames plus grandes signifient généralement une plus grande profondeur de coupe. Il existe des scies circulaires filaires avec des lames de 10″ qui peuvent être utilisées dans la construction et le travail du bois. Il s’agit généralement de scies à vis sans fin car les grandes lames nécessitent une puissance de coupe supplémentaire que peut fournir une scie à vis sans fin ou une scie hypoïde.

– Protection anti-écrasement de la lame inférieure :

Toutes les scies circulaires portatives courantes ont une garde de lame inférieure qui se déplace pendant les coupes, mais certaines peuvent s’accrocher sur le bord des matériaux à couper. Une protection inférieure anti-accrochage devient la norme, mais certaines scies peuvent encore avoir des problèmes d’accrochage lors des coupes en biseau. Une garde inférieure qui s’accroche sur le bord d’une planche peut être dangereuse. Il peut augmenter les risques de dommages au bois ou à la lame, mais surtout, il peut entraîner des blessures graves pour les personnes qui viennent d’apprendre à utiliser une scie circulaire.

– Frein moteur :

C’est exactement ce que l’on entend. Une fois que vous avez relâché la gâchette, un frein s’enclenche qui arrête le moteur de tourner en 2 secondes environ. Il augmente la sécurité de la scie, bien que toutes les scies circulaires soient équipées d’une protection inférieure qui contribue également à protéger une personne et les surfaces de travail contre la lame qui tourne lorsque la scie n’est pas utilisée pour effectuer des coupes. Un autre avantage du frein moteur est qu’il peut vous permettre d’effectuer rapidement des coupes répétitives en réduisant le temps d’attente avant que la lame ne s’arrête de tourner par rapport aux coupes précédentes.

– Souffleur :

Une soufflerie intégrée est une caractéristique intéressante. Il permet à l’utilisateur de garder la ligne de coupe dégagée en soufflant la sciure de bois hors du chemin pendant la coupe. Le souffleur peut également être utilisé lorsque l’on n’effectue pas de coupes en appuyant simplement sur la gâchette et en maintenant la scie vers une zone couverte de sciure.

Croyez-le ou non, il existe encore plus de variété parmi les scies circulaires que ce que j’ai déjà présenté ci-dessus. Par exemple, il existe des petites scies à corde qui utilisent des lames plus petites, comme la scie circulaire compacte Rockwell avec une lame de 4 1/2″, et la Rockwell VersaCut avec une lame de 3 3/8″. Ces scies sont adaptées aux petits travaux et à la découpe de produits en feuilles, tels que les panneaux OSB, le contreplaqué, le MDF ou les panneaux. Leur profondeur de coupe n’a rien d’exceptionnel, mais les petites lames sont également plus fines, ce qui signifie que moins de matière est gaspillée lors des coupes.

Bon, alors quelle est la meilleure scie circulaire pour vous ?

Une scie à entraînement direct à câble de 7 ¼ pouces avec de solides réglages de profondeur et d’angle et une plaque de base en aluminium/une chaussure est une très bonne option pour le menuisier débutant. Il s’agit d’une scie circulaire de niveau moyen. 

Un menuisier débutant peut se servir d’une scie circulaire pour une grande variété de coupes. C’est pourquoi, si vous en achetez une, je vous encourage à vous en tenir à une marque réputée qui offre les principales caractéristiques qui vous seront les plus utiles dans la fourchette de prix souhaitée. Un éclairage LED intégré, un ventilateur et un frein sont des caractéristiques qui méritent d’être prises en considération.

Vous sentez-vous maintenant comme un expert en scies circulaires ? Vous en savez certainement plus que la plupart des gens et vous en savez maintenant assez pour prendre une solide décision quand/si vous en achetez une.

Si vous souhaitez trouver la meilleure scie circulaire, n’hésitez pas à vous rendre sur notre boutique en ligne.

123 Bricolage
Logo