Comment choisir un bon compresseur?

Compresseur comment choisir le bon modèle

Le compresseur est un outil polyvalent très précieux et qui doit marquer sa présence dans l’atelier de tout bricoleur. Ses fonctions sont très variées : elles vont du simple gonflage de pneus aux projets de peinture en passant par les travaux de perçage et de ponçage. Cet appareil constitue un investissement rentable en raison de la grande aide qu’il fournit dans les différentes tâches du bricolage. L’essentiel c’est de savoir comment détecter le compresseur qui convient à la nature de vos travaux. Dans cette brève, vous trouverez quelques conseils précieux pour y voir clair et choisir le bon modèle.

 

Comment fonctionne un compresseur ?

Le compresseur est conçu pour fabriquer de l’air comprimé pour alimenter différents outils pneumatiques tels qu’une clé à choc, une ponceuse, une agrafeuse, un marteau burin… Le compresseur est composé d’un moteur électrique ou thermique qui agit sur un ou plusieurs cylindres pour produire de l’air comprimé et le loger dans une cuve étanche à l’aide de pistons. La taille de cette cuve varie d’un compresseur à un autre. L’air est mis sous pression dans la cuve. Quand la pression maximale est atteinte, le compresseur s’éteint automatiquement et c’est à ce moment là que vous pouvez l’utiliser.

Une fois la cuve est vide, il convient d’attendre qu’elle se remplisse pour utiliser de nouveau vos outils pneumatiques.

Quels sont les différents modèles de compresseurs ?

Les modèles de compresseurs sont assez variés. Cette multiplicité  peut vous induire en erreur. Il faut donc savoir qu’on distingue trois grandes familles de compresseurs :

Le compresseur portatif : ce modèle correspond bien aux particuliers car il est conçu pour les travaux ponctuels de courte durée. Sa puissance réduite ne l’empêche pas de réaliser plusieurs tâches d’une manière efficace : gonfler des pneus, nettoyer à la soufflette… Ce type de compresseur est très apprécié pour sa légèreté et sa maniabilité. Ses petites dimensions le disposent à être facile à ranger et capable de se faufiler dans tous les coins.

Le compresseur monocylindre : ou encore le compresseur à simple piston. Très souvent, ces modèles offrent un débit d’air maximum de 40 m3/h. La taille de sa cuve varie entre 25 et 250 litres et la puissance oscille entre 1.5 Cv et 6.5 Cv. Ce type de compresseur est conçu pur les travaux de bricolage assez courants et pour les séances de travail de longue durée.

Le compresseur bicylindre ou multicylindre : Cet appareil est très puissant et performant. Ses caractéristiques le disposent à servir les professionnels d’une manière efficace et efficiente. Il offre un débit d’air qui dépasse les 40 m3 /h. Sa pression maximale est de 13 bars.

Comment choisir le bon compresseur ?

Le choix du compresseur se fait par rapport à plusieurs critères techniques.

Le débit d’air : C’est la caractéristique principale d’un compresseur et elle est exprimée en litres/minute ou en m3/heure. Le débit dépend étroitement de la taille de la cuve et de la vitesse de remplissage de cette dernière. Pour une utilisation domestique simple, le débit de 150 l/minute est largement suffisant.

La puissance : mesurée en cheval de puissance (Cv).Cet indicateur détermine la capacité du compresseur à aspirer l’air environnant et à restituer de l’air comprimé. Le choix du compresseur doit se faire en fonction des tâches que vous envisagez d’effectuer ainsi que du nombre d’appareils à brancher sur le compresseur. Pour les particuliers, une puissance entre 1.5 et 6.5 Cv serait suffisante.

La pression : mesurée en bars et affichée sur un manomètre. Le choix de la pression dépend de la nature des outils pneumatiques que vous souhaitez brancher au compresseur. Par exemple, l’utilisation d‘un pistolet de peinture nécessite une pression de 2 bars. Si le compresseur est équipé d’un pressostat, il est possible de régler la pression.

La taille de la cuve : est un élément important à considérer au moment de l’achat d votre compresseur. Il convient d’abord de maitriser les tâches à effectuer et d’évaluer vos besoins au juste. En effet, une cuve de 50 l est suffisante pour les petits travaux domestiques et occasionnels. Pour les grands projets  et travaux tels que le ponçage, le perçage ou le burinage, il convient de prévoir une cuve de 100 litres minimum.

Le prix : Pour se doter d’un compresseur, il convient de prévoir un budget minimum de 30 euros. Plus le compresseur est sophistiqué, plus il est onéreux. Les modèles destinés aux professionnels sont sans doute les plus chers. Pour une utilisation domestique et occasionnelle, les prix des compresseurs démarrent aux environs de 130 euros.

Pour finir…

Le compresseur est un outil indispensable au fonctionnement de plusieurs outils pneumatiques. Il faut cerner ses besoins pour pouvoir sélectionner le modèle qui correspond parfaitement à la nature de la tâche à réaliser et à l’appareil à brancher sur le compresseur.

Résumé
Comment choisir un bon compresseur
Nom de l'article
Comment choisir un bon compresseur
Description
Le compresseur est un outil polyvalent très précieux et qui doit marquer sa présence dans l’atelier de tout bricoleur. Ses fonctions sont très variées : elles vont du simple gonflage de pneus aux projets de peinture en passant par les travaux de perçage et de ponçage. Cet appareil constitue un investissement rentable en raison de la grande aide qu’il fournit dans les différentes tâches du bricolage. L’essentiel c’est de savoir comment détecter le compresseur qui convient à la nature de vos travaux. Dans cette brève, vous trouverez quelques conseils précieux pour y voir clair et choisir le bon modèle.
Auteur
Éditeur
123 Bricolage
Logo

Ingenieur Genie Mechanique et Blogger chez 123bricolage.fr

123 Bricolage