Comment remplacer une fenêtre

Vos fenêtres ne présentent pas une bonne isolation thermique et sonore ? Elles sont anciennes ? Elles vous posent un souci décoratif et gênent la rénovation de votre maison ? En matière de rénovation, le changement des fenêtres offre beaucoup d’avantages et reste inévitable pour une modernisation radicale de l’appartement. Vous voulez les remplacer mais vous n’êtes pas des bons bricoleurs ? 

Sachez bien que ce travail ne nécessite pas beaucoup de professionnalisme, il suffit d’avoir les outils adéquats et de suivre la bonne méthode. Cet article vous dévoile les secrets d’un remplacement de fenêtre bien réussi et vous renseigne également dans le choix de vos nouvelles fenêtres. 

Comment changer votre fenêtre ? 

En rénovant votre logement, le changement des fenêtres est un passage obligatoire. Il est conseillé de faire la dépose totale de l’ancienne fenêtre pour une meilleure isolation surtout dans le cas des fenêtres qui associent aluminium et pvc mais cela peut être coûteux. Vous pouvez effectuer une pose en tunnel ou une pose en feuillure selon la situation à laquelle vous faîtes face. 

 Avant de commencer le chantier, il est important de choisir le matériau de la nouvelle fenêtre à poser (bois, aluminium ou PVC). Commencez par prendre les mesures des côtés, servez-vous d’un mètre ruban et assurez vous bien de mesurer la hauteur et la largeur du dormant à l’extérieur des feuillures et non pas au fond de celles-ci. Puis, déposez l’ouvrant d’origine en démontrant les anciennes paumelles et les baguettes qui encadrent l’ancien ouvrant.

Maintenant, préparez l’ancien dormant en effectuant les tâches de nettoyage et calez le nouveau. Généralement les dormants sont fournis avec des cales qui servent dans leur fixation. Enfin installez le nouvel ouvrant tout en vérifiant le bon positionnement.  Pour finir, réalisez les finitions adéquates. Pour plus d’astuces poursuivez la lecture.

En effectuant la prise des mesures, essayez de mesurer en trois points différents. Ensuite, passez à la dépose de l’ouvrant d’origine. Si vous ne parvenez pas à l’enlever, faites lever avec un burin à partir de la traverse basse du dormant et servez-vous d’une meuleuse pour dévisser les paumelles. Si la dépose n’est pas totale et que vous allez conserver l’ancien dormant, prenez soin de le préparer : nettoyez l’ancien dormant à fond en vous servant d’une brosse. 

Il est également conseillé de le traiter avec un produit fongicide et insecticide. Puis vérifiez qu’il s’adapte avec le nouveau. Lors de la fixation du nouveau dormant prenez soin d’ajuster l’horizontalité, la verticalité et l’équerrage du dormant à l’aide de ses vices de réglage puis, sans le bloquer, installez les vis de fixation. 

N’oubliez pas en posant le nouvel ouvrant de mesurer l’intervalle dormant-mur s’il ne fait pas 5 à 7 mm de large comblez le avec un joint de mastic en silicone. Il suffit de suivre soigneusement les étapes pour des résultats satisfaisants ! N’hésitez pas à essayer !  

Vous pouvez obtenir un devis gratuit.

Comment réaliser les finitions nécessaires après la pose ? 

Après la pose de votre fenêtre et après avoir fixé le châssis, commencez à scier la partie des cales et les joints en vous servant d’une scie à ruban , quand la mousse sèche vous n’avez qu’à couper les restes avec un cutter puis attaquez les contours à l’aide de silicone.  

Comment prendre les mesures d’une fenêtre ?

Afin d’éviter les mauvaises surprises en rénovant vos fenêtres, il faut les mesurer, c’est une étape simple qui ne demande pas beaucoup de matériel. Vous aurez besoin juste d’un mètre, d’un papier et d’un crayon ! 

Tout dépend du type de la pose à réaliser. Il en existe 4 : la pose en applique,  la pose en tunnel, la pose en feuillure ou la pose en rénovation. Pour une pose en applique, il faut penser à mesurer la hauteur tableau fini, la largeur tableau fini et l’allège afin de déterminer la hauteur de la poignée. 

N’oubliez pas que l’épaisseur minimale du dormant dépend du type de la menuiserie, il faut également savoir que le dormant de la menuiserie dérobant le mur intérieur correspond à l’épaisseur de votre revêtement intérieur et de votre isolation.  En ce qui concerne la pose en tunnel, dont le principe est de poser la menuiserie dans l’épaisseur du mur, les dimensions qui doivent être prises sont les côtés du tableau associés à la taille du trou de l’ouverture. 

La mesure d’une fenêtre avec une pose en tunnel se fait à travers trois points de mesure (la hauteur tableau, la largeur et l’allège) Contrairement à la pose en applique, la finition n’est pas prise en compte pour une pose en tunnel. Votre construction est ancienne ce qui implique une pose en feuillure ? 

Vous vous inquiétez de la prise des mesures de vos fenêtres? Ce n’est jamais difficile, il faut savoir que sur les anciennes constructions il existe des encoches en pierres qui étaient réalisées dans la maçonnerie, il suffit d’utiliser ces encoches pour installer vos nouvelles fenêtres avec une pose en feuillure. 

Cette technique vous permet de réduire les ponts thermiques ! Finalement, la pose en rénovation est une technique qui consiste à déposer les ouvrants et à installer une nouvelle fenêtre sur un cadre existant, pour ce type de pose les dimensions à prendre sont : les côtés de passage et la dimension de l’ouverture du dormant.

Ainsi, les points des mesures que vous devez prendre son hauteur et largeur dos de dormant et l’allège pour pouvoir déterminer la hauteur de la poignée. Une fois le type de la pose et les mesures sont déterminées vous pouvez vous lancer dans le remplacement à tête reposée !

Des astuces pratiques pour bien mesurer sa fenêtre ?

Il est conseillé de prendre les mesures en trois points que ce soit sur le plan horizontal ou vertical, et de ne garder que le côté le plus petit. Il est également recommandé de vérifier l’équerrage de l’ouverture en posant une fenêtre ancienne parce que les vieilles constructions ne sont pas toujours droites.

Comment bien choisir sa fenêtre ?

Avant la dépose totale de vos anciennes fenêtres, il faut penser au type de fenêtres à installer. Généralement, les fenêtres sont en bois, aluminium ou PVC. Votre choix oscille entre ces trois matériaux et vous ne savez pas  lequel vous convient ?  

Si vous cherchez des fenêtres avec une bonne longévité, simples et efficaces, les fenêtres en PVC seront votre meilleur choix, elles sont plus isolantes que celles en bois ou en aluminium, elles réduisent les coûts d’énergie et de chauffage. Ainsi, elles résistent aux UV tout en gardant leur couleur (elles ne jaunissent pas avec le temps).

En effet les fenêtres en PVC se montrent performantes et ne nécessitent pas beaucoup d’entretien. Vous cherchez des fenêtres plus durables avec une bonne valeur esthétique ? Celles en bois offrent aussi une bonne longévité ainsi que des qualités esthétiques bien appréciées, elles s’imposent de plus en plus dans les projets de rénovation.

L’inconvénient le plus pertinent pour une fenêtre en bois est son prix élevé par rapport aux autres fenêtres. Ainsi, elles demandent beaucoup d’entretien.

Vous disposez d’une pièce unique ce qui demande une fenêtre adaptable avec ses particularités ? Le temps de la pose de votre fenêtre vous inquiète ?  L’aluminium  est fait pour vous ! Grâce à son faible poids, la pose s’effectue rapidement. 

C’est un matériau très maniable et il offre une haute protection avec des prix abordables. Celles à deux vantaux coûtent 150 euros par exemple. Particulièrement résistant et durable l’aluminium est l’idéal choix pour des fenêtres de grand format.  C’est résolu pour le type de fenêtre à choisir ! C’est le type de vitrage qui vous inquiète maintenant ?

Lors de l’installation d’une nouvelle fenêtre en dépose totale, il est recommandé d’adapter le vitrage en fonction de l’orientation de votre pièce.  Si votre pièce n’est pas confrontée au soleil optez pour un triple vitrage après la dépose de l’ancienne fenêtre. Votre pièce est toujours sous le contrôle solaire ? Vous serez bien protégés en choisissant une baie vitrée ! Dans le cas ou votre ancienne fenêtre donne sur une rue bruyante, pour la remplacer  choisissez le double vitrage. 

Demander mon devis gratuitement.

Conclusion : 

La rénovation partielle de votre logement n’est pas toujours la bonne décision à faire. Nul ne peut nier la valeur esthétique, acoustique et thermique qu’offrent les fenêtres ce qui rend leur changement une étape essentielle pour une rénovation parfaite.

Avant toute intervention sur les fenêtres il est impératif de mesurer les dimensions et de choisir des fenêtres qui conviennent à votre logement. Il suffit ensuite de suivre les étapes mentionnées précédemment pour une pose de fenêtre réalisée dans les normes.

N’oubliez pas de vous munir du matériel adéquat, visitez 123bricolage.fr pour acheter les outils qui vous manquent. Qu’attendez-vous pour commencer la rénovation ! 

Bloqueur de publicité détecté!

Notre site Web est rendu possible en affichant des publicités en ligne à nos visiteurs.
S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité sur notre site Web.

Close
En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez le stockage de cookies propriétaires et tiers sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de contribuer à nos efforts de marketing.
Politique de cookie
Politique de confidentialité
Accepter tous les cookies
En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez le stockage de cookies propriétaires et tiers sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de contribuer à nos efforts de marketing.
Politique de cookies
Politique de confidentialité
Accepter tous les cookies