Comment traiter charpente contre le capricorne : Astuces à connaître

Votre charpente pourrait être peuplée de capricornes et vous voulez en avoir le cœur net ? Les attaques de capricornes sont fréquentes en France et peuvent avoir des conséquences importantes pour une maison. Pour les prévenir, il est important de savoir ce que sont les capricornes. À quoi peut-on les reconnaître ? Comment traiter charpente contre capricorne ? Dans cet article, il s’agit de s’informer sur les méthodes de traitement existantes. 

Qu’est-ce que le capricorne des maisons ? 

Le capricorne est un coléoptère qui se reproduit très rapidement. Chaque femelle pond en effet une cinquantaine d’œufs. De ces œufs éclosent des larves qui mettent cinq ans à se développer en se nourrissant de l’aubier des bois résineux tendres comme le pin, l’épicéa ou le douglas.

Les bruits émis par un coléoptère qui se nourrit ressemblent à ceux d’une souris. Des trous ovales de 6 à 10 mm dans le bois indiquent une infestation de capricornes, dans lesquels l’insecte adulte laisse son nid en bois.

En effet, la vie du capricorne est organisée en trois cycles :

Après l’accouplement, le capricorne femelle peut pénétrer dans votre bois et y pondre ses œufs, car il vole très mal. Si la plupart d’entre eux sont éliminés par des prédateurs comme les fourmis ou certaines araignées, les quelques œufs restants peuvent causer de gros dégâts à votre construction !

De plus, après l’éclosion , les larves se nourrissent de la cellulose contenue dans le bois pour se développer. Plus la température est élevée, plus les larves se développent rapidement. En moyenne, cela prend entre deux et cinq ans. Cependant, une larve peut manger l’équivalent de 8 mm de diamètre et 100 mm de longueur par jour. Cela correspond à la quantité d’une cigarette par jour !

Le stade suivant est la nymphe. Elle vit juste sous la surface du bois et se transforme en un insecte parfait. Les coléoptères creusent alors des trous de sortie ovoïdes pour quitter le nid.

Une infestation de coléoptères peut endommager gravement votre structure en bois. Il est nécessaire d’agir le plus rapidement possible.

Sous sa forme larvaire, le capricorne se nourrit de cellulose de bois grâce à un réseau de galeries creusées par ses deux puissantes mandibules.

Plusieurs signes peuvent vous aider à reconnaître le capricorne :

De l’extérieur, un toit déformé au niveau du faîte peut être le signe d’un bois affaibli et donc de la présence du capricorne.

De l’intérieur, la présence de cloques sur les poutres est le premier signe d’alerte. Si vous examinez votre bois avec un outil fin et pointu, vous devriez voir apparaître un ver. Cette poussière de bois très fine est le signe que votre cadre est infesté. Découvrez quel est le meilleur traitement extérieur pour le bois

Si les premiers trous de sortie apparaissent dans le bois, cela signifie que l’infestation par les coléoptères est encore récente ! Il est grand temps d’appliquer un traitement !

Les foreurs structurels du bois : protégez-vous et tenez-les à l’écart.

La meilleure solution est un traitement régulier, d’autant plus qu’il ne coûte pas excessivement cher et reste efficace pendant 10 à 15 ans. Il existe toutefois d’autres solutions qui peuvent être efficaces.

Réduisez le risque de scolytes. Le scolyte est un insecte qui vole très mal. Un jardin bien entretenu, sans arbres malades à proximité immédiate de la maison, réduit considérablement les risques. L’achat de bois de chauffage doit être effectué par un professionnel. Celui-ci doit s’engager à vous fournir du bois exempt de parasites.

Une solution efficace contre le capricorne est le pare-pluie ou le pare-vapeur qui empêche l’insecte de pénétrer dans les combles !

Soyez toutefois prudent, car le capricorne pourrait s’infiltrer par les gouttières !

Il n’existe pas de recette miracle pour se protéger du capricorne des constructions, mais si vous suivez les conseils ci-dessus, vous pouvez réduire considérablement les risques !

Comment traiter charpente contre capricorne ?

Le capricorne asiatique vole très mal. Il est donc bloqué par vos tuiles et a beaucoup de mal à sortir à l’air libre. Il s’accouple alors dans votre toiture et dépose ses œufs à l’endroit où il est né. Une femelle et quelques œufs deviennent, surtout après plusieurs années, des milliers d’individus potentiels.

Il est donc indispensable de traiter le charançon du bâtiment pour éviter qu’il n’endommage la structure du bâtiment. Une réaction trop tardive pourrait entraîner la nécessité de rénover toute la structure. Cela coûterait dix fois plus cher que le traitement de la structure.

Vous pouvez traiter vous-même un cadre infesté. Il est toutefois recommandé de faire appel à un spécialiste. Grâce à un diagnostic approfondi, il pourra vous indiquer l’étendue des dégâts et les travaux à effectuer. Il saura également comment utiliser des insecticides inodores, qui sont parmi les plus respectueux de l’environnement.

Le diagnostic nécessaire pour savoir comment traiter charpente contre capricorne : un traitement efficace et testé

L’examen par un professionnel permet de déterminer si le bois est réellement infesté par le capricorne. Il est possible de localiser les zones infestées et d’avoir une idée de l’étendue des dégâts. Cet examen est ensuite recommandé pour choisir le traitement anti-capricorne à appliquer. Un examen réalisé par un professionnel coûte entre 0,5 et 2 euros par mètre linéaire.

Si vous souhaitez mettre votre maison en vente, vous devrez, selon la région où vous vivez, faire réaliser un diagnostic parasitaire par un professionnel. Les coûts s’élèvent alors à environ 90 à 150 euros.

Le traitement charpente capricorne peut être préventif ou curatif. Selon le type de traitement choisi, le prix d’une décontamination de cadre peut varier considérablement.

Dans tous les cas, le bois est traité de manière préventive contre les parasites lignivores. La durée de vie de ces traitements préventifs est d’environ 10 ans. Le bois certifié EN 335-1, -2 et -3 est traité par trempage et est garanti 10 ans contre les insectes xylophages.

Votre cadre a plus de 10 ans ? 

Il est alors conseillé d’effectuer un traitement préventif à intervalles réguliers. 

La surface du bois doit être brossée avec un produit contenant du xylophène. Appliquez deux couches pour une meilleure protection. Le prix est d’environ 4 à 5 euros le litre, sachant qu’il faut en moyenne un litre pour 5 m² de surface.

Si le cadre est infesté de capricornes, il faut passer à un traitement curatif en injectant le produit contenant du xylophène en profondeur dans le bois.

Cela permet d’éliminer les coléoptères présents dans le cadre et d’éviter une nouvelle infestation.

Le coût varie entre 2 et 5 euros par injection. Le budget varie en fonction de l’ampleur des dégâts et du professionnel choisi.

Le prix de ce type de service pour le traitement d’un cadre est gratuit. N’hésitez pas non plus à contacter plusieurs professionnels spécialisés dans le traitement du cadre afin de pouvoir comparer les devis.

Comment traiter charpente contre capricorne – Foire Aux Questions (FAQ)

A quoi ressemble un capricorne insectes ?

Ils sont d’un noir brillant avec les extrémités des ailes couvertes d’un rouge foncé ou d’un brun et, comme c’est le cas pour de nombreux coléoptères, la longueur des antennes peut être utilisée pour différencier les mâles des femelles.

Comment savoir si mon bois est attaqué par le xylophene charpente ?

Les xylophages sont des insectes du bois. En général, vous vous rendez compte que votre bois est infecté bien après que les premiers insectes aient pris goût à votre bois. Ce sont les larves déposées par les insectes adultes qui se reproduisent et créent des dommages à votre bois. Les larves vont vivre dans votre bois pendant 1 à 5 ans en moyenne. 

Ensuite, elles vont se transformer en insectes adultes et sortir de votre bois. Lorsqu’elles sortent, elles pondent des œufs, qui se transforment en larves qui vont attaquer votre bois. C’est un cercle vicieux, donc dès que vous voyez des traces de xylophages, vous devez traiter. Si votre bois a été attaqué, vous pouvez voir de nombreux trous, de la poussière de bois, des insectes volants ou morts près de votre bois.

Quel produit pour traiter bois charpente ?

Si votre bois a déjà été attaqué par les xylophages, vous pouvez utiliser un produit de type « xylophène ». Vous trouverez des « xylophènes » pour le bois extérieur pour traiter une charpente par exemple ou des « xylophènes » pour le bois intérieur pour le traitement des poutres et des parquets. Ces produits sont très agressifs et toxiques. 

Les substances toxiques contenues dans ces produits, qui éradiquent les insectes, seront libérées dans l’environnement et dans l’air que vous respirez. D’autres produits insecticides disponibles sur le marché sont les produits à base de sel de bore pour le traitement du bois. Ils sont tout aussi toxiques. C’est pourquoi nous vous recommanderons par la suite un traitement naturel contre les insectes xylophages comme alternative au xylophène.

Quel traitement poutre bois pour éliminer les champignons ?

Pour éliminer les champignons du bois, vous pouvez utiliser un nettoyant ou un produit fongicide pour les moisissures. Ces traitements anti-bois bleus s’appliquent principalement aux bois extérieurs car il n’y a pas d’eau stagnante à l’intérieur, les moisissures sont donc rares. 

Une fois l’apprêt utilisé, vous pouvez appliquer un saturateur pour renforcer la protection contre l’humidité.

Bonjour, je suis E. Magouri Laabidi. J'ai décidé de partager avec vous mes astuces pour vous aider à devenir un bon bricoleur. 

Si j’ai choisi de rejoindre l’équipe de rédaction de cette entreprise, c’est out d’abord parce que la charte éditoriale me convient parfaitement, mais aussi parce que je me sens libre à mettre mon avis.

Vous pouvez consulter les politiques de confidentialité et la politique de cookie. Ceci fera preuve de ce que je vous dis et confirme.

Réussir votre bricolage dépend généralement du choix des bons outils. 123bricolage.fr a pensé à cela en vous proposant des comparatifs d'outils 100% gratuits. C’est la plateforme qui gère la partie rémunération.