Comment faire un toit plat en bois ? Nos conseils et les étapes à suivre

Comment faire un toit plat en bois ? Un toit-terrasse en bois est une structure composée de poutres sur lesquelles sont posées des plaques de bois ou de métal, isolées et fermées par des plaques de plâtre, sur lesquelles on pose une isolation puis une étanchéité. Ce type d’abri présente d’innombrables avantages.

Boite à outils : 

  • Pour les pannes et les chevrons : bois massif, bois massif abouté, bois massif reconstitué, bois lamellé-collé, lamibois.
  • Pour les panneaux : contreplaqué, OSB, panneaux de particules, calculateur, mètre ruban.

Tout ce que vous devez savoir pour faire un toit plat en bois

Une ossature en bois permet d’utiliser tous les types d’étanchéité et de matériaux.

La structure en bois, qui peut être appuyée sur les murs, est l’élément porteur. Elle sert de support aux panneaux de bois ou de métal qui, à leur tour, supportent l’isolation et l’étanchéité.

La conception de la structure et la mise en place de l’étanchéité sont très importantes pour éviter une nouvelle infiltration d’humidité. Les panneaux utilisés doivent être adaptés à une utilisation en extérieur et la construction doit pouvoir supporter le poids de la charpente ainsi que les contraintes climatiques (vent, neige, etc.). Cet outil de calcul vous permet d’assurer la stabilité de votre construction en bois.

Pour les grandes portées, l’utilisation de bois lamellé-collé est plus judicieuse que celle de bois massif en raison de son poids.

Les terrasses de toit en bois ne sont généralement pas accessibles, mais elles conviennent parfaitement aux toitures végétalisées et aux terrasses de toit accessibles, à condition d’en tenir compte lors de la planification de la construction. Découvrez les 5 façons d’intégrer des éléments en bois dans votre intérieur.

 

Les précautions à prendre sont :

  • L’infrastructure doit présenter une pente minimale de 3%.
  • Les panneaux qui assurent le contreventement doivent avoir une épaisseur minimale de 22 mm.
  • Pendant la phase de construction et de stockage, le matériel doit être protégé des intempéries.
  • Afin d’empêcher la structure de flamber ou de se tordre, des entretoises peuvent être nécessaires en fonction de l’importance des travaux. 

Il est donc nécessaire de prendre en compte le calcul des flèches adaptées et d’inclure le fluage. Vous pouvez le vérifier à l’aide de l’outil de calcul.

Comment faire un toit plat en bois : Les étapes de la réalisation

Une toiture plate se compose de trois parties complémentaires, chacune ayant un rôle spécifique : la structure porteuse, l’isolation thermique et l’étanchéité.

Installation de la structure porteuse

Prenez les bonnes mesures et les dimensions des matériaux appropriés. Avant d’installer les pannes, chevrons et poutres qui assureront la stabilité du toit, il faut déterminer leur section et leur emplacement.

Tout d’abord, vous devez veiller à ce que l’eau ne stagne pas grâce à une évacuation efficace des eaux de pluie, en donnant à la construction une légère pente (supérieure à 2 %).

Vous devez calculer et vérifier la section des chevrons, pannes ou poutres pour déterminer leur section, leur portée, leur entraxe et leur position optimale afin de garantir la durabilité de la structure. 

Cet outil de calcul vous permet également de déterminer si vous avez besoin ou non d’entretoises.

Fixation des éléments de la structure

Après avoir fixé les pannes à l’aide de sabots, d’agrafes, de vis, de tirants ou de tiges filetées avec écrous et rondelles, selon la méthode de fixation choisie, vous pouvez maintenant fixer les chevrons ou les poutres.

Ces derniers font partie des éléments les plus sollicités. Pour fixer les poutres et les chevrons, vous pouvez utiliser des sabots ou des étriers. Pour les chevrons, vous pouvez également utiliser des vis, des boulons de traction, des pieds de poutres et des tiges filetées avec des écrous et des rondelles.

Si vous avez opté pour des sabots, vous pouvez les fixer avec des tirants après avoir marqué les points d’ancrage et les avant-trous.

Vous pouvez ensuite poser les poutres dessus et enfoncer des pointes de chaque côté pour renforcer leur soutien.

Dans notre cas, nous avons opté pour des supports fixés à l’aide de vis, placés de chaque côté au-dessus de la panne afin de sécuriser les chevrons. La panne murale est fixée avec des tiges filetées munies d’écrous et de rondelles.

Installation de la construction acrotère

La hauteur de la structure de faîtage dépend du type de toit plat souhaité, mais aussi de l’épaisseur de l’isolation pour un toit chaud.

Pour le choix des panneaux OSB à utiliser, nous recommandons l’OSB 3 ou l’OSB 4.

Pour la fixation des panneaux OSB, vous pouvez utiliser des vis ou des clous de faible longueur, mais en respectant impérativement une longueur de cheville de 30 mm.

Ces fixations sont soumises à une force d’arrachement et à une force de cisaillement que vous devez calculer afin de déterminer le choix des fixations à utiliser.

Installation de l’isolation

Installation du pare-vapeur dans le toit

Le pare-vapeur a pour fonction d’empêcher la condensation et le transfert de vapeur d’eau.

Comme il doit y avoir un lien entre le pare-vapeur mural et le pare-vapeur du toit, il faut veiller, lors de la planification et des étapes précédentes, à ce qu’une partie du pare-vapeur mural soit visible au-dessus du panneau OSB. 

Cela permet d’assurer la continuité avec le pare-vapeur du toit. L’assemblage des pare-vapeurs permet d’obtenir une étanchéité à l’air parfaite entre les deux pare-vapeurs. Pour la pose, il suffit de dérouler le film pare-vapeur sur les panneaux OSB et de le fixer avec des agrafes d’au moins 10 cm.

Pour éviter les poches d’air, déroulez le film au fur et à mesure avec un rouleau dur.

Mise en place de l’isolation

La pose des panneaux isolants peut se faire à la machine ou par collage à froid. Il est important d’alterner les joints afin d’éviter les ponts thermiques.

Vous pouvez utiliser les panneaux suivants :

  • Panneaux de laine de roche comprimée.
  • Panneaux en polystyrène expansé (EPS).
  • Panneaux en mousse de polyuréthane (PUR), etc.

L’épaisseur à utiliser est déterminée par les exigences de la réglementation thermique 2012. Si l’épaisseur dont vous avez besoin n’est pas disponible sur le marché, vous pouvez compléter l’isolation en ajoutant une deuxième couche sous le panneau et entre les chevrons.

Mesures d’étanchéité

Il existe différentes membranes d’étanchéité. Dans notre cas, nous optons pour l’utilisation d’une membrane d’étanchéité synthétique, car elle est moderne, durable, technique, facile et rapide à mettre en œuvre.

Pour la mise en œuvre, vous devez d’abord coller la moitié de la surface à couvrir avec la bâche repliée sur elle-même. Vous pourrez ensuite couvrir le reste de la surface sans problème. La bâche doit être pliée directement sur la colle fraîche et recouverte du centre aux bords autant que nécessaire.

Il est important d’utiliser une colle compatible avec la bâche : une colle polyuréthane pour le PVC et une colle acrylique pour l’EPDM.

Pour l’EPDM en particulier, il est conseillé de les poser en double encollage, en procédant par demi-bandes correspondant à la largeur de la bâche.

Protection de l’acrotère

Il s’agit de la mise en place des évacuations d’eau de pluie et des couvertures.

Il faut d’abord recouvrir les relevés et le haut de l’acroterion en une seule pièce avec une membrane d’étanchéité. Une attention particulière doit être portée aux coins afin d’éviter toute infiltration d’eau.

Ensuite, le périmètre des systèmes de drainage doit être renforcé avec des morceaux de membrane d’étanchéité. Enfin, pour terminer et compléter l’étanchéité, on pose les couvertures.

Comment faire un toit plat en bois – Foire aux Questions (FAQ)

Peut-on faire réparer un toit plat ossature bois plan ?

Vous pouvez faire réparer votre toit plat sans vous ruiner ni vous imposer beaucoup de stress. Facile à nettoyer : Un toit plat est plus facile à atteindre que la plupart des systèmes, ce qui rend l’entretien facile.

De quel bois ai-je besoin pour un toit plat ?

Dans la majorité des cas, le revêtement sera du contreplaqué ou du bois OSB qui est plus communément appelé panneau Stirling. Lorsque des bois sont utilisés pour une toiture plate, ils doivent évidemment être imperméabilisés. Des planches sont donc normalement posées sur les solives, puis un feutre ou du caoutchouc est utilisé pour recouvrir les planches et les rendre imperméables.

Quel type de matériau est utilisé pour les toit-terrasse bois ?

Les panneaux OSB (oriented strand board) sont le type de plancher le plus couramment utilisé sur les toits aujourd’hui. Il est constitué de copeaux ou de lamelles de bois comprimés ensemble pour former une feuille plate de 7/16″. Le contreplaqué existe en plusieurs épaisseurs différentes en fonction de la portée des chevrons.

Qu’est-ce qu’une toiture traditionnelle en bois ?

Les toitures traditionnelles ou  » coupées  » sont généralement constituées d’une série de bois inclinés (chevrons) fixés à une sablière à leurs pieds et à une planche faîtière ou éventuellement à une sablière à leur tête. Les poutres sont souvent espacées d’environ 400 mm et leur taille varie en fonction de la portée : 50 mm de large et 75 mm, 100 mm ou 125 mm de profondeur sont courants.

Peut-on utiliser du contreplaqué sur un toit plat ?

Une base plate est nécessaire pour poser la couverture du toit. Il peut s’agir d’un panneau OSB3 ou d’un contreplaqué de bonne qualité et structurellement solide. Une épaisseur minimale de 18 mm doit toujours être utilisée. En fonction de l’utilisation du bâtiment, une isolation peut être nécessaire pour construire un toit chaud.

Bonjour, je suis E. Magouri Laabidi. J'ai décidé de partager avec vous mes astuces pour vous aider à devenir un bon bricoleur. 

Si j’ai choisi de rejoindre l’équipe de rédaction de cette entreprise, c’est out d’abord parce que la charte éditoriale me convient parfaitement, mais aussi parce que je me sens libre à mettre mon avis.

Vous pouvez consulter les politiques de confidentialité et la politique de cookie. Ceci fera preuve de ce que je vous dis et confirme.

Réussir votre bricolage dépend généralement du choix des bons outils. 123bricolage.fr a pensé à cela en vous proposant des comparatifs d'outils 100% gratuits. C’est la plateforme qui gère la partie rémunération.