Les secrets pour fabriquer un composteur : des habitudes écologiques à adopter

Le compost est le secret de la prospérité des plantes de nombreux jardiniers. Lorsque vous mettez de côté certains éléments organiques destinés à la poubelle, vous pouvez les transformer en un milieu riche en nutriments qui transformera votre jardin. Avec un récipient solide, quelques déchets organiques et un minimum de culture, vous serez en mesure de fabriquer un composteur pour nourrir vos plantes.

Ce qu’il vous faut pour fabriquer un composteur 

Équipements et outils nécessaires pour fabriquer un composteur

Que vous soyez un bricoleur expérimenté ou que vous souhaitez vous lancer dans le monde du bricolage avec un projet pour fabriquer un composteur, vous aurez besoin de : 

  • Gants de travail
  • Perceuse et mèches
  • Scie ou couteau universel
  • Pince coupante
  • Ciseaux de jardinage
  • Marteau
  • Fourche ou pelle de jardin
  • Bac de stockage en plastique 
  • Sac à ordures ou toile à mauvaises herbes
  • Cordon élastique
  • Fil de fer à poules
  • Piquets de jardin
  • Barre d’armature métallique
  • Attaches zip

Les instructions de compostage maison

La première chose à faire pour apprendre à composter est de déterminer dans quoi vous allez composter. Cela dépend de la taille de votre jardin et de vos préférences esthétiques. Les personnes qui ont un petit jardin choisissent souvent un bac à compostage, comme un conteneur de stockage ou une poubelle, qui cache la matière en décomposition tout en fournissant suffisamment de compost pour fortifier leurs plantes.


Trouvez un emplacement

Déterminez l’emplacement de votre bac de compostage1)bac de compostage ‌;‌ http://www.fao.org/3/y5104f/y5104f.pdf ‌ . Choisissez un endroit proche de votre jardin, mais à l’abri des regards pour conserver une apparence soignée. Déposez un sac à ordures ou une toile à mauvaises herbes à l’endroit choisi.

Choisissez le récipient à compost

Choisissez un récipient de stockage en plastique qui sera votre composteur. Il doit avoir une capacité d’au moins 30 litres et comporter un couvercle bien ajusté.

Coupez le fond du récipient et percez des trous

Mettez vos gants de travail. Découpez le fond du récipient à l’aide d’une scie à main ou d’un couteau utilitaire. Ensuite, à l’aide de votre perceuse et d’une grosse mèche, percez des trous sur toute la surface extérieure du bac pour créer une circulation d’air. 

Si vous avez choisi de ne pas couper le fond, assurez-vous de percer des trous suffisants

Remplissez le bac à compost

Placez votre composteur sur le sac à ordures ou la toile à mauvaises herbes, et commencez à remplir le bac avec les déchets organiques appropriés. Si des animaux fréquentent votre jardin, fixez le haut du bac avec un sandow.

Conseils pratiques pour fabriquer soi-même son composteur.mov

Fabriquer un composteur : comment faire un tas de compostage clôturé ?

Un grand jardin nécessite généralement un tas de compostage assez important pour répondre à ses besoins nutritionnels. C’est là qu’un tas de compostage clôturé entre en jeu.

Choisir l’emplacement

Choisissez l’emplacement de votre tas de compostage. La meilleure solution consiste souvent à le placer près de votre jardin, mais à l’abri des regards par une remise ou un garage.

Mesurez l’espace

Mesurez votre espace. Une surface de 0,3 à 0,4 mètre carré est généralement recommandée. Placez un piquet dans chaque coin.

Coupez la toile

Coupez votre toile à mauvaises herbes à la taille de la zone du composteur.

Enfoncez une barre d’armature dans la toile

Enfoncez un morceau de barre d’armature à travers votre toile à mauvaises herbes et dans le sol à chaque coin du piquet, afin que les quatre coins soient marqués par la barre d’armature.

Roulez et coupez le grillage à poules

Déroulez le grillage à poules et coupez-le pour couvrir chaque côté de la zone du composteur. Fixez chaque coin à la barre d’armature2)barre d’armature ‌;‌ https://savoirs.usherbrooke.ca/bitstream/handle/11143/15203/Ballet_Paul_MScA_2019.pdf;jsessionid=55E0B6F1D0F9FFD17CBFE040FB17C730?sequence=3 ‌ avec plusieurs attaches zip. Ensuite, à l’aide d’un outil en fil de fer, pliez les bords tranchants autour de la barre d’armature.

Ajoutez les déchets organiques

Commencez à ajouter les déchets organiques appropriés à votre tas de compost clôturé.

Comment faire son compost en tas

Comment fabriquer un composteur extérieur ?

Les jardiniers qui réussissent comptent sur le compost pour améliorer la fertilité du sol et la gestion de l’humidité, nourrir les microbes utiles et les inoculer contre ceux qui sont destructeurs.

Ce système à trois bacs est une usine à compost qui produit efficacement des tas d’or noir fini en quelques semaines, au lieu des mois que vous attendriez généralement avec une approche plus passive. Fabriqué en cèdre3)cèdre ‌;‌ https://tropix.cirad.fr/FichiersComplementaires/FR/Temperees/CEDRE.pdf ‌ résistant à la pourriture, notre bac de compostage ultime est doté de planches frontales amovibles et d’un look épuré qui permet une grande circulation d’air.

Mieux encore, vous pouvez fabriquer un composteur en seulement quelques heures. Voici comment fabriquer notre bac à compost préféré :

Accessoires et matériels pour fabriquer un composteur extérieur

Les outils nécessaires pour fabriquer un composteur extérieur

Pour fabriquer un composteur extérieur, vous avez besoin de :

  • 1 scie
  • 1 perceuse
  • 1 ruban à mesurer
  • 1 boîte de vis à bois de 5 cm
  • 1 boîte de vis à bois de 6,25 cm
  • 1 maillet ou marteau de forgeron
  • 4 poteaux de clôture en métal avec des trous de vis, 122 cm de long
  • 1 pistolet agrafeur et des agrafes
  • 1 rouleau de grillage métallique de 11 x 1 mètre, comme du grillage à poules

Bois nécessaire pour fabriquer un composteur extérieur

  • 7 pièces : 2,5 cm x 15 cm x 4 m
  • 9 pièces : 2,5 cm x 15 cm x 3 m
  • 2 pièces : 2,5 cm x 5 cm x 3 m
  • 2 pièces : 5 cm x 15 cm x 3 m
  • 2 pièces : 5 cm par 15 cm x 4 m
  • 2 pièces : 5 cm par 10 cm par 4 m

Les étapes à suivre pour fabriquer un composteur extérieur

1. Coupes de bois

  • Planches amovibles : Coupez quatre des 2,5 cm x 15 cm x 4 m de 1,2 m, 12 au total.
  • Montants (pour les panneaux d’extrémité et du milieu) : Coupez les 5 cm par 10 cm par 4 m en pièces de 0,85 m, 8 au total.
  • Lattes latérales : Coupez les 2,5 cm x 15 cm x 3 m en pièces de 1,35 m, 18 au total.
  • Supports avant et arrière : Coupez les 5 cm par 15 cm x 4 m en pièces de 0,85 m, 8 au total.
  • Pièces du bas : Coupez les 5 cm x 15 cm x 3 m en pièces de 1,45 m, 4 au total.
  • Supports de planches : Coupez les 2,5 cm x 15 cm x 3 m en pièces de 0,85 m, 6 au total.
  • Lattes arrière : Utilisez les trois 2,5 cm x 15 cm x 4 m restants non coupés.

2. Fabrication des panneaux d’extrémité du bac à compost

Pour fabriquer les panneaux d’extrémité :

  1. Sur une surface plane, placez deux lattes latérales sur le dessus de deux montants. Pour éviter de fendre le bois, percez d’abord des trous de guidage. Fixez !
  1. Fixez une troisième latte latérale, espacée uniformément, pour former un panneau latéral.
  1. Positionnez les supports avant et arrière comme indiqué, en plaçant l’ensemble sur une surface dure.
  1. Fixez les supports, en vissant dans les lattes latérales et également dans les montants.
  1. En retournant les panneaux, fixez les pièces inférieures comme indiqué à l’aide des vis de 6,15 cm
  1. Répète les étapes 1 à 5 pour construire l’autre panneau d’extrémité.

Pour faire des rainures pour les planches amovibles, posez les panneaux à plat. Prévoyez l’épaisseur d’une planche (plus un peu), et fixez les supports de planches aux rainures latérales, en laissant une planche en place comme guide.

3. Fabrication des panneaux centraux du bac à compost

Construisez ces panneaux comme vous l’avez fait pour les panneaux d’extrémité, à quelques exceptions près.

  1. Répétez les étapes 1 et 2 du panneau d’extrémité ci-dessus.
  1. Retournez les panneaux et fixez trois autres lattes latérales de l’autre côté des deux panneaux centraux.
  1. Les supports avant et arrière doivent être centrés perpendiculairement aux montants.
  1. Fixez les pièces du fond, en prenant soin de visser dans les lattes latérales. Utilisez les vis de 6,15 cm
  1. Comme pour les panneaux latéraux, créez des rainures pour les planches en fixant les supports de planches aux montants. Faites-le sur les deux faces des deux panneaux du milieu, comme indiqué.

4. Assemblage du bac à compost

L’une des étapes cruciales pour fabriquer un composteur est l’assemblage du bac. Pour accomplir cette mission :

  1. Équilibrez les panneaux sur leurs supports avant. Fixez les trois lattes arrière de 0,3 m aux deux supports arrière des panneaux d’extrémité.
  1. Mesurez 1,25 m à partir de chaque extrémité pour marquer l’emplacement des panneaux du milieu. Fixez les panneaux du milieu avec des vis, en centrant les marques sur les supports arrière.
  1. Placez un bac avec les pièces du fond sur le sol et glissez quatre planches amovibles dans chaque bac pour espacer uniformément les supports avant.
  1. Retirer les planches et enfoncer les poteaux de clôture en métal.
  1. Fixez les poteaux.
  1. Agrafez le grillage à l’intérieur de chaque bac.
  1. Remettez les planches amovibles en place et c’est terminé !
Comment fabriquer un composteur rotatif ? DIY composteur poubelle plastique

10 plans pour fabriquer un composteur 

Si vous cherchez un moyen d’obtenir un sol riche pour votre jardin ou vos plantes tout en vous occupant des déchets alimentaires, envisagez d’utiliser l’un de ces plans pour fabriquer un composteur afin de disposer d’une zone dédiée au compostage. La construction de votre propre bac à compost est une alternative économique à l’achat d’un bac.

Le compostage4)compostage ‌;‌ https://orgprints.org/id/eprint/3064/1/Etude.pdf ‌ est un processus facile et très avantageux qui consiste à mélanger les déchets verts5)déchets verts ‌;‌ https://www.bioenergie-promotion.fr/wp-content/uploads/2018/09/ademewebalternativesdechetsverts010418.pdf ‌ et les déchets bruns6)déchets bruns ‌;‌ https://www.kochersberg.fr/dynamic/pdf/redevance_incitative/guide_du_compost_2018_compressed.pdf ‌ jusqu’à ce qu’ils se décomposent pour former un sol riche. Cette terre riche peut être utilisée dans votre jardin ou vos parterres de fleurs, leur apportant les nutriments dont ils ont besoin. 

Assurez-vous de savoir ce que vous devez et ne devez pas composter avant de commencer.

Si vous souhaitez que votre compost ne soit pas visible, envisagez d’utiliser un brise-vue de bricolage. Si le compostage vous intéresse mais que vous ne souhaitez pas le conserver, plusieurs services de compostage le prendront et en feront bon usage.

1. Bac à vers pas cher

Fabriquer un composteur sous forme d’un bac à vers est un excellent moyen de commencer le compostage, et prend beaucoup moins de place qu’un grand composteur. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de deux seaux de 19 litres et d’une heure pour fabriquer un composteur à vers de moins de 5 euros.

2. Poubelle à compost

Fabriquer un composteur à partir d’une poubelle est un excellent moyen d’obtenir un tas de compost rapidement et sans grand budget. Vous aurez besoin d’une poubelle en plastique avec un couvercle et de quelques autres matériaux pour le fabriquer. L’ensemble du projet vous prendra moins d’une heure.

3. Fabriquer un composteur à partir de palettes

Voici un plan de bac à compost gratuit qui constitue un choix abordable pour quelqu’un qui souhaite disposer d’une zone permanente pour le compost, mais qui ne cherche pas à dépenser beaucoup d’argent. 

Ce plan utilise des palettes pour construire le cadre et de la quincaillerie pour maintenir le tout ensemble. Il est assez facile de trouver des palettes gratuites, ce qui en fait un moyen peu coûteux de composter.

4. Bac à compost en bois

Si vous êtes sérieux au sujet du compostage et que vous voulez vous engager à fabriquer un composteur qui durera, ce bac à compost en bois pour l’extérieur est ce qu’il vous faut. Un couvercle à charnière permet d’ajouter facilement les éléments que vous souhaitez composter, mais il est suffisamment solide pour empêcher les animaux d’entrer. Parmi les autres caractéristiques, citons la toile métallique qui assure la circulation de l’air et l’accès à charnière au fond du bac pour sortir la terre compostée.

5. Bacs à compost construits avec du fil métallique

Si vous avez un espace extérieur où vous aimeriez commencer un tas de compost, ce plan vous montrera comment le sécuriser en l’entourant de grillage. Vous pouvez facilement changer la taille de ce bac à compost en fonction de la zone dont vous disposez.

6. Bac à compost en plastique

Un bac en plastique peut facilement devenir un bac à compost avec quelques trous percés pour favoriser la circulation de l’air. Comme ce bac à compost est bas sur le sol, c’est aussi un excellent moyen d’impliquer les enfants dans le compostage.

7. Bac à compost en bottes de paille

Une autre façon de fabriquer un composteur extérieur permanent est de l’entourer de bottes de paille. Cela vous permet de décider de la taille du tas et vous pouvez facilement le modifier comme bon vous semble. La paille est également isolante et permet un compostage plus rapide. 

Au fur et à mesure que la paille se décompose, elle peut facilement être incorporée au tas de compost

8. Tambour à compost fait maison

Ce plan de bac à compost permet de fabriquer un composteur qui facilite le retournement du compost. Le retournement de votre tas de compost est important pour contrôler les odeurs et s’assurer que les matériaux sur les bords se mélangent pour se réchauffer et se décomposer. 

9. Conteneur de stockage en plastique Bac à compost

Voici une façon légèrement différente de construire un bac à compost à partir d’un bac de stockage en plastique. Elle inclut des instructions sur la façon de couvrir les trous percés avec un grillage métallique si vous souhaitez que l’air circule encore mieux à l’intérieur du bac.

10. Compostage à la pelle

Le moyen le plus simple, le plus rapide et le moins cher de commencer à composter pour un jardin est de creuser et déposer. Il vous suffit de creuser un trou près de votre jardin et d’y ajouter votre matière organique. Recouvrez le trou et vous aurez automatiquement enrichi le sol de votre jardin. Si vous cherchez un moyen d’utiliser cette méthode pour un grand jardin, envisagez le compostage en tranchée.

Fabriquer un composteur – Foire Aux Questions (FAQ)

Comment fabriquer un composteur simple ?

Pour fabriquer un composteur simple, suivez les étapes suivantes :

  • Étape 1 : Choisissez votre bac. 
  • Étape 2 : Percez des trous dans votre bac.
  • Étape 3 : Créez votre base. 
  • Étape 4 : Ajoutez de la terre. 
  • Étape 5 : Ajoutez vos restes de nourriture ! 
  • Étape 6 : Remuez votre compost. 
  • Étape 7 : Humidifiez ! 
  • Étape 8 : Percez des trous sur le dessus.

Quel est le meilleur matériau pour un bac à compost ?

Plusieurs matériaux peuvent être utilisés pour fabriquer un composteur :

  • Les feuilles.
  • Les tontes de gazon.
  • Les débris de brosse.
  • Le fumier (de préférence organique)
  • Tous les déchets alimentaires d’origine non animale : fruits, légumes, épluchures, pain, céréales, marc de café et filtres, feuilles de thé et sachets de thé (de préférence sans les produits de base).
  • Vieux vin.
  • Litière pour animaux de compagnie provenant uniquement des herbivores, lapins, hamsters, etc.
  • Nourriture sèche pour chats ou chiens.

Comment composter sans composteur ?

Eh bien, vous n’avez pas besoin d’avoir un bac pour composter. Une façon simple de le faire est le compostage en tranchée. Il suffit de creuser un trou d’environ un pied de profondeur et de largeur, de le remplir de déchets de cuisine et de matières compostables, puis de remettre de la terre par-dessus.

Faut-il un récipient spécial pour le compost ?

Tous les récipients à compost (à l’exception du gobelet à compost) ressemblent à des poubelles, mais sans fond, de sorte que les bons microbes du sol peuvent y pénétrer et faire leur travail. Si vous avez une vieille poubelle qui traîne, vous pouvez simplement couper le fond et voilà !

Qu’est-ce qu’un bon activateur de compost ?

Les végétaux appropriés auront une valeur azotée élevée et seront « faciles » à décomposer pour les microbes du compost. Les activateurs naturels comprennent : Les plantes vertes, par exemple la consoude, le trèfle, les tontes de gazon, les orties ou la luzerne.

Vous avez encore des questions ?
Obtenez l’aide de la communauté. Posez votre question dans le forum et obtenez de l’aide d’autres enthousiastes du bricolage et des professionnels de la construction.
Nous sommes là pour nous aider les uns les autres.
Au Forum!
123 Bricolage
Logo