Comment réussir le polissage et le lustrage d’une voiture ?

Quelques beaux rayons de soleil d’été sur votre carrosserie sont suffisants pour révéler les microrayures et ces méchantes petites égratignures qui viennent de s’inviter sur votre capot. La bonne nouvelle : c’est qu’on peut se débarrasser de ces vilaines imperfections avec un bon polissage et un lustrage réussi. Avec les bons outils et les bonnes astuces, vous serez en mesure de faire disparaitre ces tâches en quelques heures de travail. Découvrez dans cet article quelques conseils pour redonner à votre auto son éclat d’origine.

Le nettoyage de la carrosserie

Avant de faire quoique ce soit, il convient de bien laver la voiture. L’objectif est d’éliminer toutes les saletés car polir une voiture sale va causer beaucoup de rayures sur la surface de la carrosserie.

La décontamination à la barre d’argile

Avant d’utiliser la barre d’argile, il convient d’humidifier la carrosserie avec un lubrifiant. Ce dernier facilite le passage de la gomme pour éviter le risque des mircorayures.  Par la suite, on frotte la barre d’argile ou la clay bar sans appuyer fort sur la carrosserie.  Il faut, par contre, faire attention pour ne pas passer sur les arrêtes.  La décontamination à la barre d’argile se fait par plusieurs passages en fonction de l’état de  la carrosserie. En effet, les contaminants sont retirés par le frottement et emprisonnés dans la gomme. Cette dernière est généralement fabriquée à base de résine plastique souple. Après avoir terminé le travail de décontamination, il convient d’éliminer l’excédent du lubrifiant.

Le polissage à la machine

Cette étape a pour objectif d’égaliser le vernis. On applique le polish sur la carrosserie à l’aide d’une mousse ferme. Commencez par étaler le polish après avoir réglé la vitesse de la polisseuse sur le niveau 2.  Par la suite, passez à la vitesse 5 en appuyant modérément sur la machine. Il convient également de passer rapidement sur les vagues en relâchant la pression sur la machine. Faites attention ! Si votre capot présente des arrêtes saillantes, il ne faut pas passer dessus. Finalement, il serait judicieux de nettoyer le résidu du polish à l’aide d’une micro-fibre propre.

Le lustrage à la machine puis le lustrage manuel

Pour assurer le travail de lustrage, il convient de changer la mousse rigide utilisée pour le ponçage par une autre plus souple. Il faut mettre quelques noisettes du produit de lustrage sur la mousse et l’appliquer sur la carrosserie. Sur la vitesse 3, vous pouvez lustrer la voiture. Par la suite, nettoyez le produit restant et terminez le lustrage avec une micro fibre polish. Le résultat est très remarquable. Il serait aisé de voir que les microrayures ont disparu.

Pour conclure…

Votre carrosserie n’est pas à l’abri des égratignures et des rayures. Cependant, un bon polissage et un bon lustrage sont en mesure de redonner à la voiture son éclat des premiers jours et de préserver ses qualités esthétiques. Une polisseuse et deux produits de polish sont assez suffisants pour éliminer toutes les impuretés de la carrosserie.

Résumé
Comment polir et lustrer une voiture ?
Titre
Comment polir et lustrer une voiture ?
Description

Quelques beaux rayons de soleil d’été sur votre carrosserie sont suffisants pour révéler les microrayures et ces méchantes petites égratignures qui viennent de s’inviter sur votre capot.

Ingenieur Genie Mechanique et Blogger chez 123bricolage.fr

123 Bricolage