Fabriquer un poulailler : Des astuces faciles qui vous aident à le bricoler ce week-end

Fabriquer un poulailler peut sembler être une tâche intimidante au début. Toutefois, si vous avez quelques compétences de base en menuiserie et beaucoup de patience, vous pouvez construire un superbe poulailler qui abritera confortablement vos poules pendant des années. Passez en revue quelques conseils avant de vous lancer.

Comment fabriquer un poulailler ?

Vous trouverez ci-dessous un aperçu général des étapes et des descriptions dont vous aurez besoin pour concevoir et fabriquer un poulailler adapté aux besoins de votre petite ferme ou de votre exploitation familiale.

Ce dont vous aurez besoin pour fabriquer un poulailler 

Équipement et outils nécessaires pour fabriquer un poulailler 

  • Équerre de charpentier
  • Scie à table
  • Scie à onglets électrique
  • Agrafeuse électrique
  • Pistolet à calfeutrer
  • Perceuse et mèches

Matériaux nécessaires pour fabriquer un poulailler 

  • 1 feuille de contreplaqué de 1,25 cm 
  • 4 planches de 2 par 4 de 244 cm
  • 6 planches 2 par 4 de 305 cm
  • 4 planches 2 par 4 de 366 cm
  • 4 à 8 renforts d’angle en métal
  • Vis pour terrasse 
  • Brindilles, branches, vieilles échelles
  • Tissu métallique pour quincaillerie
  • Bacs en plastique ou vieilles caisses en bois
  • Paille
  • 2 paires de charnières utilitaires en métal
  • 1 rouleau de grillage à poules à mailles de 2,5 cm
  • Toiture en acier galvanisé, plastique de serre ou bâches
  • Capuchon de faîtage en métal
  • Calfeutrage
  • 4 boulons de carrosserie avec écrous à oreilles
  • 4 roues utilitaires avec des alésages d’essieu de 1,25 cm
  • Agrafes pour clôtures

Instructions pour fabriquer un poulailler 

1. Construction du cadre inférieur

Le cadre inférieur du poulailler peut être construit à l’aide de bois de 5 par 10 cm, avec des cornières métalliques et des vis utilisées pour fixer les pièces du cadre aux joints. Choisissez une taille pour le cadre inférieur qui crée une bonne empreinte pour le poulailler. 


Si vous utilisez votre poulailler avec une clôture, prévoyez un minimum de 0,3 mètre carré de surface au sol par oiseau. Le poulailler illustré ici mesure 2,75 sur 2,45 m, soit 6,75 mètres carrés, ce qui est une bonne taille pour environ 24 poulets. 

Il est essentiel que le fond du cadre soit parfaitement équerre. Vous pouvez utiliser une équerre de charpentier pour vérifier l’équerrage du cadre. 

Vous pouvez vérifier l’équerrage en prenant les mesures diagonales des coins opposés du cadre. Si les deux mesures diagonales sont égales, le cadre est d’équerre. 

2. Construction du cadre

Le poulailler que nous construisons ici est un cadre en A. À l’aide d’une scie à table, découpez du bois de 5  x 10 cm en morceaux plus fins pour les chevrons diagonaux et la planche faîtière du poulailler. Une scie à onglet électrique est utile pour couper les angles appropriés aux extrémités des chevrons. 

Assemblez les pièces avec des vis pour terrasse. Dans une construction traditionnelle, l’espacement entre les chevrons est de 40,6 cm, bien qu’un espacement de 30,5 ou 71 cm soit également possible. 

Deux longerons inférieurs supplémentaires doivent être installés avec des vis pour terrasse afin d’assurer une plus grande stabilité au cadre inférieur. Ajoutez des colliers de serrage en travers des chevrons de l’ossature A pour les lier ensemble et renforcer la stabilité. Ensuite, l’ossature1)ossature ; http://btscm.fr/dicocm/G/Construire_en_acier/LES_ELEMENTS_DE_LA_STRUCTURE.pdf d’extrémité est construite avec trois montants verticaux qui forment un cadre pour une porte à chaque extrémité du poulailler.

3. Construction de perchoirs

Cette conception recommandée pour fabriquer un poulailler utilise de longues lisses supplémentaires fixées à environ 61 cm directement au-dessus des lisses de plancher pour servir de perchoirs aux oiseaux. Un poteau de support vertical soutient chaque barre de perchoir au centre.

Dans cette conception, les colliers entre les chevrons servent également de perchoirs hauts. Pour les perchoirs hauts, assurez-vous que les poules ont un moyen d’y accéder. Dans ce modèle, les oiseaux peuvent atteindre les hauts perchoirs en sautant des perchoirs inférieurs. 

Les perchoirs2)pechoirs ; http://lesechellesperchoirs.org/wp-content/uploads/2014/09/Des-perchoirs-%C3%A0-rapaces-La-terre-de-chez-nous.pdf peuvent être fabriqués à partir de matériaux recyclés et réutilisés. Les brindilles3)brindilles ; https://www.lri.fr/~hivert/COURS/Info121/TD2-projet-termites.pdf et les branches fonctionnent particulièrement bien, tout comme les vieilles échelles. 

Pour les poulaillers portables, assurez-vous que les perchoirs sont solidement fixés au cadre

Les poules pondeuses préfèrent généralement se percher si elles en ont la possibilité, mais ces barres de perchage ne seront pas nécessaires pour les volailles de chair ou les poulets de chair, qui ne se perchent généralement pas. Les poulettes et les coquelets commencent à se percher à l’âge de trois ou quatre mois.

4. Construction de nichoirs

Si vous élevez des poules pondeuses, vous aurez besoin de nichoirs où les oiseaux pourront pondre leurs œufs. Il peut s’agir de boîtes très simples dont le fond est recouvert d’une toile métallique et qui sont fixées au cadre du poulailler. La taille des nichoirs varie en fonction de l’espace disponible. 

La construction du nichoir ressemble à ceci : 

  • Construisez une boîte simple à partir de planches de 5 par 5 cm, en fixant les joints avec des vis pour terrasse.
  • Ajoutez une planche de 5 cm sur 5 comme « solive » de plancher au milieu du nichoir pour assurer la stabilité, en la fixant à nouveau avec des vis pour terrasse. 
  • Agrafez une toile métallique sur le fond du cadre de la boîte.
  • Ajoutez des côtés de contreplaqué de 10 à 15 cm de haut aux boîtes fixées avec des vis pour terrasse. 
  • Placez les boîtes aux endroits désirés et fixez-les aux barres de perchoir et aux colliers avec des vis pour terrasse. 

Si vous souhaitez utiliser des matériaux recyclés, les nichoirs peuvent être construits à partir de bacs en plastique ou de vieilles caisses en bois fixées à la charpente du poulailler avec des vis. 

Visez un nichoir, ou un espace de nidification communautaire d’un pied carré, pour quatre ou cinq poules. Les nichoirs doivent être à au moins 61 cm du sol

5. Couvrez les extrémités du poulailler

Bien que les extrémités du poulailler puissent être laissées entièrement ouvertes, ce plan protège les parties adjacentes aux nichoirs avec du contreplaqué de 0,75 cm. Le plan comprend des panneaux de portes battantes4)portes battantes ; https://www.kone.fr/Images/KONE_Normes_Portes_EN16005_GuideExplicatif_tcm38-33957.pdf construits et fixés par des charnières, ce qui permet un accès facile pour ramasser les œufs et nettoyer les nichoirs. 

Il est possible de recouvrir la plus grande partie de l’extrémité du poulailler avec du contreplaqué ou des chutes de bois, mais n’oubliez pas qu’une fermeture complète signifie une ventilation réduite. Dans une structure en A comme celle-ci, toute la circulation de l’air se fera par une ventilation transversale à travers les extrémités du poulailler. Il est conseillé de laisser suffisamment d’espace ouvert aux extrémités du poulailler pour permettre à l’air de circuler. 

6. Construire des portes et fermer les extrémités du poulailler

Normalement, il est préférable que votre poulailler ait des portes d’extrémité que vous pouvez fermer la nuit, et pour que vous puissiez confiner les poules à l’intérieur lorsque vous déplacez le poulailler. C’est aussi une bonne idée de pouvoir enfermer les poules pour sélectionner des poules spécifiques pour l’abattage ou pour d’autres raisons.

Ces portes peuvent être fabriquées à partir d’un cadre simple fait de bois de 5 cm sur 5 cm et d’une entretoise diagonale, qui est ensuite recouvert de grillage à poules. Des entretoises métalliques plates renforcent les coins du cadre. Si vous le souhaitez, la porte peut être fixée aux montants d’extrémité avec des charnières montées d’un côté de la porte. 

Si la porte ne sera utilisée que sporadiquement, elle peut être vissée en place au besoin 

Les espaces triangulaires restants au-dessus et sur les côtés de la porte doivent être recouverts de grillage à poules. 

7. Construire un toit

La toiture peut être constituée de nombreux matériaux, et il est certain que les toitures récupérées et réutilisées peuvent convenir. Le toit de ce poulailler peut être fabriqué avec une toiture en acier galvanisé peint. Vous pouvez également utiliser du plastique de serre ou une bâche.

Les panneaux métalliques sont coupés à la bonne taille et fixés aux chevrons à l’aide de vis. Un chapeau de faîtage en métal en forme de V au sommet rendra le toit étanche à l’eau. Appliquez du calfeutre sur les joints de l’intérieur pour vous assurer que le poulailler est étanche. 

Ce toit a un léger surplomb aux extrémités pour assurer une protection supplémentaire contre la pluie.  

8. Fixez les roues

Les roues sont un élément essentiel pour fabriquer un poulailler mobile, sauf si le poulailler est si petit qu’il peut être traîné sur le sol ou soulevé et porté. Veillez à ce que les roues soient suffisamment grandes pour assurer un bon dégagement sur votre terrain. Utilisez des roues plus grandes pour les terrains bosselés et irréguliers et des roues plus petites pour les terrains plats et l’herbe coupée. 

Des roues trop grandes permettront aux oiseaux de glisser de sous le cadre inférieur lorsque vous vous déplacerez.

Les roues peuvent être installées en perçant et en insérant des boulons de carrosserie à travers le cadre inférieur du poulailler aux quatre coins, puis en utilisant ces boulons comme axes pour maintenir les roues utilitaires en place. Lorsque vous déplacez vos poules dans le pâturage, allez-y lentement et surveillez les poules qui pourraient se coincer sous l’arrière du cadre. Si vous avancez assez lentement, les oiseaux devraient comprendre et se déplacer avec le poulailler. 

Comment construire un poulailler !

Les 10 meilleurs conseils pour fabriquer un poulailler

1. Prenez votre temps et réfléchissez bien

Ne vous précipitez pas quand il s’agit de fabriquer un poulailler. Assurez-vous d’avoir des plans et des croquis solides et d’avoir réfléchi à toutes les variables impliquées dans un poulailler : coût, taille, portabilité et entretien permanent. Tenez compte de la fonctionnalité de votre poulailler. 

Les portes doivent s’ouvrir vers l’intérieur et non vers l’extérieur, sinon vos oiseaux pourraient trouver la sortie. Pensez à la ventilation, ajoutez peut-être des fenêtres coulissantes pour les chaudes journées d’été. 

Déterminez le nombre maximum d’oiseaux que vous comptez héberger dans ce poulailler

2. Regardez les plans préfabriqués

Si vous êtes novice dans le travail du bois et dans le monde des projets de bricolage, trouvez un plan pour fabriquer un poulailler dans un livre ou en ligne qui présente les étapes en détail. Vous voudrez peut-être l’utiliser ou vous inspirer de ces plans. Vous pourriez même avoir une idée géniale en consultant ces plans.

3. Notez toutes vos idées

Mettez vos étapes par écrit. Faites des croquis de votre poulailler. Dressez une liste des matériaux et de l’équipement nécessaires et précisez tous les détails.

4. Dimensionnez correctement votre poulailler

Vous prévoyez peut-être de laisser vos poules en liberté, mais êtes-vous prêt à parier sur la ferme que vous les laisserez faire tout le temps ? Les poulets sont en meilleure santé et plus heureux lorsqu’ils disposent de plus d’espace pour se percher confortablement. Dans les poulaillers exigus, les oiseaux sont agressifs, se picorent les uns les autres et les maladies se propagent plus rapidement.

Si vos oiseaux ont accès à un parcours extérieur, donnez-leur un minimum de 0,185 à 0,275 mètre carrés par oiseau à l’intérieur du poulailler et environ 0,37 mètre carrés par oiseau dans le parcours. Plus c’est grand, mieux c’est. Si vos oiseaux sont enfermés tout l’hiver, prévoyez 0,45 à 0,9 mètre carré par poulet. 

5. Prévoyez un espace suffisant pour le perchoir

Les poules adorent se percher sur des tas de bois, sur le dessus de leurs abreuvoirs ou de leurs mangeoires, et même sur le toit du poulailler. Elles préfèrent ne pas se percher sur le sol afin de décourager les parasites terrestres. 

Prévoyez des poteaux de perchage à au moins 30,5 à 91,5 cm du sol. Prévoyez au moins 183 à 315 cm d’espace de perchoir par poulet. Si les perchoirs font plus d’un mètre de haut, les poules auront besoin d’un moyen de s’y rendre, par exemple une planche avec des bandes de bois pour faire des marches de fortune.

6. Empêchez les prédateurs d’entrer

Votre poulailler doit être solide. Si vous avez des créatures rusées qui chassent vos oiseaux, vous pouvez envisager une clôture en filet électrique. 

7. Économisez de l’argent avec des matériaux recyclés

Vous pouvez économiser de l’argent sur le coût de votre coopérative en recyclant ou en utilisant des matériaux usagés pour en faire quelque chose de bien. L’utilisation de matériaux recyclés pour fabriquer un poulailler est formidable, mais jusqu’à un certain point. 

Vous ne voulez pas utiliser du bois usé, pourri ou des matériaux de mauvaise qualité qui finiront par s’user rapidement. Parfois, les irrégularités d’une pièce en bois peuvent être trop difficiles à contourner. Si vous êtes débutant, vous risquez d’être rapidement frustré et l’objet ne vaut peut-être pas le coup. Soyez prêt à abandonner l’idée si c’est le cas.

8. Créez des nichoirs douillets

Visez un nichoir pour quatre ou cinq poules au minimum. Les nichoirs doivent également se trouver à un ou deux pieds du sol, sinon ils ne seront généralement pas utilisés. Pensez à la façon dont vous accéderez aux nichoirs depuis l’extérieur du poulailler, afin de pouvoir ramasser les œufs facilement.

9. Comparez les coopératives mobiles et fixes : fabriquer un poulailler fixe

En matière de poulailler, il existe deux options : mobile et fixe. Un poulailler mobile vous permet de déplacer les oiseaux pour les faire paître sur de l’herbe fraîche. En outre, si vous déménagez, vous pouvez emporter ce poulailler avec vous. Au contraire, un poulailler entièrement fixe est généralement plus solide et plus cher. Ce type de poulailler est le plus judicieux si vous avez l’intention d’avoir un grand troupeau.

10. Facilitez le nettoyage et l’entretien

Si vous voulez fabriquer un poulailler fixe, n’oubliez pas que vous devrez le nettoyer plusieurs fois par an. Vous devrez inclure une porte pleine grandeur dans les plans pour permettre à un humain d’y entrer facilement et de le nettoyer. Si vous utilisez la méthode de la litière profonde pour le sol du poulailler, vous obtiendrez un jour du compost pour votre jardin.

10 Astuces Pour Votre Poulailler Que Vos Poules Vont Adorer !

Fabriquer un poulailler – Foire Aux Questions (FAQ)

Est-il plus économique d’acheter ou de fabriquer un poulailler ?

Fabriquer un poulailler est généralement moins cher. ce type de projets ne demande que du savoir-faire, des outils et du temps.

Peut-on installer un poulailler sur du béton ?

Le béton est le sol le plus cher pour un poulailler. Mais le béton est le meilleur sol pour un poulailler. Il empêche absolument les rongeurs et les prédateurs de creuser, il n’offre aucun endroit où se cacher pour les poux et les acariens, et c’est le type de sol le plus facile à nettoyer et à assainir.

Quel est le couvre-sol à utiliser pour fabriquer un poulailler ?

Les copeaux de bois et la paille sont tous deux d’excellentes litières pour les poulaillers et j’aime personnellement l’odeur des copeaux propres dans un poulailler chaud, mais lorsqu’ils sont utilisés comme revêtement de sol dans un poulailler non couvert, les copeaux de bois et la paille peuvent devenir détrempés et s’incruster dans le sol assez rapidement, ce qui rend le poulailler difficile à nettoyer. 

Les cages à poules doivent-elles être hors sol ?

Tous les poulaillers n’ont pas besoin d’être hors sol, mais il y a de nombreux avantages à avoir un poulailler surélevé, y compris la prévention d’une humidité élevée dans le poulailler (en particulier dans les zones de ruissellement ou d’inondation), la protection contre les prédateurs et les rongeurs, l’extension de la taille du poulailler, et l’abri dans le poulailler contre les intempéries.

Un poulailler doit-il être au soleil ou à l’ombre ?

Tout comme les humains, les poules ont besoin d’ombre pour survivre aux mois d’été. Pensez donc à placer votre poulailler face au sud, entouré d’un mélange d’arbres à feuilles caduques, de buissons et d’un ou deux sapins. Un feuillage abondant fournit de l’ombre à la fois dans le poulailler et dans le parcours.

Vous avez encore des questions ?
Obtenez l’aide de la communauté. Posez votre question dans le forum et obtenez de l’aide d’autres enthousiastes du bricolage et des professionnels de la construction.
Nous sommes là pour nous aider les uns les autres.
Au Forum!
123 Bricolage
Logo