Comment raboter une porte ?

Vous vous demandez comment raboter ou raccourcir une porte ? Le rabot fait partie des outils à avoir dans votre caisse à outils. Il permet d’enlever du bois en trop ou de raccourcir une porte. Le mouvement régulier enlève petit à petit le bois indésirable tout en lissant la partie travaillée.

Le bois est un matériau qui a tendance à « bouger » ou à travailler, il est alors commun de se retrouver avec une porte bloquée ou difficile à ouvrir. En la rabotant, vous allez l’et éliminerez par conséquent la partie en plus. Grâce à cet article, vous disposerez de tous les conseils d’utilisation et pourrez raboter comme un pro.

Comment raboter une porte ?

Vous vous retrouvez parfois ou même souvent à devoir forcer sur une des portes de votre habitation pour pouvoir l’ouvrir ? C’est tout à fait normal, le bois à tendance à travailler ou quelques fois à gonfler de sorte que l’épaisseur entre le pas de porte et le plancher ne suffise plus. Il est alors nécessaire de raboter la porte à l’aide d’un rabot.

Cet outil très sollicité par les menuisiers et les ébénistes peut être aussi utilisé par des amateurs pour de petits travaux de bricolage. Il y a bien entendu quelques petits conseils pratiques que vous pouvez utiliser pour vous faciliter la tâche. Tout d’abord, si votre porte frotte sur le parterre, mettez un morceau de craie sur l’encadrement puis fermez-la pour repérer la partie exacte à raboter.

Utilisez le rabot dans le même sens afin d’éviter tout éclat de bois et donc possible accident. Ensuite, pour éviter que la porte ne bouge pendant votre travail, fixez-la à votre plan de travail.

Après avoir fini, n’hésitez pas à passer du papier de verre pour lisser la surface en question. Passons à présent aux différentes étapes du rabotage. Vous aurez bien évidemment besoin de matériel : un rabot manuel ou électrique, un mètre, un crayon, une règle, du papier abrasif.

Protégez d’abord les meubles et le sol en les couvrant d’une bâche ou d’un tissu. Repérez par la suite l’endroit exact à raboter et marquez-le à l’aide du crayon. Décrochez la porte du cadre e posez-la sur le plan de travail et prolongez le trait que vous avez fait avec le crayon sur toute la largeur de la porte.

Réglez l’épaisseur de coupe de votre rabot, faites un seul geste net en rabotant en partant de l’extrémité. Répétez l’opération jusqu’à arriver au marquage. En dernier lieu, à l’aide de papier abrasif adéquat, poncez la tranche de la porte pour égaliser la surface rabotée.

Comment raboter une porte avec un rabot électrique ?

L’usage d’un rabot électrique pourrait vous faciliter la tâche. Le rabot manuel s’avère dans certains cas assez fatiguant pour son utilisateur. S’il s’agit d’un travail d’une longueur assez importante, il est préférable d’utiliser un rabot électrique.

Veillez cependant à bien lire le manuel d’utilisation et les différentes consignes, il s’agit d’un outil assez dangereux et apprendre à connaître votre appareil ne fera que faciliter la tâche. Une fois le manuel bien étudié, préparez l’environnement de travail. Repérez les endroits à raboter et marquez l’épaisseur à enlever.

Dégondez la porte pour faciliter le travail et posez-la dans votre lieu de travail couvert par une bâche au préalable. Passons maintenant à la partie rabotage. Si vous avez un rabot électrique nouveau, la lame doit être normalement bien affûtée, vous n’aurez alors aucune vérification à faire. D’autres petits réglages sont quand même à vérifier et à ajuster pour obtenir le résultat escompté. 

Réglez bien la profondeur de coupe, si vous travaillez avec un rabot pour la première fois, mettez la valeur minimale, elle vous permettra de travailler sans faire de faux pas. Une fois tout réglé, il est temps de passer au rabotage.

Maintenez le rabot électrique sur la partie à travailler tout en faisant attention de ne pas faire tomber le rabot, cela pourrait vous blesser. Mettez-le en marche et commencez à déplacer le rabot en travaillant toute la surface et en suivant le même sens.

Cette technique permettra d’éviter les éclats de bois, d’éviter de faire des marques ou d’endommager la porte. Répétez autant que nécessaire le même mouvement sur le même chemin pour atteindre la limite que vous avez marquée plus tôt au crayon. Une fois le rabotage terminé, prenez un morceau de papier de verre afin de poncer et d’affiner votre travail ou vous pouvez même utiliser une ponceuse pour moins d’efforts. 

Comment raboter une porte avec une scie circulaire ?

Si vous ne disposez ni d’un rabot manuel ni d’un rabot électrique, mais que vous avez une scie circulaire, vous pouvez très bien l’utiliser pour raboter ou raccourcir une porte. Le rabotage consiste à passer d’une pièce en bois brute, entière, à une pièce rabotée suivant la forme désirée. Un simple rabot peut parfois ne pas suffire. Si vous voulez enlever plus de 5 millimètres d’hauteur de porte, une scie circulaire est beaucoup plus pratique qu’un petit rabot.

Vous pouvez utiliser la même technique si le matériel de la porte est en PVC. Une scie circulaire vous permettra d’avoir une bonne prise de bain et vous facilitera en quelque sorte le travail. Allez-y alors doucement, mais d’un coup net pour aboutir à une coupe franche.

Munissez-vous d’un rail ou même d’une règle pour couper bien droit. Ces outils guideront la scie et aideront à faire une coupe bien droite.

Tracez au préalable les repères de coupe de chaque côté de la porte, tout en traçant depuis le sol, porte montée et fermée. Ce point est important car si vous prenez la même longueur depuis le haut de porte seulement, vous aurez une porte tordue.

Une fois la coupe terminée, un coup de papier abrasif ou de ponceuse est nécessaire pour chanfreiner les bords. Une fois terminé, vous aurez une porte neuve et prête à être montée. Comme dernière étape, poncez la porte pour avoir un travail lisse et homogène. La marque de la scie circulaire à utiliser n’est pas importante, vous pouvez par exemple utiliser une scie circulaire. Elle garantira un bon rendu et vous aidera dans tous vos travaux de bricolage. 

Quel rabot choisir pour raboter une porte ?

Il est important de savoir quel rabot choisir pour tous vos travaux. Il est conçu pour aplanir une pièce de bois et réduire l’épaisseur, savoir en choisir un spécifique pour votre travail est alors quelque chose d’important. Le rabot le plus simple consiste en une semelle en métal qui contient une lame de dimension variable. La profondeur du rabotage est réglable grâce à une molette.

Vous devez savoir qu’il y a plusieurs types de rabots. La varlope est le rabot le plus commun sur le marché. Il est surtout conçu pour les surfaces planes et son fer (lame) est large. Le rabot d’établi est un autre modèle, il a une structure en bois et est conçu pour aplanir des pièces en bois de grande longueur.

Le couteau à deux mains, appelé aussi plane de charron, permet de faire sortir l’écorce des pièces de bois bruts. 

Vous pouvez travailler avec des pièces irrégulières. Si ces pièces irrégulières sont de taille plus petite, vous devez utiliser le wastringue. Celui-ci est conçu pour les petites pièces irrégulières et est utilisé surtout en ébénisterie et en sculpture.

Si vous désirez enlever un peu de matière sans pour autant raboter, le riflard est ce qu’il vous faut. Cet outil qui ressemble à une spatule est utilisé pour la finition lors d’un assemblage de bois. Comme vous pouvez le constatez, chaque rabot a ses spécificités, choisissez-le par conséquent en fonction de vos besoins.

Pour protéger le fer du rabot, vous pouvez l’affûter à l’aide d’une pierre naturelle ou si celui-ci est trop usé, pensez à le remplacer par un autre fer. Le choix d’un rabot électrique est par contre plus simple. Vous pouvez en choisir un et l’adapter à vos besoins à l’aide des réglages.