Comment isoler un mur : 4 méthodes simples

Qu’il s’agisse d’une construction ou d’une rénovation, isoler un mur doit être une préoccupation majeure. Toutes les nouvelles maisons doivent répondre à certains niveaux de performance thermique. Toutefois, la manière de procéder peut être déconcertante pour les novices de la construction. Nous vous montrons ici comment isoler un mur comme un pro.

Comment isoler un mur en fixer l’isolant directement au mur 

La première option d’installation consiste à fixer l’isolant directement sur le mur. Si le mur est relativement plat et en bon état, cette méthode peut être efficace et rapide. Les plaques peuvent être collées directement sur le mur avec une colle spécifique à cet effet. 

Des fixations mécaniques (vis) peuvent également être utilisées, si nécessaire. Les espaces entre les panneaux, au niveau des bords du plafond et du plancher, doivent être remplis de mastic. De plus, ils doivent être recouverts de ruban adhésif avant la pose du plâtre afin d’assurer la continuité du pare-vapeur.

Assurer la continuité d’un pare-vapeur non perforé est le seul moyen efficace de traiter un point de rosée qui se produit dans le mur.

Ces produits sont chers, mais cela est compensé dans une certaine mesure par la rapidité de l’installation. Le problème avec cette méthode est de refixer les éléments lourds tels que les armoires de cuisine, et de suspendre les tableaux, les miroirs, etc. Des fixations spéciales sont disponibles à cet effet mais cela peut devenir un véritable casse-tête.

Comment isoler un mur avec la méthode de lattage

La deuxième option consiste à poser des lattes sur le mur. Il existe deux façons de le faire :

  • Fixer des lattes au mur pour assurer une fixation plus uniforme de l’isolation.
  • Fixer les lattes sur l’isolant, ce que l’on appelle la méthode de la « latte chaude ». 

Dans les deux cas, on utilise des lattes de 25 x 50 mm. La première méthode est la plus courante et, lorsque le mur est très irrégulier, elle peut être la meilleure option. Cependant, l’isolant sera rigide et sera vissé aux lattes, ce qui entraînera inévitablement des perforations dans le pare-vapeur.

La méthode de la latte chaude est moins courante, mais elle présente des avantages certains. Dans cette méthode, un matelas de laine semi-rigide est placé contre le mur. Des lattes correctement espacées sont placées par-dessus et des vis sont enfoncées dans la latte, dans l’isolant et dans le mur. 

Un isolant rigide ou semi-rigide peut ensuite être installé entre les lattes, puis les plaques de plâtre. Les avantages de la méthode des lattes chaudes sont les suivants : 

  • les lattes sont maintenues chaudes par l’isolation et ont donc moins de chances de pourrir
  • les lattes sont accessibles directement sous la plaque de plâtre et il est donc plus facile d’accrocher des tableaux 
  • ces lattes supplémentaires peuvent être installées pour permettre de refixer des éléments plus lourds, comme des armoires de cuisine.

Comment isoler un mur en construisant un nouveau mur à montants

La troisième option consiste à construire un nouveau mur à montants. Il a une épaisseur de 100 mm à l’intérieur du mur existant, avec une cavité de 40 mm entre les deux. Cette option prend plus de place au sol que les autres options

Elle est également plus coûteuse et n’est pas plus efficace, sauf dans le cas de murs très humides. La cavité entre le nouveau mur à montants et le mur existant doit être ventilée vers l’extérieur afin d’évacuer l’humidité, mais cela a un impact sur l’étanchéité à l’air.

Comment isoler un mur en appliquant un enduit isolant

Il existe une quatrième option pour isoler un mur intérieur : l’application d’un enduit isolant directement sur le mur.

Cette solution est particulièrement utile pour les murs en pierre, où la respirabilité est importante. Il s’agit soit d’un mélange de chanvre ou de liège et de chaux, soit de couches d’enduit à la chaux prises en sandwich avec une plaque de liège ou de fibres de bois.

Cette option ne permet pas d’obtenir la valeur U souhaitée, le mieux que vous puissiez obtenir est généralement de 0,5 W/m2, mais elle présente quelques avantages distincts :

  • Elle améliore considérablement l’étanchéité à l’air en scellant toutes les fissures et tous les interstices.
  • Elle fournit une surface interne chaude
  • Elle empêche la formation de plaques d’humidité.

Comment isoler un mur – Foire Aux Questions (FAQ)

Quelles sont les règles de construction pour isoler mur ?

Les règlements de construction stipulent certaines exigences en matière d’étanchéité à l’air et de perte de chaleur qui doivent être respectées pour que votre maison soit conforme. 

La valeur U d’un matériau est la vitesse à laquelle la chaleur (en watts) se perd à travers chaque mètre carré de la surface. Un chiffre plus bas signifie une meilleure performance thermique. Voici les normes à suivre pour isoler mur en termes de valeur U :

  • Un mur creux non isolé aura une valeur U d’environ 1,5 W/m2 et il y aura également un niveau relativement élevé de ponts thermiques en raison des liens avec la cavité.
  • Un mur en briques pleines de 225 mm aura une valeur U d’environ 1,9 W/m2.
  • Un mur en pierre solide sera d’environ 1,7W/m2 à 1,4W/m2 (selon l’épaisseur).

Les réglementations actuelles en matière de construction exigent une valeur U maximale de 0,3W/m2 et, de manière réaliste, de 0,2W/m2. Pour atteindre cette valeur U pour les murs solides, il faut installer au moins 100 mm d’isolant rigide.

Isoler un mur provoque-t-il de l’humidité ?

Si le point de rosée est trop proche de la surface intérieure du mur existant, l’humidité peut être absorbée par l’isolation et apparaître sous forme de taches humides sur les plaques de plâtre.

Pour empêcher la pénétration de l’humidité, il faudra installer un pare-vapeur. La surface intérieure d’un mur isolé a tendance à être plus chaude, ce qui réduit la probabilité de formation de condensation, mais il y aura des zones, comme la jonction entre un mur extérieur et un mur intérieur, qui resteront froides. 

Il y a un risque distinct de formation de condensation dans ces zones, généralement dans les coins en hauteur. Pour remédier à ce problème, il faut généralement prolonger l’isolation pour couvrir ce pont thermique.

Peut-on isoler mur après une cloison sèche ?

Vous pourriez placer l’isolant derrière les panneaux de cloison sèche fermés et en finir.

Les murs intérieurs doivent-ils être isolés ?

De nombreux propriétaires choisissent d’isoler leurs murs intérieurs pour créer une barrière acoustique entre les pièces. Bien qu’aucune isolation ne permette d’insonoriser complètement une pièce, l‘isolation intérieure peut réduire considérablement la transmission du bruit. Pour les personnes ayant le sommeil léger, l’isolation acoustique est particulièrement utile dans les murs d’une chambre à coucher.

Les cloisons sèches isolent-elles ?

La cloison sèche est considérée comme un matériau de construction approprié pour les murs intérieurs, mais son objectif premier n’est pas d’isoler mur. Pour faire une différence significative dans le transfert du flux de chaleur, vous devez inclure l’isolation avec l’installation de la cloison sèche.

Pourquoi les murs de ma maison sont-ils si froids ?

Si les murs sont froids, il y a de fortes chances que votre maison ne soit pas très bien isolée. Si le mur est bien isolé, une barrière est créée qui empêche la chaleur de s’échapper, ce qui signifie que le mur va retenir la chaleur et se sentir plus chaud. C’est vraiment important car les murs froids peuvent créer leurs propres problèmes.

L’isolation fonctionne-t-elle sans cloison sèche ?

Oui, mais la valeur R sera très réduite. L’utilisation d’un isolant en nattes à dos de papier permettrait de conserver une grande partie de la valeur R. L’isolation dépend de l’emprisonnement de l’air. Si vous êtes vraiment opposé à la finition du garage avec des cloisons sèches, envisagez d’utiliser de la mousse isolante rigide à la place.

Peut-on isoler les murs sans enlever les cloisons sèches ?

Vous pouvez ajouter de l’isolant à vos murs sans les enlever en faisant des trous dans le revêtement. Vous pouvez souffler de la mousse en spray ou de la cellulose dans les murs depuis l’extérieur. Il suffit de découper un trou de 1 à 2 pouces entre les montants du haut du mur, puis de pulvériser l’isolant dans le trou à l’aide d’un tuyau.

Est-il possible de trop isoler une maison ?

Il est possible de sur-isoler votre maison au point qu’elle ne puisse plus respirer. L’objectif de l’isolation d’une maison est de rendre l’intérieur de la maison étanche. Cependant, si elle devient trop étanche avec trop de couches d’isolant, l’humidité peut être piégée à l’intérieur de ces couches. C’est alors que les moisissures commencent à se développer.

Bonjour, je suis E. Magouri Laabidi. J'ai décidé de partager avec vous mes astuces pour vous aider à devenir un bon bricoleur. 

Si j’ai choisi de rejoindre l’équipe de rédaction de cette entreprise, c’est out d’abord parce que la charte éditoriale me convient parfaitement, mais aussi parce que je me sens libre à mettre mon avis.

Vous pouvez consulter les politiques de confidentialité et la politique de cookie. Ceci fera preuve de ce que je vous dis et confirme.

Réussir votre bricolage dépend généralement du choix des bons outils. 123bricolage.fr a pensé à cela en vous proposant des comparatifs d'outils 100% gratuits. C’est la plateforme qui gère la partie rémunération.