Comment isoler sa maison par l’extérieur ?

Une isolation thermique optimisée est le secret pour faire des économies d’énergie dans un logement. Ainsi, lorsqu’une maison n’est pas bien isolée, elle laisse échapper la chaleur, ce qu’on appelle la déperdition de chaleur qui est une source de dépenses énergétiques élevées. Il existe plusieurs méthodes utilisées pour isoler une maison comme l’isolation des murs par l’extérieur. Que savoir de ce type d’isolation ? Comment ça se passe et quels sont les coûts pour le faire ?

Prendre en considération la zone climatique du logement à isoler   

La première chose à faire lorsque vous voulez faire l’isolation par l’extérieur est de déterminer la zone climatique ainsi que la constitution du mur. Pour cela, vous aurez besoin des services de ce facadier sur grenoblecompétent et doté d’une bonne réputation. Cette étape est importante parce qu’elle permet d’éviter la création de points de condensation à l’intérieur de la couche d’isolation. La construction des murs d’une maison nécessite une connaissance exacte du climat de la zone. Aussi le changement d’un matériau peut-il avoir un impact sur la dynamique du bâtiment, ce qui peut être nuisible.

Dans certains cas, des travaux de rénovation sont importants afin de revoir la structure du mur et de le reconstruire en tenant compte des besoins climatiques spécifiques de la zone. Ceci est le travail d’un expert et cette tâche est importante pour une isolation parfaite de la maison. Il est tout de même important de mentionner que l’isolation thermique par l’extérieur consiste à entourer son logement d’un isolant. La couche d’isolant est installée sur les murs du côté de l’extérieur dans ce cas. Trois méthodes différentes sont utilisées. La première consiste à poser la couche d’isolation aux murs extérieurs, la deuxième méthode consiste à appliquer un enduit isolant sur la façade de la maison et la troisième consiste à mettre en place un double mur.

Les techniques d’isolation des murs par l’extérieur et comment ça se passe

L’isolation thermique permet de bénéficier d’un meilleur confort à l’intérieur du logement, d’éviter les pertes de chaleur et de réaliser des économies d’énergie.

Mise en place d’un double mur

Cette méthode consiste à installer un mur intérieur et un autre extérieur entre lesquels on place un isolant. Le plus souvent, le mur extérieur sert de parement tandis que le mur intérieur est celui qui porte la couche d’isolant. La fixation des deux murs se fait à l’aide de systèmes d’ancrage, tous équipés de rondelles pour fixer l’isolant. De plus, il est possible de mettre une lame d’air entre les deux murs, surtout du côté du mur de parement s’il n’est pas perméable.

L’isolation avec enduit

Cette méthode est simple à réaliser. En réalité, l’isolation se fait à l’aide de chevilles ou à l’aide d’un mortier-colle directement sur les murs extérieurs du logement. L’utilisation de chevilles en plastique permet de limiter l’apparition de ponts thermiques. Ensuite, l’isolation doit être recouverte par une première couche d’enduit d’accrochage en treillis d’armature en fibres de verre. Ensuite, il doit y avoir une autre couche d’enduit pour la finition appliquée sur une couche de fond servant à l’égalisation sur le mur.

L’isolation avec bardage

En utilisant cette méthode, une ossature est installée sur les murs extérieurs et elle sert de support pour la couche d’isolation. Cette dernière est protégée des agents externes et des intempéries. On utilise souvent un bardage d’où le nom et un pare pluie. Il existe plusieurs parements de bardage comme les panneaux de bois, les bardages composites, les bardages traditionnels, la terre cuite, etc. Il est nécessaire de prévoir une lame d’air entre l’isolant et le bardage afin de permettre l’évacuation de la condensation qui provient de l’intérieur. Pendant l’installation, il est possible d’utiliser deux couches d’isolation, la deuxième servant de pare-pluie. Pour l’installation de l’ossature, il est possible d’utiliser les pattes d’équerre ou de la fixer directement contre le mur. Le professionnel devra prendre ses précautions en fonction de la méthode utilisée pour la pose de l’ossature.

Éviter les ponts thermiques lors de la pose de l’isolant Pour que la couche d’isolation dure longtemps et qu’elle soit efficace, il faut nécessairement des composantes adéquates pour le système de mur. C’est dans cette optique que vous avez par exemple le pare-air, le pare-intempérie et le pare-vapeur. Ces couches doivent être posées sur l’endroit idéal et l’isolant doit être installé de manière à ne pas mettre en mal sa valeur R. Il est aussi important de mentionner la manière de fixation de l’isolation au moment des rénovations doit être continue, ininterrompue par des ponts thermiques. En outre, il faut aussi une bonne étanchéité de l’air et une ventilation bien maîtrisée pour une bonne qualité de l’air à l’intérieur. Ces deux composantes sont importantes pour une isolation extérieure des murs efficace.

Partager:

Marc
Marc

Bonjour, je m’appelle Marc et j’adore le bricolage. Avant qu’un artisan ne vienne chez moi, j’essaie moi-même et je réussis la plupart du temps. Si ça ne marche pas, ça n’existe pas. Bien qu’il y ait parfois des revers, j’apprends de chaque erreur.

Vous le pouvez aussi. Montrez ce qui est en vous. C’est pourquoi j’ai compilé pour vous cette comparaison. De la grande offre disponible sur le marché, j’ai sélectionné et comparé dans un tableau les meilleurs outils et des modèles les plus vendus.

Autres articles

123 Bricolage
Logo