Comment poncer le crépi intérieur ?

Vous en avez marre d’avoir à laver toutes les semaines vos murs intérieurs à cause des dépôts de poussière ? Vous voulez rénover ou même poncer le crépi de vos murs ? Les murs en crépi ont effectivement tendance à retenir la poussière et peuvent même parfois blesser. 

Nous allons vous ne guider pas à pas avec cet article pour vous aider à poncer ou lisser le crépi intérieur de votre maison. Si vous n’êtes pas habitués à l’utilisation de la ponceuse électrique, un guide avec plusieurs étapes est mis à votre disposition. Il est temps de vous retrousser les manches les bricoleurs !

Comment poncer le crépi intérieur?

Avant de commencer à éliminer le crépi de chez soi, il faut savoir qu’il en existe plusieurs, et pour pouvoir l’enlever, il faut tout d’abord identifier la nature du crépi. En effet, ce revêtement peut être réalisé en plusieurs matériaux : en plastique, en fibre ou en mortier.

Le crépi en fibre par exemple peut se dissoudre dans l’eau et est facile à retirer. Vous n’aurez donc pas besoin de beaucoup de force pour le poncer. S’il s’agit par contre de crépi mortier, il sera beaucoup plus difficile à enlever vu sa rigidité. Vous pouvez aussi trouver du crépi en plastique sous forme de rouleau. Il est facile à appliquer et à enlever.

Une fois le type de crépi identifié, vous pourrez choisir la bonne technique pour chaque revêtement. Pour enlever le crépi en plastique, il suffit tout de décoller les rouleaux du mur, aussi simple que ça. Pour enlever le crépi en fibre, vous devez bien évidemment poncer.

 Vous pouvez utiliser du papier abrasif et le faire manuellement, mais opter pour cette méthode va beaucoup vous fatiguer. Choisissez alors une bonne ponceuse électrique qui vous garantira un travail propre et rapide. Si vous êtes en présence d’un crépi mortier, la tâche s’avère un peu plus difficile. Le crépi mortier est un revêtement assez dur et l’utilisation d’une ponceuse est obligatoire.

Si cette dernière n’est pas assez puissante, vous pouvez vous munir d’une meuleuse. Protégez-vous de la poussière avant de commencer à poncer ; portez un masque et des lunettes. Une fois prêt, commencez par recouvrir le sol d’une bâche et veillez à ouvrir les fenêtres pour aérer un maximum.

Poncez ensuite le crépi mètre carré par mètre carré sans laisser négliger aucun coin. Dépoussiérez le mur après le ponçage et nettoyez toute la pièce.

Comment utiliser une ponceuse ?

Si vous n’êtes pas familier à l’utilisation de la ponceuse, vous pouvez très bien apprendre à l’utiliser en un rien de temps. Il s’agit d’un outil facile à manipuler et à la portée de tout le monde. Tout bricoleur doit avoir une ponceuse dans sa caisse à outil. Elle permet de faciliter le ponçage et d’obtenir des résultats plus uniformes. Vous pouvez par exemple opter pour une ponceuse à bande performante.

Celle-ci vous permettra de poncer tous les types de surfaces. Vous devez maintenant choisir le papier abrasif adéquat. Puisque vous devez poncer de la peinture, il est conseillé d’opter pour du papier corindon. Ce dernier est idéal pour la peinture, ainsi que les vernis ou les mastics.

La finesse des grains est aussi importante, choisissez du grain gros qui conviendra pour le ponçage du crépi. Comme vous pouvez le constater, il est donc important de savoir choisir sa ponceuse en fonction du support. Une fois la ponceuse prête, vous devez préparer la surface à poncer. Pour les travaux en intérieur, comme celui-ci, il est important de protéger votre environnement des poussières.

 En effet, poncer un mur va engendrer beaucoup de poussière. Veillez également à vous protéger, portez un masque et des lunettes. Passez maintenant à l’acte ! Commencez par poncer à l’aide de la ponceuse sans exercer de pression.

L’appareil est conçu pour qu’il exerce par lui-même une force suffisante sur la surface à travailler. N’oubliez pas de vérifier l’état du papier abrasif et de le remplacer s’il est trop usé. Enfin, pour éviter de laisser des traces non poncées, essayez de croiser vos passages.

Avant toute chose, vous devez impérativement vous protéger des incidents. Pour éviter tout risque, il y a quelques règles simples, mais efficaces à suivre. Effectuez tout d’abord une vérification de l’état général de l’outil, vérifiez l’état du cordon d’alimentation avant de le brancher et effectuez un entretien régulier de l’outil.

Comment enlever du crépi intérieur ?

Il existe plusieurs techniques pour enlever le crépi de votre intérieur. La méthode la plus facile et rapide serait d’utiliser un produit décapant qui se vend en quincaillerie.

Il suffit de pulvériser le produit sur le crépi, attendre environs 20 minutes en fonction du produit, d’enlever la couche à l’aide d’une spatule puis de repasser le produit deux à trois fois jusqu’à décaper tout le crépi. Ce produit reste et difficile à trouver et n’est pas rentable.

En effet, il faut compter au minimum 500 grammes pour traiter un mètre carré. Traiter une maison entière vous coûtera une petite fortune. L’autre méthode consiste à poncer entièrement le mur. Le seul petit inconvénient est la grande quantité de poussière qui va être dégagée.

Vous ne devez donc pas oublier de  protéger la pièce et de vous protéger à l’aide des accessoires adéquats. 

Une fois le crépi complètement enlevé, vous devez « traiter » le mur. La première étape consiste à laver le mur. Utilisez de l’eau avec du vinaigre ou de l’ammoniac pour l’éclat. Après cela, rincez à l’eau claire. Recouvrez le mur à l’aide d’un enduit d’impression universelle. Cet enduit sert à consolider, à protéger et à nourrir les surfaces. Passez, comme dernière étape, de l’enduit de rebouchage pour lisser le mur.

Avant de commencer n’importe quel travail, il est très important de prendre en considération le support sur lequel a été réalisé le crépi. S’il s’agit de plâtre par exemple, il est déconseillé d’utiliser un produit décapant, il pourrait l’endommager irréversiblement.

Veillez donc à vérifier avant chaque opération le support du crépi. Nous vous rappelons de prendre, comme d’habitude, toutes les précautions nécessaires afin de ne pas être confrontés par la suite à un accident. 

Comment lisser ou rénover du crépi ?

Si enlever le crépi demande d’après vous trop de travail ou trop d’efforts, vous pouvez le lisser ou même le rénover. Vous voulez impérativement un mur lisse, mais ne savez pas ou ne voulez pas enlever le crépi ? Dans ce cas, vous pouvez utiliser un enduit de garnissage. Ce produit permet de combler les irrégularités du crépi et de combler le mur en épaisseur.

Vous n’aurez besoin que d’une taloche et un peu de patience. Commencez à passer l’enduit petit à petit sans négliger aucun recoin. Une fois le travail sec, il est tout de même nécessaire de poncer légèrement le mur afin de retirer les quelques imperfections.

Il vous sera conseillé d’appliquer deux à trois couches d’enduit, mais n’ayez recours à cela que si le crépi de votre intérieur est vraiment épais et rugueux. Une fois le tout bien sec, il est conseillé de poser un enduit de lissage pour avoir une finition parfaitement lisse.

Si vous trouvez que poser de l’enduit de garnissage est quelque chose qui demande trop de travail, vous pouvez repeindre le mur en crépi, certes le revêtement restera toujours le même, mais vous donnerez tout de même un coup de neuf. Pensez alors à changer de couleur de peinture ou à utiliser une peinture décorative pour changer au maximum la décoration intérieure.

N’oubliez surtout pas de décaper les couches de peinture précédentes.  Si cette idée ne vous satisfait toujours pas, pensez à utiliser des plaques de plâtre. Cette astuce facile et économique va rendre les murs à nouveaux lisses et prêts pour un nouveau revêtement.

Il suffit de coller les plaques directement au mur et le tour est joué. Cette technique permet également de renforcer l’isolation de votre habitation. Faites attention, aucune trace d’humidité ne doit être présente, sinon les plaques risquent de moisir en très peu de temps !