Comment entretenir un parquet ciré ?

Un parquet ciré confère à la maison une ambiance chaleureuse en raison de son aspect et de son odeur particulière. Pour le préserver en bon état, un entretien régulier doit avoir lieu. Redonner vie à un parquet ciré se fait grâce à un nettoyage quotidien mais aussi à des traitements annuels ou semestriels. Quelle est la démarche à adopter pour préserver ses qualités pour longtemps ? Vous trouverez dans cette brève, un ensemble de conseils et d’astuces pour jouir d’un parquet ciré et protégé.

Parquet Ciré : L’entretien quotidien

Au quotidien, l’entretien d’un parquet ciré est très simple et peu onéreux. Il suffit de le dépoussiérer à l’aide d’un aspirateur à une fréquence d’au moins une fois par semaine. Vous pouvez également passer un coup de balai microfibre très légèrement humidifié. En effet, la poussière s’incruste rapidement dans les recoins de la pièce et elle agresse le parquet d’une manière remarquable. L’eau aussi est l’ennemi principal du parquet ciré. Elle le tâche rapidement. De ce fait, il convient de faire attention à ce que la serpillière ne soit que légèrement humidifiée et non pas complètement mouillée. Pour nettoyer une tâche sur le parquet, il convient de se servir d’un bouchon de liège en rondelle. Imbibez-le d’essence de térébenthine. Par la suite, essayez de tamponner la tâche par le bouchon puis cirez l’emplacement de la tâche. Il existe d’autres astuces en fonction du type de la tâche. Mais dans tous les cas, évitez l’eau, l’acétone et la chaleur.

Une autre astuce de grand-mère ! Vous pouvez nettoyer votre parquet sans se ruiner. Essayez l’huile de lin ! C’est une substance écologique et économique qui provient de la pression à froid des grains de lin. Servez-vous d’un chiffon sec imbibé dans cette huile et frottez le parquet jusqu’à enduire complètement toute la surface souhaitée. L’huile de lin rend le parquet hydrofuge et imperméable en s’infiltrant dans ses pores et en empêchant l’humidité de s’y introduire. Réalisée une à deux fois par mois, cette astuce permet de préserver votre parquet en bon état et lui donner son éclat original.

L’entretien semestriel ou annuel : comment cirer un parquet ?

Au fil du temps, la brillance de la cire décline et le parquet perd ses qualités. De ce fait, il serait judicieux de renouveler le revêtement une à deux fois par an. Au-delà de son apport esthétique, la cire assure une protection du parquet de la décoloration et du desséchement. Pour cirer un parquet, vous devez d’abord, le poncer, poser la cire puis lustrer. Ce travail prend quelque temps en raison des délais de séchage. Il se compose de deux étapes principales.

Le ponçage du parquet

Pour réussir le ponçage, il convient d’abord de combler les fissures et les trous avec de la pâte à bois puis laissez sécher. Prenez toutes les précautions nécessaires à votre protection : lunettes, masque, casque…

Commencez par le ponçage du centre de la surface en utilisation une ponceuse à bande. Sa puissance la dispose à effectuer des dégrossissages. Dépoussiérez puis utilisez une ponceuse à angle telle que la ponceuse vibrante pour traiter les coins. Enfin, il convient d’appliquer un fond dur avant de cirer le parquet. Cette étape permet d’obtenir une belle finition et de protéger le sol. Le fond dur est un produit très utile car il permet de combler les pores du bois et empêche les tâches d’imprégner le parquet.

Le cirage : une belle finition et un parquet brillant

Avant d’aller en magasin pour acheter les produits de cirage, il convient de savoir qu’il existe trois types de cire :

  • La cire liquide qui est un mélange de cire et de térébenthine.
  • La cire solide qu’on doit fondre dans un bain-marie
  • L’encaustique qui est une sorte de pâte contenant l’essence de térébenthine

Pour utiliser la cire solide ou en pâte, chauffez-la au soleil, sur un radiateur ou dans un bain-marie puis appliquez-la à l’aide d’une mèche de coton.  Commencez le travail de l’intérieur de la pièce vers l’extérieur pour pouvoir sortir sans tâcher la cire. Laissez sécher pendant 24 heures. Puis recommencez en appliquant une deuxième couche et laissez sécher. Fini avec le cirage !

A ce stade, il convient d’effectuer le lustrage avec un chiffon de laine ou une peau de mouton. Et bingo ! L’entretien du parquet est effectué. Il convient donc de laisser le sol sécher pendant 48 heures sans marcher dessus ni placer les meubles. Les tapis ne peuvent être remis au sol qu’après quelques jours. Pour jouir du bel aspect de votre parquet, renouvelez la pose de la cire dans six mois.

Bref…

Vous avez un parquet ciré que vous souhaitez préserver et garder ses qualités pour longtemps ? Il convient de le nettoyer régulièrement au moins une fois par semaine. Le renouvellement de la cire s’impose également une à deux fois par an.

Martin Schwartz

Ingenieur Genie Mechanique et Blogger chez 123bricolage.fr

Nous serons heureux de voir vos commentaires

      Laisser un commentaire

      123 Bricolage
      Logo