Comment faire le taraudage ?

Le taraudage est une technique très utilisée dans les travaux de bricolage. Tout le monde peut tarauder une pièce quel que soit le type de travaux qu’on souhaite réaliser. Cette technique consiste à percer un trou pour visser dans un support en aluminium, en bois, en inox etc. Le taraudage se fait à l’aide d’un certain nombre d’outils. Grâce à une perceuse électrique, vous devez faire un trou dans la pièce avec un diamètre plus petit que celui de la vis. Qu’en est-il vraiment ? Comment faire le taraudage ?

Pour un début, vous devez utiliser des tarauds ébaucheurs et un tourne à gauche. Une équerre est nécessaire pour vérifier que le taraud est bien positionné sur le support. Toujours appliquer un lubrifiant pour rendre le mouvement plus flexible et facile. Pensez à enlever régulièrement les morceaux de copeaux qui se trouvent dans le trou. Utilisez d’autres tarauds pour faire des finitions une fois que la profondeur souhaitée a été atteinte. Ceci étant, vous pourrez simplement introduire la vis dans le trou puis la visser. Si vous rencontrez des obstacles pendant que vous placez la vis dans le trou, il ne faut pas forcer, réutilisez le taraud finisseur. La plupart de temps, un kit de taraudage contient 2 à 3 tarauds, un finisseur, un intermédiaire et un ébaucheur. Le nombre de tarauds utilisés dépend sans doute du type de support utilisé. Pour tarauder une matière comme l’aluminium, on a besoin de 2 tarauds mais pour du métal, on utilise 3. Avant de commencer à creuser les filets, placez la pièce que vous voulez tarauder dans un étau pour qu’elle ne bouge pas. La plupart de temps, on utilise la perceuse à colonne qui représente un outil efficace pour tarauder droit. Il est judicieux de percer un avant trou. Pour ce faire, vous aurez nécessairement besoin d’une table de perçage.

Comment faire le taraudage ?

Dernière mise à jour 2019-12-11

Comment faire pour bien percer ?

L’utilisation de certains outils est nécessaire pour réussir son taraudage. On peut tarauder de plusieurs manières. Il est presque impossible de parler du taraudage sans évoquer le filetage qui consiste à la fabrication des vis. Pour bien tarauder, on a besoin d’une perceuse, des forets correspondants, des tarauds, écrous, boulons, étau, un tourne-à-gauche, un lubrifiant et bien d’autres. Tarauder c’est tout un processus de perçage et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il faut rester concentré. Avant de commencer à tarauder, il est conseillé de percer à une dimension bien précise en fonction du type de taraudage qu’on veut réaliser. Bien fixé la pièce à tarauder, percer un trou à l’aide d’un foret en adéquation avec celui du taraudage puis mettre un peu d’huile pour faciliter la tâche. Une fois cela fait, vous devez visser le taraud. Découvrez plus d’astuces !

Savoir tarauder est une pratique qui échappe encore à quelques bricoleurs d’où la nécessité de cet article. Tarauder n’est pas une tâche facile et c’est pour cela qu’il faut respecter les différentes consignes que nous vous présentons. L’utilisation des tarauds est incontournable pour faire un filet pour un assemblage dans un écrou. L’arrosage est indispensable dans les travaux de taraudage car il permet l’obtention des bons résultats. L’arrosage a un impact sur l’évacuation du copeau. C’est le complément où on introduit le taraud pour qu’il pénètre dans le support. Il joue un rôle important dans la réalisation d’un taraudage. Pour bien se servir de ses tarauds, vous devez savoir comment les utiliser. Toutefois, il faut chanfreiner les différents bords des trous pour permettre une meilleure adhésion du taraud dans la pièce. Le premier taraud est mis dans le trou et vissé à l’aide du tourne à gauche. Pour amener le taraud à bien s’intégrer dans la pièce, vous devez exercer une pression verticale en le vissant. Veillez à toujours retirer les copeaux car leur présence dans les rainures complique le travail et pourrait briser l’outil. Tarauder est une tâche très délicate ce d’autant plus que le matériel utilisé peut facilement s’endommager.

Comment faire le taraudage ?

Comment tarauder une pièce ?

Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, tarauder une pièce n’est pas un travail facile ce d’autant plus qu’il se fait en plusieurs étapes. Pendant le taraudage, il est nécessaire d’observer certaines recommandations. Les tarauds sont très fragiles et couteux et c’est pour cela qu’ils doivent être manipulés avec beaucoup de vigilance. Il faut les utiliser avec délicatesse pour ne pas les briser et se retrouver en train d’en acheter d’autres. Il faut éviter de les forcer à entrer à fond, il faut toujours revenir en arrière pour dégager le copeau. Vous devez lubrifier abondamment le taraud pendant leur emploi. Quels sont les conseils à suivre ?

Pour ce qui est des lubrifiants, ils sont choisis en fonction du type de support qu’on utilise. L’huile de coupe est une meilleure solution pour l’aluminium, le pétrole correspond à l’acier, l’huile de lin de céruse est appropriée pour le cuivre, l’huile soluble est pratique pour le bronze, le laiton, le duralumin et la fonte malléable. Veillez à bien vérifier le diamètre de perçage avant de commencer les travaux. Il faut bien nettoyer le taraud avant son emploi, introduire le taraud 1 à l’équerre, mesurer à chaque fois la profondeur de pénétration pour le taraudage d’un trou borgne, enlever régulièrement les copeaux au fond du trou, toujours finir le travail lorsqu’on engage un taraud, faire la vérification d’un taraud de 9 mm ou moins lorsqu’il est plus grand que le diamètre car il ne doit pas dépasser le trou de pièce. De plus, il est conseillé de mettre des lubrifiants fréquemment pour faciliter le travail.

Comment tarauder et fileter facilement ?

Le plus souvent, on utilise un filet lorsque les vis utilisées ne sont pas assez longues. Dans ce cas, le filetage consiste à utiliser une barre de fer avec un diamètre inférieur. Tout comme le taraudage, la pièce à fileter doit être bien fixée sur l’étau. Cependant, la position de celui qui exécute les travaux est importante, il devrait être placé à l’axe de la pièce pour bien contrôler la porte filière avec l’étau.

Pendant le taraudage de vos pièces, quelques erreurs sont à éviter. C’est un travail de professionnel que vous décidez de faire vous-même et cela peut parfois entrainer des incidents. Vous devez éviter le taraudage trop serré qui est généralement causé par un mauvais choix de tolérance ou une géométrie de taraud ratée. Le taraudage trop grand est dû à un mauvais usage des lubrifiants, une faible profondeur de taraudage, les collages sur les différents flancs du taraud, une géométrie inadaptée etc.  Brisement du taraud en retour est un incident très fréquent durant le taraudage. Il est causé par un alignement inapproprié de pièces, un diamètre d’avant trou trop réduit ou par un bridage de broches maladroitement.

Pour plus d’information sur Comment faire le taraudage ? je vous invite à lire cet article sur wiki ou bien ici et ici.