Préparer son mélange de béton, une méthode adaptée à tous les usages

Préparer un mélange béton à la main demande beaucoup de travail et ne convient que pour de petites quantités. Mélanger avec un malaxeur est beaucoup plus facile et plus rapide, ce qui permet de produire de plus grandes quantités en un temps relativement court. 

Cet article couvre les procédures de sécurité, la préparation du mixeur, la création d’un mélange béton, et bien plus encore. Il a été créé pour que vous tiriez le meilleur parti de votre mixeur.

Votre boîte à outils : 

Tout le monde peut mélanger le béton, mais obtenir un bon mélange tout en conservant l’efficacité du ciment fera la différence. Pour réussir votre mission de malaxage, vous avez besoin de :

  • Outil de malaxage ciment
  • Bac
  • Brouette
  • Source d’eau

Les étapes recommandées pour mélanger le béton parfaitement : 

  1. Versez une quantité adéquate d’eau
  2. Versez le ciment
  3. Mettez en marche le mélangeur
  4. Versez le mélange dans l brouette
  5. Nettoyez votre mélangeur béton

Comment faire un mélange béton ?

Mélanger et couler du béton est une tâche courante dans de nombreux emplois, qu’il s’agisse de bricolage à domicile ou d’un projet de construction à grande échelle. On nous demande souvent comment obtenir un mélange béton idéal pour n’importe quel projet de construction. Si vous avez déjà essayé, vous connaissez sans doute le désordre, qui n’est pas idéal pour le coulage ! Notre secret ? utiliser un malaxeur de ciment !

1. Versez une quantité d’eau dans la bétonnière

Assurez-vous d’utiliser la bonne quantité d’eau selon les instructions de mélange de ciment données par l’étiquette de votre mélange spécifique. Si vous ajoutez trop d’eau, le mélange de ciment sera trop fin, deviendra ingérable et ne séchera pas correctement. S’il n’y a pas assez d’eau, le mélange deviendra trop épais, il ne se mélangera pas complètement et deviendra inutilisable.

2. Versez le ciment

Ouvrez le sac de mélange de ciment par le haut et versez tout le contenu dans le bac correspondant.

3. Branchez et mettez en marche le mixeur 

Pour commencer à mélanger le mélange béton, mettez le mixeur en marche. Si vous travaillez dans une zone où il n’y a pas de prises de courant à proximité, vous pouvez utiliser un générateur pour faire fonctionner votre équipement électrique ou adopter une approche écologique et utiliser un malaxeur à énergie solaire.

Laissez le mélangeur continuer à mélanger jusqu’à ce que toute la poudre soit bien mélangée à l’eau et qu’il n’y ait plus de poussière de ciment. Laissez le dispositif en marche aussi longtemps que nécessaire pour que le ciment reste humide et maniable.

Le mélange béton ne pourra pas se déposer et commencer à sécher, ce qui le rendra plus souple

4. Arrêtez le malaxeur 

Vous devez arrêter votre accessoire de malaxage béton avant de verser et de quitter la machine pour continuer avec la partie ciment de votre construction.

5. Versez le mélange béton dans la brouette

Versez le ciment mélangé dans la brouette pour le transporter sur le site de construction souhaité. La plupart des bacs à ciment basculent et se tournent vers l’endroit approprié afin d’effectuer cette opération facilement.

Pelletez le ciment de la brouette à l’endroit nécessaire pour votre construction

6. Nettoyez le mélangeur béton après utilisation

Nettoyez soigneusement le malaxeur avec un mélange d’eau et de gravier après utilisation. Cette méthode est un moyen sûr et peu coûteux de nettoyer le mélangeur béton et n’implique pas l’utilisation de produits chimiques corrosifs. 

Pour obtenir de meilleurs résultats, laissez tourner un mélange composé de deux cuillères de gravier propre et de trois gallons d’eau pendant quinze à vingt minutes. N’oubliez pas d’ajuster l’angle du bac afin d’atteindre tous les coins et recoins.

Répétez les étapes précédentes pour mélanger la quantité appropriée de ciment pour vos besoins de construction.

Les erreurs à éviter pour obtenir un bon mélange béton 

Les travaux de malaxage1)travaux de malaxage ; https://www.ifsttar.fr/fileadmin/user_upload/editions/lcpc/ERLPC/ERLPC-OA-LCPC-OA41.pdf représentent une part importante du travail quotidien sur les chantiers de construction. Un béton mal mélangé peut donner des résultats inacceptables ou inférieurs aux normes. 

Cela entraîne souvent des dommages de construction et/ou des coûts supplémentaires. C’est le bon mélange béton qui compte. La question est la suivante : comment éviter ces erreurs de mélange béton ?

Utiliser un mauvais accessoire de malaxage ou la mauvaise méthode de mélange béton

Utilisez-vous une seule pale de mélange pour chaque matériau ? Les différents matériaux de construction ont des exigences différentes en matière de mélange. Si vous utilisez le mauvais mélangeur de béton, votre matériau n’est pas correctement homogénéisé. Cela crée souvent de fortes formations de grumeaux dans votre mélange. 

Par exemple, les composés autonivelants2)composéss autonivelants ; https://proma.us/wp-content/pdf/SPG/proma_DPS_autonivelants_0620F.pdf nécessitent un mélangeur très spécial avec des forces de cisaillement élevées. L’utilisation d’un mélangeur ordinaire dépassera la limite de mélange de la pale.

Seau de mélange trop grand ou trop petit

Un seau de la bonne taille peut également nuire aux résultats du mélange béton. Lorsque vous choisissez un godet de mélange, vous devez prendre en considération la quantité totale à mélanger. Si vous choisissez un godet de mélange3)godet de mélange ; https://www.bernardfrei.ch/wp-content/uploads/2020/01/Construction-b%C3%A2timent.pdf trop petit, le matériau risque de s’échapper du godet pendant le mélange. 

Mélanger du béton dans un petit godet polluera inutilement votre environnement de travail et entraînera également une perte inutile de matériau. 

Mauvaise technologie de malaxage

De nombreux matériaux de construction nécessitent une technologie de mélange spécialisée et/ou un outil de mélange spécialisé. Avant de mélanger, vous devez tenir compte des spécifications de votre matériau.

Par exemple, si vous mélangez des mortiers de résine4)mortier de résine ; https://www.seton.fr/media/cms/files/stfr/DMEU_TDS_2717_std.lang.all.pdf de réaction à deux composants avec rien d’autre qu’une perceuse électrique standard et une palette de mélange standard, vous pouvez éventuellement causer des dommages de construction considérables.

Lorsque vous mélangez des matériaux à deux composants, vous devez choisir la bonne technologie de mélange béton avec beaucoup de soin. Sinon, des problèmes tels que des points collants peuvent survenir après le durcissement du matériau. Il est donc recommandé de pré-mélanger les deux composants (résine et durcisseur) dans des seaux de mélange séparés, avant l’homogénéisation finale des deux matériaux. 

Si vous ajoutez du sable de quartz dans le mélange, vous devriez envisager d’utiliser un mélangeur spécial.

Mauvaise action de mélange

L’action de mélange béton correcte est très importante pour obtenir des résultats parfaits. Avant de commencer à mélanger, vous devez déterminer si le matériau sera mélangé de bas en haut ou de haut en bas. Un mauvais mélange ne rend pas seulement votre travail beaucoup plus difficile, il peut aussi ruiner vos matériaux mélangés.

Par exemple, lorsque vous mélangez de la chape5)chape ; https://www.cstc.be/homepage/download.cfm?lang=fr&dtype=publ&doc=cstc_artonline_2006_4_no2.pdf ou du mortier avec une action de mélange incorrecte, vous pouvez provoquer des résidus de matériau au fond de votre seau de mélange.

Temps de mélange trop courts / résultats de mélange incomplets

Mélanger sous la pression du temps n’est pas une bonne idée. Les erreurs commises pendant le mélange béton peuvent compromettre les performances de votre produit. Si un temps de mélange trop court est sélectionné ou si l’intensité du mélange est insuffisante, la dispersion de tous les composants ne peut être garantie. La conséquence : Des travaux de réparation qui prennent du temps, par exemple un manque d’adhérence, des cavités ou des éclatements, etc.

Mélange béton – Foire aux Questions (FAQ)

Quel est le meilleur mélange pour le béton ?

Le meilleur mélange pour le béton dépend de l’application et du ratio d’ingrédients.

Par exemple, le béton qui est coulé dans des fondations de forme irrégulière devra être plus fluide (avoir un affaissement plus élevé) pour s’assurer qu’il remplit tous les espaces. Cela signifie que le rapport eau/granulat sera probablement plus élevé et qu’un plastifiant sera éventuellement ajouté au mélange pour améliorer son écoulement et sa maniabilité.

Le béton gagne-t-il en résistance en séchant ?

Non. Le béton est fabriqué en mélangeant du ciment, des granulats et de l’eau. Lorsque l’eau entre en contact avec le ciment, une réaction chimique se produit. Cette réaction chimique s’appelle l’hydratation. L’hydratation est la réaction entre l’eau et les produits chimiques du ciment. 

Cette réaction forme de nouveaux composés et cristaux qui s’imbriquent entre eux et avec les agrégats. La majorité de cette réaction a lieu au cours du premier mois suivant la mise en place du béton. De petites quantités de réactions supplémentaires et de gains de résistance peuvent se produire pendant des années, tant que l’humidité est présente pour provoquer une plus grande hydratation. En fait, lorsque le béton s’assèche enfin, il cesse de gagner en résistance.

Peut-on utiliser des palettes de mélange très sales ?

Tout dépend de la fréquence avec laquelle vous nettoyez votre pale de mélange. Vous devriez le faire beaucoup plus souvent à l’avenir. Des résidus de matériau séché peuvent se détacher et contaminer votre nouveau matériau avec des particules étrangères. Pire encore, plusieurs couches de matériaux peuvent rendre votre pale de mélange inutile. 

En outre, les pales de mélange extrêmement sales doivent être remplacées beaucoup plus souvent, ce qui peut rapidement devenir coûteux.

La vitesse de malaxeur est-elle importante ?

Oui ! Il est très important de choisir la bonne vitesse lors du mélange. Si la vitesse de votre mélangeur est trop faible, les composants de votre matériau de mélange (liquide et poudre) ne seront pas mélangés ensemble. Par exemple, les propriétés d’étalement des composés autonivelants deviendront très rapidement inférieures aux normes. Par conséquent, il faudra travailler davantage et utiliser plus de matériaux, sans parler des heures de travail inutiles et des coûts de matériaux de mélange supplémentaires, qui vous coûteront de l’argent et vous mettront les nerfs à vif.

Dois-je suivre les instructions de mélange ?

Oui! Vous devez suivre les instructions de mélange. Sinon, votre méthode peut entraîner des problèmes tels que la formation de gros grumeaux ou un traitement compliqué. La conséquence de cela est un besoin élevé de retraitement coûteux. Parfois, le mélange devient inutile et doit être jeté, ce qui coûte également de l’argent inutile.

123 Bricolage
Logo