Ramoner sa cheminée soi-même : les techniques nécessaires pour un ramonage sûr

Appréciez-vous la chaleur et le confort d’un foyer lors des soirées d’hiver glaciales ? N’oubliez pas que pour garantir ce plaisir, vous devez nettoyer correctement votre cheminée au moins une fois par an. Un travail incomplet ou bâclé peut entraîner un feu de cheminée, voire pire ! Dans cet article, nous répondons à vos questions pour que vous puissiez ramoner cheminée et continuer à apprécier votre appareil de chauffage au bois, sans souci. 

Votre boîte à outils : 

Pour ramoner cheminée efficacement, vous devez vous équiper des outils suivants :

  • Set de nettoyage de cheminée
  • Toiles de protection
  • Bâches en plastique
  • Bande de peintre
  • Lunettes de protection / Masque anti-poussière
  • Aspirateur 
  • Echelle
  • Aspirateur d’atelier

Les étapes recommandées pour ramoner cheminée parfaitement : 

  1. Isolez votre cheminée
  2. Portez vos accessoires de sécurité
  3. Brossez le haut de la cheminée
  4. Frottez la cheminée
  5. Finissez votre travail

Comment ramoner cheminée ?

Certains propriétaires sont tellement attirés par la cheminée qu’ils ignorent le désordre et les tracas qui accompagnent son fonctionnement et son entretien, sans parler de son inefficacité énergétique notoire.


Ce que l’on ne peut ignorer, cependant, c’est la créosote1)créosote ; http://uved.univ-nantes.fr/GRCPB/sequence2/html/ressources/matrice/hap/fiche_hap_creosote.pdf . Il est essentiel de comprendre ce sous-produit gommeux et malodorant de la combustion si vous voulez savoir comment ramoner cheminée. La créosote s’accumule progressivement et peut devenir un véritable risque d’incendie.

Selon certaines estimations, les dangereuses accumulations de créosote contribuent à environ un quart des incendies de maison.

Bien que la plupart des gens choisissent d’engager des spécialistes certifiés pour ce travail, lisez ce qui suit pour savoir comment ramoner cheminée vous-même. Si vous disposez des bons outils et êtes à l’aise pour travailler sur le toit, c’est plus facile que vous ne le pensez.

1. Isolez votre cheminée

Étendez une bâche en plastique ou une toile de peintre pour protéger le sol autour de votre cheminée. Ensuite, retirez les cendres et les morceaux de bois épars de la chambre de combustion. Vous devez utiliser un serviteur de cheminée pour un nettoyage plus efficace. 

À ce stade, il est essentiel d‘isoler la cheminée du reste de votre pièce. À l’aide d’une feuille de plastique épaisse et d’un ruban adhésif de qualité, scellez complètement l’avant de la cheminée, sans aucun vide. 

Si vous ne faites pas attention, vous risquez de vous retrouver avec de la poussière fine sur tous vos meubles !

2. Portez vos accessoires de sécurité

Lorsqu’ils réfléchissent à la manière de ramoner cheminée, de nombreux propriétaires ne pensent pas du tout à l’équipement de protection. Vous aurez besoin d’un ensemble de lunettes de protection. En outre, vous aurez besoin d’un masque anti-poussière de qualité, de plusieurs types de brosses de cheminée et d’une échelle solide qui vous permettra de monter sur le toit.

Si vous n’avez aucune expérience des travaux sur le toit, c’est le bon moment d’apprendre. Bon nombre des projets de bricolage les plus dangereux ont lieu sur le toit, procédez avec une extrême prudence !

3. Brossez le haut de la cheminée

Retirez tout matériel obstruant le haut de la cheminée, qu’il s’agisse d’un chapeau de cheminée2)chapeau de chéminée ; https://www.sauvignet-dumas.com/media/images/upload/lgi.pdf ou d’une protection contre les animaux, puis utilisez une brosse à cheminée de plus grand diamètre de votre arsenal. Brossez du haut vers le bas, en vous dirigeant vers la tablette de fumée, la zone plate située dans le « coude » derrière le clapet. 

Prenez votre temps et faites un travail minutieux. Lorsque vous avez terminé de ramoner le conduit, remettez en place le matériel que vous avez enlevé, en vous assurant que toutes les fixations sont bien fixées. Descendez de l’échelle en toute sécurité.

4. Frottez la cheminée

Laissez un peu de temps à la poussière que vous avez refoulée pour se déposer dans la chambre de combustion. Une fois la période d’attente écoulée, décollez une petite ouverture dans le joint scotché que vous avez placé sur la chambre de combustion. À l’aide d’une brosse à cheminée de petit diamètre, passez par l’ouverture et frottez aussi loin dans la cheminée que la brosse peut atteindre. Une fois que vous avez terminé, recouvrez à nouveau la cheminée et laissez toute poussière supplémentaire tomber sur le plancher de la boîte à feu.

5. Finissez votre travail

Lorsque vous retirez la feuille de plastique, faites-le lentement et délibérément. Apprendre à ramoner cheminée et finir le travail soi-même signifie être prudent une fois que vous êtes de retour sur la terre ferme. Si vous remuez la suie, vous devrez faire face à un désordre encore plus grand que celui qui vous attend déjà.

Veillez à ce que personne n’ouvre les portes extérieures, ce qui permettrait à un courant d’air soudain d’envoyer de la poussière et des cendres sur le tapis et les meubles de votre salon. Le simple fait d’ouvrir une porte irait à l’encontre du but recherché, à savoir confiner si minutieusement la poussière et les débris derrière une membrane en plastique.

Déplacez la bâche avec précaution, puis utilisez un aspirateur d’atelier pour nettoyer la chambre de combustion. Vous devrez peut-être vider l’aspirateur à mi-chemin, selon la capacité de l’appareil.

Comment ramoner un conduit de cheminée (type poujoulat)

Ramoner cheminée – Foire aux Questions (FAQ)

Puis-je ramoner cheminée moi-même ?

Si vous vous demandez si le ramonage d’une cheminée par soi-même est une bonne idée ou non, vous êtes au bon endroit. La réponse courte est oui, vous pouvez ramoner cheminée, mais la question la plus importante à vous poser est : dois-je ramoner ma propre cheminée ?

Bien qu’un certain entretien de la cheminée soit possible pour le bricoleur, un nettoyage et une inspection complets de la cheminée devraient être effectués au moins une fois par an par un ramoneur certifié.

Quel est le meilleur moment pour ramoner cheminée ?

Il est conseillé de ramoner votre cheminée au moins deux fois par an lorsque vous brûlez du bois ou du charbon bitumineux domestique et au moins une fois par an lorsque vous brûlez des combustibles sans fumée.

Les meilleurs moments pour faire ramoner cheminée sont juste avant le début de la saison de chauffage et après que votre poêle n’ait pas été utilisé pendant une période prolongée.  Si vous faites ramoner cheminée deux fois par an, la deuxième fois doit avoir lieu après le pic de la saison de chauffage principale.

À quelle fréquence dois-je faire ramoner ma cheminée ? 

C’est une question plus difficile qu’il n’y paraît. La réponse est simple : Les cheminées, foyers et conduits doivent être inspectés au moins une fois par an pour vérifier leur solidité, l’absence de dépôts et le bon dégagement. Le nettoyage, l’entretien et les réparations doivent être effectués si nécessaire. 

Il s’agit de la norme de sécurité nationale et de la manière correcte d’aborder le problème. Elle tient compte du fait que même si vous n’utilisez pas beaucoup votre cheminée, des animaux peuvent construire des nids dans le conduit ou il peut y avoir d’autres types de détérioration qui pourraient rendre la cheminée dangereuse à utiliser.

Il est recommandé de ramoner les cheminées ouvertes en maçonnerie dès qu’il y a une accumulation de suie de 0,3 cm, et plus tôt s’il y a du givre dans le système. On considère que cette accumulation de combustible est suffisante pour provoquer un feu de cheminée susceptible d’endommager la cheminée ou de se propager à l’habitation. Les cheminées fabriquées en usine doivent être ramonées dès qu’une accumulation appréciable se produit. La logique veut que le dépôt soit assez acide et puisse raccourcir la durée de vie du foyer.

Ma cheminée pue, surtout en été. Que puis-je faire ?

L’odeur est due aux dépôts de créosote dans la cheminée, un sous-produit naturel de la combustion du bois. L’odeur est généralement pire en été. Un bon ramonage peut aider mais ne résout pas complètement le problème. 

Il existe des désodorisants commerciaux pour cheminée qui fonctionnent assez bien, et de nombreuses personnes obtiennent de bons résultats avec du bicarbonate de soude ou même une litière pour chat placée dans le foyer. Le vrai problème est l’air qui est aspiré par la cheminée, un symptôme des problèmes de pression générale dans la maison. Il faut introduire de l’air d’appoint ailleurs dans la maison. Un registre étanche, monté sur le dessus, réduira également le flux d’air descendant dans la cheminée.

Je chauffe au gaz. Cette cheminée doit-elle aussi être vérifiée ?

Sans aucun doute ! Bien que le gaz soit généralement un combustible propre, la cheminée peut devenir non fonctionnelle à cause de nids d’oiseaux ou d’autres débris qui bloquent le conduit. Les chaudières modernes peuvent également causer de nombreux problèmes avec les conduits moyens destinés à évacuer les chaudières de l’ancienne génération.

Que se passe-t-il si vous ne faites pas ramoner votre cheminée ?

Si vous ne ramonez pas votre cheminée régulièrement, la suie s’accumule autour du conduit, ce qui empêche la fumée de s’élever. La fumée sera alors dirigée vers votre chambre, laissant de la suie noire sur les murs, les meubles et la moquette. Dans certains cas, elle provoque des taches permanentes autour de la cheminée.

Vous avez encore des questions ?
Obtenez l’aide de la communauté. Posez votre question dans le forum et obtenez de l’aide d’autres enthousiastes du bricolage et des professionnels de la construction.
Nous sommes là pour nous aider les uns les autres.
Au Forum!
123 Bricolage
Logo