Comment installer un poêle à bois ?

Vous souhaitez donner un côté un peu rustique à votre habitation ou à votre maison de campagne ? Vous pouvez vous munir d’un poêle à bois qui, tout en rendant votre maison chaude et douillette, garantira une déco à la hauteur de vos attentes.

Il y a bien entendu plusieurs critères à prendre en compte avant d’acquérir un poêle à bois ; l’installation, le choix ou encore l’utilisation de ce dispositif sont bien entendu des points nécessaires à connaître. En suivant cet article, plus aucun poêle n’aura de secrets pour vous !

Comment installer un poêle à bois ? 

Après l’acquisition de votre poêle à bois, vous pourrez l’installer vous-même. Vous devrez tout d’abord choisir l’emplacement du poêle. Puisqu’il s’agit d’un engin vraiment très lourd, il ne sera pas facile de le déplacer. Choisissez un endroit assez isolé. Il faut prendre en compte les dégagements nécessaires. En effet, il y a un espace minimum à respecter entre le poêle, le sol et les murs.

Vous devez ensuite prévenir l’administration locale. L’installation d’un poêle nécessite dans certains cas une autorisation des autorités locales. Elles s’assureront que votre projet suit bien les règles en vigueur. Posez par la suite une couche de protection sur le sol, là ou le poêle sera placé. Cette protection peut être en briques, en carreaux ou en céramiques, l’important est d’utiliser un matériau ininflammable. 

Si votre habitation est en bois, il est impératif d’ajouter des boucliers thermiques pour protéger les murs. Les possibles risques de feu autour du poêle seront alors réduits au minimum et les risques d’incendies seront quasiment éliminés. La cheminée est un autre élément nécessaire à l’installation du poêle.

C’est très efficace pour permettre une bonne évacuation. La fumée et les diverses particules doivent être évacuées à l’extérieur, sinon votre salon en sera rempli. Après l’installation du poêle à bois, vous devez vous assurer que tout est en marche. Vu qu’il s’agit d’un dispositif assez délicat voire dangereux, nous vous conseillons de louer les services d’un professionnel pour inspecter l’installation. Et si vous suivez les étapes ci-dessus à la lettre, vous n’aurez aucun problème.

Comment choisir un poêle à bois ?

Avant d’installer le poêle chez soi, de nombreux critères sont à prendre en considération. Il est aussi fondamental d’accorder l’importance nécessaire à la puissance. En effet, elle correspondra par la suite à la chaleur que le poêle va fournir. Avant de choisir la puissance, vous devrez examiner la pièce où le poêle sera installé. Une étude au niveau de l’isolation et de la surface de la maison doit être faite.

Il faut savoir qu’il faut en général 1 KW pour chauffer 10 m2. Prenez alors soin de choisir la bonne puissance pour votre habitation. Il faut également prendre en considération le rendement du poêle que vous allez choisir.

Le rendement est la chaleur que vous pouvez tirer du bois. Or plus ce rendement est élevé, plus la performance du poêle sera bonne. Ce dernier va en d’autres termes consommer moins de bois tout en chauffant votre habitation. 

Un bon rendement impactera moins l’environnement. Le design du poêle est aussi important à choisir. Vous devrez en choisir un qui puisse faire partie du décor de votre maison. Si vous voulez un traditionnel, vous en trouverez facilement.

 La quasi-totalité des constructeurs proposent des gammes classiques qui s’inspirent des poêles nordiques traditionnels. Il sera en fonte et sans vitre. Avec ce modèle, vous pourrez vous sentir à l’aise et dans une ambiance purement traditionnelle.

Mais si vous comptez choisir un design plus moderne qui ira avec la décoration de l’habitation, sachez qu’il est possible d’opter pour quelque chose de plus moderne ou raffiné. Certaines marques sont même en collaboration avec des designers pour créer des pièces inédites.

En porcelaine ou en fonte, vous aurez à choisir parmi une variété de modèles, celui qui correspondra le mieux à votre besoin et qui rajoutera cette originale, raffinée et exceptionnelle à votre décor.

Comment utiliser un poêle à bois ?

Apprendre à utiliser correctement un poêle à bois peut améliorer les performances de celui-ci. En effet, certaines précautions sont à prendre pour que le poêle fonctionne convenablement.

Tout d’abord, il est mieux de choisir un bois de bonne qualité. Le poêle vous fournira alors une chaleur continue et homogène, mais veillez tout de même ne pas surcharger le foyer. Ensuite, veillez à régler les différentes arrivées d’air. L’arrivée d’air primaire et le canal de tubage sont essentiels pour avoir une flambée continue. Vous pouvez enfin optimiser vos flambées.

Il n’est pas nécessaire de rester constamment auprès du feu pour le surveiller. Vous pouvez choisir un mode (repos, vif etc.) afin de gérer la chaleur sans pour autant être présent. Pour son premier allumage, faites un feu doux avec de petits bouts de bois secs. A peine le feu bien vif, chargez votre poêle avec des bûches de taille moyenne. 

Il est important de charger du bois dans le foyer quotidiennement. Faites un feu vif au début puis maintenez la température désirée en mettant régulièrement de nouvelles bûches. Vous devez savoir qu’il existe des différences de fonctionnement entre les modèles de poêles à bois.

Il faut donc lire attentivement les notices fournies avec le poêle. Si vous désirez maintenir un feu pendant toute une nuit, vous pouvez laisser deux ou trois bûches dans le foyer sans remuer les braises. Il est possible de faire face à quelques petits dysfonctionnements pendant l’usage du poêle à bois.

Le feu que vous allumez ne prend pas ou s’éteint ? Le bois utilisé est peut-être trop gros, trop humide ou de mauvaise qualité. S’il ne s’agit pas de cela, essayez d’augmenter l’apport d’air primaire. Si au contraire le feu est trop vif, diminuez le flux d’air de combustion, veillez également à ne pas choisir du bois de taille trop petite. Vous pourrez couper vos bûches sur un établi pliable sans avoir à vous fatiguer. 

Comment fabriquer un poêle à bois ?

L’achat d’un poêle à bois n’est pas toujours facile est à la portée de tout le monde. Par conséquent, nous allons vous proposer ici une manière simple de fabriquer un poêle chez soi. Vous aurez besoin de deux bouteilles de gaz, quelques plaques de métal de 5mm d’épaisseur et le tour est joué !

Les outils dont vous aurez besoin sont : une scie, un poste à souder, une meuleuse et une ponceuse. Pour commencer, veillez à bien vider vos bouteilles au préalable. Découpez à l’aide d’une scie les deux bouteilles, coupez-en deux la première et coupez seulement le bas de la deuxième. La deuxième bouteille et le haut de la première vont former le corps du poêle à bois.

Découpez le haut de la première bouteille pour la rendre plate et pour pouvoir y ajouter le couvercle. Pour réaliser le couvercle, prenez trois plaques de métal, découpez un premier cercle avec une partie qui dépasse, qui fera de sortie de cheminée, à l’aide d’une scie métallique. Vous pouvez décaper les bouteilles à l’aide d’un décapeur thermique. 

Découpez ensuite un disque qui va constituer la porte du haut et une rondelle qui maintiendra le couvercle en repos sans le faire tomber dans le poêle. Soudez la rondelle et le plus gros morceau de métal ensemble en veillant à laisser dépasser de peu la rondelle.

Soudez à présent les deux bouteilles ensembles de l’extérieur et de l’intérieur pour être sûrs que la soudure ne cède pas. Découpez deux triangles de métal qui vont servir à fabriquer la sortie de cheminée. Positionnez-les à une distance de quelques centimètres l’un de l’autre et soudez-les à la bouteille, faites une ouverture là où vous avez positionné les triangles.

Couvrez cette ouverture à l’aide de deux morceaux de métal et faites le trou de la cheminée à l’aide d’une scie cloche. Faites aussi une ouverture moyenne sur la face de la bouteille. Munissez-vous d’un tube en acier de 150cm de long et coupez-le sur trois parts égales. Positionnez les morceaux de tube des trois côtés de la bouteille de sorte que la moitié dépasse d’en bas et soudez-les. Le poêle sera alors suspendu.

Pour la porte, découpez un morceau de métal courbé pour qu’il puisse épouser la courbure de la bouteille et fixez-le en soudant au préalable une charnière. Poncez la bouteille avec une ponceuse à bande pour une meilleure finition. 

Bloqueur de publicité détecté!

Notre site Web est rendu possible en affichant des publicités en ligne à nos visiteurs.
S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité sur notre site Web.

Close
En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez le stockage de cookies propriétaires et tiers sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de contribuer à nos efforts de marketing.
Politique de cookie
Politique de confidentialité
Accepter tous les cookies
En poursuivant votre navigation ou en cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez le stockage de cookies propriétaires et tiers sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser l'utilisation du site et de contribuer à nos efforts de marketing.
Politique de cookies
Politique de confidentialité
Accepter tous les cookies