Entretien d’un jardin : comment s’occuper de son espace vert ?

Un bon entretien jardin peut augmenter la qualité et la longévité de vos plantes, fruits et légumes. Quelques heures de plein soleil sont indispensables pour presque toutes les plantes, mais les différentes espèces de plantes nécessitent des niveaux de soins différents. Si vous voulez que vos cultures en plein air et vos belles fleurs résistent aux saisons, il est important d’apprendre la bonne façon de prendre soin de votre jardin.

Les bases d’un entretien jardin 

Le jardinage ne se limite pas à la plantation de plantes. En tant que jardinier, vous devez prendre soin de vos plantes une fois qu’elles sont en terre, en vous assurant qu’elles sont bien arrosées et nourries, qu’elles reçoivent un soutien adéquat et qu’elles ne poussent pas en concurrence avec d’autres plantes ou des mauvaises herbes. L‘entretien jardin dans son ensemble implique de prendre soin des plantes individuellement, ce qui fonctionne pour l’une ne fonctionnera pas nécessairement pour une autre.


Découvrez ci-dessous la meilleure façon d’entretien jardin.

1. Arrosage

L’arrosage des plantes1)arrosage des plantes ; https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/services-a-la-personne/Pour_les_pros/SE_DEVELOPPER/13_Arrosage_et_techniques_limiter_leau.pdf est l’un des moyens les plus importants de prendre soin de votre jardin. Les plantes perdent l’humidité de leurs feuilles par un processus appelé transpiration2)transpiration ; http://www.numdam.org/article/AFST_1941_4_5__49_0.pdf , il est donc important de s’assurer qu’il y en a suffisamment dans le sol. 

Cependant, par temps chaud, vous devrez arroser le sol plus souvent pendant les chaudes journées d’été que pendant les périodes fraîches du printemps ou de l’automne, et plus souvent dans les zones ensoleillées que dans les zones ombragées.

Les semis et les jeunes plantes ont besoin d’être arrosés plus régulièrement que les plantes plus anciennes et établies, car leur système racinaire est plus petit et absorbe donc moins d’humidité. La plantation et le repiquage des plantes3)repiquage des plantes ; http://duchere.pistyles.fr/wp-content/uploads/sites/87/2017/06/Atelier-1-Tutoriel-La-plantation.pdf endommagent les minuscules poils de leurs racines, qui servent à absorber l’eau, de sorte que pendant les premiers jours suivant la plantation, vous devrez également leur donner plus d’eau. 

Les plantes cultivées en conteneurs ont des racines plus étroites et moins de terre pour absorber l’humidité. Elles ont donc également besoin d’un arrosage supplémentaire par rapport aux plantes établies qui poussent dans votre bordure.

Par temps chaud, il est préférable d’arroser le soir pour que l’eau ait le temps de pénétrer et que les plantes aient le temps de  » boire  » pendant la nuit. Par temps froid ou maussade, il est préférable d’arroser le matin pour que les plantes aient le temps de sécher avant la nuit. Évitez les éclaboussures d’eau sur les feuilles par temps chaud, car elles risquent de brûler.

Les plantes bien arrosées produisent plus de nectar dans leurs fleurs, donc arroser vos plantes régulièrement est meilleur pour les abeilles et autres pollinisateurs, surtout par temps chaud.
Arrosage, les erreurs à ne pas faire.

2. Nourrir les plantes

Outre l’eau, les plantes absorbent des nutriments et des minéraux par leurs racines. Il s’agit notamment de l’azote4)azote ; https://omer7a.obs-mip.fr/content/download/10421/72730/file/Cycle%20de%20l’azote.pdf , qui favorise la croissance des feuilles, du phosphore5)phosphore ; https://agritrop.cirad.fr/578282/1/ID%20578282.pdf , qui encourage le développement des racines, et du potassium6)potassium ; https://www.oiv.int/public/medias/2411/oiv-ma-as322-02b.pdf , qui favorise le développement des fleurs et des fruits. Ces éléments sont considérés comme les principaux nutriments nécessaires à la santé des plantes.

Dans la nature, les feuilles mortes et autres matières végétales en décomposition libèrent des nutriments dans le sol, mais dans nos jardins, ils sont rassemblés sur le tas de compost ou dans la poubelle verte, ou sont brûlés. Comme ce processus épuise progressivement les nutriments du sol, il est important de les remplacer en nourrissant le sol ou les plantes, pour aider nos plantes à se développer.

Vous pouvez utiliser des engrais organiques ou non organiques pour nourrir vos plantes. Les engrais organiques sont constitués de matières végétales ou animales, qui ont l’avantage supplémentaire de favoriser l’activité des vers de terre et des bactéries du sol, ce qui maintient ce dernier et les plantes en bonne santé. Il s’agit notamment des aliments à base d’ortie ou de consoude, et du fumier bien décomposé. 

Rappelez-vous que les engrais inorganiques sont fabriqués à partir de produits chimiques synthétiques.
COMMENT ET POURQUOI NOURRIR LES PLANTES EN POTS AVEC UN ENGRAIS NATUREL

3. Taille des plantes

Si certains arbustes et arbres poussent volontiers sans contrôle, la plupart d’entre eux doivent être taillés ou élagués à un moment ou à un autre. La taille consiste simplement à couper des parties d’une plante pour en limiter la taille, l’encourager à prendre une certaine forme ou à développer plus de fruits, de fleurs ou de tiges, ou pour enlever les parties mortes ou malades.

De nombreux nouveaux jardiniers sont effrayés par la perspective de tailler les plantes. Cependant, la taille n’est ni difficile ni compliquée. Il suffit souvent de supprimer les branches mortes, malades, cassées, croisées ou encombrées pour de nombreuses plantes.

ARBUSTES D'ORNEMENT : LES MEILLEURS CONSEILS D'EXPERT POUR BIEN TAILLER

4. Fleurs fanées

L’élimination des fleurs fanées empêche les plantes de monter en graines, ce qui les encourage à produire davantage de fleurs. En décoiffant régulièrement les plantes à massif, les plantes vivaces herbacées et les rosiers, vous pouvez maintenir leur floraison tout au long de l’été et en automne. Le fait de décoiffer les bulbes permet également de rediriger l’énergie de la plante vers la floraison de l’année suivante, plutôt que vers la production de graines.

Couper les fleurs fanées

5. Tailler les haies

Les nouvelles haies doivent être taillées régulièrement pendant les deux premières années suivant leur plantation. C’est ce qu’on appelle la  » taille de formation « , qui est généralement effectuée en hiver ou au début du printemps. La taille de formation consiste généralement à couper les branches latérales jusqu’à ce que la hauteur de haie souhaitée soit atteinte. 

Taillez les nouvelles haies à feuilles caduques en hiver et les nouvelles haies à feuilles persistantes au printemps.

Après la taille de formation, il est conseillé de tailler votre haie tous les ans, bien que les haies formelles puissent avoir besoin d’être taillées deux fois par an pour conserver leur aspect élégant. Les haies sauvages doivent être taillées tous les deux ans, car certains œufs de papillons peuvent être retirés des tiges des plantes lors de la taille. Effectuez cette taille en été, mais vérifiez bien que les haies ne sont pas occupées par des oiseaux pendant la saison de nidification, il est préférable d’attendre septembre si vous le pouvez.

Comment tailler les haies ? Leroy Merlin

Entretien jardin : conseils de jardinage pour prendre soin de son jardin 

L’entretien jardin peut être simple lorsque vous savez ce qu’il faut rechercher. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils d’entretien jardin essentiels pour maintenir une pelouse vivante et saine :

1. Vérifiez la santé de vos plantes

Que vous transplantiez des plantes de pépinières ou que vous cultiviez les vôtres à partir de graines, vous devez inspecter vos plantes. L’introduction de plantes infectées ou malades peut nuire à l’ensemble du jardin. 

Outre les maladies des plantes, les insectes destructeurs comme les pucerons7)pucerons ; https://www.agrireseau.net/documents/Document_97450.pdf , les moucherons8)moucherons ; https://www.eau-et-rivieres.org/sites/erb.fr/files/pdf/EE/fiche_mouches.pdf et les aleurodes9)aleurodes ; https://www.agrireseau.net/documents/Document_89672.pdf doivent être éliminés à l’aide des pesticides appropriés ou d’autres méthodes d’extermination efficaces.

2. Arrosez correctement

Un arrosage excessif peut entraîner le développement de champignons, de taches sur les feuilles et de plantes malsaines. N’arrosez qu’aussi souvent que nécessaire pendant la saison de croissance pour vos espèces végétales spécifiques, et laissez le sol sécher entre les arrosages pour éviter une sursaturation. L’astuce est de garder votre jardin bien arrosé mais pas détrempé, et d’éviter de mouiller le feuillage. 

Arrosez plutôt directement sur le sol. C’est facile à faire si vous arrosez à la main, mais si vous voulez automatiser les choses, optez pour un système d’irrigation goutte à goutte plutôt que pour des arroseurs.

3. Traitez votre sol

Le sol se dégrade avec le temps et doit être rafraîchi de temps en temps. Vous pouvez acheter de la terre neuve dans une jardinerie locale, alors assurez-vous de vérifier la qualité de la terre de votre jardin et de la remplacer si nécessaire. L’ajout de paillis est également utile pour conserver l’humidité du sol de votre jardin. 

Le paillage10)paillage ; http://www.fao.org/3/ca4049fr/ca4049fr.pdf permet de limiter les mauvaises herbes tout en apportant de la matière organique à votre sol lorsqu’il commence à se dégrader. Selon le type d’espèces végétales que vous cultivez, utilisez la bonne quantité d’engrais et appliquez-la de manière appropriée pour vous assurer de ne pas surcharger vos plantes.

La fertilisation de votre jardin est une autre méthode pour le garder en bonne santé. 

4. Nettoyez vos outils de jardinage

Les outils de jardinage doivent être nettoyés pour lutter contre les maladies et éviter de transférer des bactéries ou des éléments dangereux dans votre jardin. En plus des autres méthodes d’entretien jardin, des outils propres peuvent aider à garder votre jardin sain plus longtemps.

5. Effectuez l’entretien des plantes

Enlevez les têtes mortes, taillez et éliminez vos plantes si nécessaire. La décoction11)décoction ; https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01739123/document consiste à enlever les vieilles fleurs pour encourager la nouvelle croissance. Elaguer une arbre consiste à couper les branches de vos plantes pour contrôler leur croissance et faire de la place. 

L’élimination de vos plantes permet de nettoyer les parties malsaines et de créer plus d’espace pour l’épanouissement de votre jardin. Ces méthodes d’entretien jardin peuvent toutes favoriser la croissance, en éliminant les éventuels parasites cachés ou les parties indésirables, et en augmentant l’espace pour l’épanouissement de votre jardin de fleurs ou de légumes.

6. Détruisez les mauvaises herbes

Les mauvaises herbes sont des tueuses de jardin. Elles peuvent étouffer les racines de vos plantes saines, abriter des parasites et devenir une nuisance inesthétique. Les mauvaises herbes prennent de l’espace et des ressources que vos plantes pourraient utiliser, donc désherber votre jardin peut le garder en bonne santé et en pleine croissance.

7. Protégez-vous des animaux

Installez une barrière autour de votre jardin, comme une clôture en fil de fer, pour empêcher les herbivores, les bestioles et autres parasites de détruire vos plantes. Les clôtures en fil de fer assurent la sécurité de votre jardin, tout en le gardant visible et exposé au soleil (les clôtures traditionnelles peuvent parfois bloquer la lumière directe du soleil).

8. Piquez vos plantes

Le tuteurage consiste à fixer des bâtons dans le sol et à y attacher vos tiges de fleurs ou autres cultures de jardin avec du tissu ou du fil (vous pouvez également utiliser un treillis). Le tuteurage de vos plantes, comme les concombres, les poivrons ou les tomates, renforce les tiges et les empêche de se plier ou de se casser, ce qui les maintient droites et en bonne santé.

9. Plantez avec d’autres plantes

Le compagnonnage, ou la culture intercalaire, consiste à planter une variété de cultures différentes ensemble pour augmenter la productivité de la croissance, fournir des pollinisateurs, éloigner les parasites et contrôler l’habitat des insectes bénéfiques. La culture intercalaire est un excellent moyen d’assurer la prospérité de votre jardin et de vos plates-bandes en les entourant des bonnes plantes qui permettront leur bonne croissance.

10. Essayez les plates-bandes surélevées

L’ajout de plates-bandes surélevées (ou de bacs de jardinage) à vos plans de jardinage peut augmenter considérablement la longévité de vos plantes. Les plates-bandes surélevées sont idéales si vous voulez commencer petit ou planter une variété de sections. Elles sont dotées d’une barrière, assurent un bon drainage et peuvent contribuer à protéger votre jardin des mauvaises herbes et autres menaces.

Entretien jardin – Foire Aux Questions (FAQ)

Quel prix pour entretien jardin ?

Les pelouses nécessitent beaucoup d’entretien jardin régulier, en particulier les grands jardins. Les tâches typiques de jardinage comprennent la coupe et l’alimentation de l’herbe, le soufflage et le ramassage des feuilles, le désherbage, l’arrosage, la taille des haies, la taille des plantes, le nettoyage des patios et des allées.

Les travaux de jardinage les plus importants sont généralement facturés sur la base d’un devis fixe, tandis que les travaux d’entretien régulier sont souvent facturés à l’heure sur la base d’une provision récurrente.

Le coût de l’entretien jardin régulier peut varier considérablement, en fonction de votre emplacement, de la taille du jardin, de la quantité de travail requise et de l’entreprise ou de l’artisan chargé de l’entretien jardin. Le coût horaire typique d’un jardinier se situe généralement entre 14 et 25 euros.

Comment faire pour entretenir un jardin ?

Les jardins de tous types peuvent embellir votre cour, mais ils peuvent devenir désordonnés ou envahis par la végétation si vous ne les entretenez pas correctement. Chaque type de jardin a des exigences et des besoins différents en matière de culture, alors assurez-vous d’utiliser l’équipement et les matériaux appropriés. 

Si vous cultivez des légumes en pleine terre ou sur un lit de jardin surélevé, fournissez-leur suffisamment de nourriture et d’eau pour qu’ils prospèrent. Pour les jardins de fleurs ou les aménagements paysagers en général, enlevez les mauvaises herbes et débarrassez-vous des parties mortes. Si vous entretenez un jardin d’eau, veillez à ce qu’il ne soit pas contaminé ou sale, sinon vos plantes risquent de ne pas survivre. Avec un peu de soins et d’entretien jardin réguliers, votre pelouse aura fière allure !

  • Soutenir les plates-bandes de légumes :
  • Recherchez des légumes compagnons à planter ensemble pour une meilleure récolte.
  • Arrosez le sol jusqu’à une profondeur de 15 cm lorsqu’il s’assèche en été.
  • Saupoudrez de l’engrais 5-10-10 sur le sol 3 à 4 semaines après avoir planté les légumes.
  • Étendre un paillis de 7,6 à 10,2 cm sur le sol.
  • Enlevez les mauvaises herbes ou les semis surpeuplés dès que vous les remarquez.
  • Vaporisez les plantes avec de l’eau savonneuse pour éliminer et prévenir les parasites.
  • Installez des clôtures autour de votre jardin pour empêcher l’entrée des gros animaux nuisibles.
  • Travaillez le sol et les vieilles plantes à l’automne pour ajouter de la matière organique
  • Entretenir les fleurs et les aménagements paysagers :
  • Arrosez le sol à une profondeur de 15 à 20 cm s’il semble sec.
  • Arrachez les mauvaises herbes à la main ou avec une houe chaque semaine.
  • Coupez le gazon autour de vos plates-bandes pour maintenir la bordure du jardin.
  • Fertilisez le sol avec du compost au printemps et à l’automne.
  • Taillez les arbustes pour les éclaircir et favoriser leur croissance.
  • Éliminez les fleurs fanées en été pour favoriser leur croissance future.
  • Ratissez les débris des plates-bandes à l’automne.
  • Entretien d’un jardin d’eau :
  • Coupez les plantes une ou deux fois pendant la saison de croissance.
  • Enlever les feuilles ou les plantes mortes dès que possible.
  • Nettoyer et rincer le filtre chaque semaine
  • Remplissez le jardin d’eau avec votre tuyau d’arrosage une fois par semaine.
  • Placez des tablettes d’engrais dans le sol aquatique pour stimuler la croissance des plantes.
  • Ajoutez des bactéries bénéfiques pour aider à maintenir l’écosystème naturel.
  • Nourrissez quotidiennement les poissons de votre jardin aquatique

Comment nettoyer les outils de jardin ?

Avant de les ranger, les outils doivent être désinfectés pour tuer les bactéries et les champignons qui peuvent causer des problèmes. Mélangez une solution de deux tasses d’eau de javel et un gallon d’eau dans un seau. Immergez les outils et laissez-les tremper pendant 10 minutes. Rincez bien et séchez complètement avec un vieux chiffon.

Comment nettoyer les outils de jardin rouillés ?

Pour enlever la rouille des petits outils de jardin, faites-les tremper dans un bol de vinaigre. Vous devez les laisser reposer toute la nuit. Retirez l’objet et frottez-le avec une brosse métallique ou de la laine d’acier. Rincez à l’eau et séchez avec une serviette.

Quel produit pour désinfecter un sécateur ?

Éliminez rapidement les petites quantités de bactéries de surface avec de l’alcool. Utilisez de l’alcool isopropylique ou de l’éthanol à 70-100 % pour éliminer rapidement et facilement de nombreuses spores et bactéries sur vos sécateurs. Appliquez l’alcool directement du récipient sur un chiffon propre ou des lingettes alcoolisées.

Vous avez encore des questions ?
Obtenez l’aide de la communauté. Posez votre question dans le forum et obtenez de l’aide d’autres enthousiastes du bricolage et des professionnels de la construction.
Nous sommes là pour nous aider les uns les autres.
Au Forum!
123 Bricolage
Logo