Comment éviter le gel dans une serre : 7 astuces d’experts

Maintenir la température de la serre au-dessus du point de congélation peut être délicat, surtout dans les régions où les hivers sont rudes. Garder votre serre aussi petite que possible vous aidera, car les petits espaces sont plus faciles à chauffer que les grands, mais il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour générer de la chaleur si vos plans sont grands et que vous avez une serre correspondante.

Contenus afficher

Voici comment éviter le gel dans une serrure.

Comment éviter le gel dans une serre : Techniques et conseils

Comment Éviter Le Gel Dans Une Serre : 7 Astuces D’experts

1. Commencez par une roche qui absorbe la chaleur

Construisez la serre au-dessus d’une grande roche naturelle ou placez une grande roche sombre dans la serre pour absorber la chaleur pendant les jours ensoleillés et la diffuser aux plantes voisines.

2. Utilisez la puissance du soleil

Placez de grands bacs ou récipients en plastique dans la serre où ils seront exposés à la lumière directe du soleil et remplissez-les d’eau. L’eau retiendra la chaleur du soleil beaucoup plus longtemps que l’air de la serre et la diffusera dans l’air pendant la nuit, offrant ainsi une protection naturelle de la serre contre le gel. 

Choisissez des récipients de couleur sombre ou peignez-les en noir pour maximiser l’absorption de la chaleur. Vous pouvez utiliser des fûts métalliques, si vous le souhaitez, mais vérifiez fréquemment qu’ils ne sont pas rouillés.

Si votre serre est construite contre un mur d’un bâtiment existant, peignez ce mur en blanc pour renvoyer le maximum de lumière solaire dans la serre.

3. Construisez des lits de jardin surélevés

Construisez des lits profonds et surélevés pour vos plantes de serre. Les plates-bandes surélevées remplies de terre riche et foncée se réchauffent mieux que les plates-bandes plus petites et plates et conservent la chaleur plus longtemps.

4. Installez un bac à compost

Déplacez un bac à compost actif et chaud au milieu de la serre en hiver. Le compostage à chaud nécessite un mélange de compost composé de deux parts de carbone pour une part d’azote. Le carbone provient d’éléments tels que les copeaux de bois, le papier déchiqueté et les feuilles d’automne, tandis que l’azote provient des tontes de gazon, du fumier et des déchets de fruits et légumes.

5. Isolez la serre

Accrochez une couverture en plastique ou en aluminium sur le dessus de la serre pour séparer la partie en pointe du toit du reste de la serre. Comme l’air chaud monte, de grandes quantités de chaleur peuvent être perdues dans les serres à toit en pente. Le fait de bloquer temporairement cette partie en hiver permet de garder la serre plus chaude.

Si votre serre est faite de plastique enroulé, créez une couche de plastique à l’intérieur de la serre et une autre à l’extérieur. Laissez un peu d’espace entre les deux et pompez de l’air extérieur entre les deux avec un petit ventilateur pour créer une poche d’air isolant.

6. Ajoutez un chauffage

Nous vous recommandons d’installer un chauffage dans la serre. Que vous utilisiez un chauffage d’appoint ou que vous installiez un appareil plus grand et plus permanent, éloignez toujours les appareils de chauffage des matériaux inflammables et assurez-vous qu’ils sont correctement installés. 

Certains appareils de chauffage peuvent produire des émissions qui doivent être évacuées ou nécessiter l’installation d’un service électrique de 220 volts. 

Contactez un professionnel si vous n’êtes pas sûr de la taille ou du type de chauffage dont vous aurez besoin pour votre serre

7. Créez une barrière de protection

Lorsqu’il s’agit de bricoler une protection contre le gel pour les plantes, installez une haie ou construisez une clôture pour créer une barrière de protection pour les serres qui se trouvent sur la trajectoire des vents froids de l’hiver.

Comment éviter le gel dans une serre – Foire Aux Questions (FAQ)

Comment éviter le froid dans une serre ?

Même si vous ne fournissez aucune autre source de chaleur, cela contribuera à maintenir les plantes vulnérables à l’abri du gel. Vous pouvez réduire les pertes de chaleur en installant une isolation hivernale sur les surfaces vitrées. La méthode la plus efficace consiste à utiliser du polyéthylène à bulles d’air, coupé à la taille voulue et fixé à l’intérieur de la serre, près du verre.

Comment garder les plantes au chaud dans une serre non chauffée ?

Il existe de nombreuses façons de protéger vos plantes dans une serre non chauffée pour éviter que le gel ne les tue.

Évitez les poches de gel. Vous ne saurez pas où se trouvent les poches de gel de votre jardin avant d’avoir passé un hiver dans votre propriété. De plus, vous ne devez pas trop vous arroser.

Comment puis-je chauffer ma serre gratuitement ?

Pour chauffer gratuitement une serre en hiver, les meilleurs moyens sont d’utiliser l’isolation, de stocker l’énergie thermique et d’utiliser du compost (puisque le compost génère de la chaleur). Ces trois moyens sont efficaces pour produire de la chaleur et la conserver dans une serre.

Jusqu’où puis-je laisser ma serre se refroidir ?

Avec une bonne isolation, les serres peuvent rester – 1° C plus chaudes que l’air extérieur. Cela signifie que vous pouvez avoir une serre productive en hiver jusqu’à -27° C avant que l’air de votre serre n’atteigne la zone de gel.

Une serre non chauffée est-elle hors gel ?

Une serre non chauffée peut maintenir des températures nocturnes jusqu’à 5°C supérieures à celles de l’extérieur, ce qui permet aux plantes de ne pas geler, sauf dans les pires hivers. Elle permet également aux plantes de rester sèches, ce qui favorise grandement leur survie. Une plante sèche a beaucoup moins de chances de geler qu’une plante humide.

Comment réduire les coûts de chauffage des serres

En isolant votre serre, en utilisant la masse thermique et le compost, l’énergie solaire et d’autres techniques, vous pouvez réduire ce prix.

L’isolation permet de conserver la chaleur que vous avez déjà, et devrait être votre première stratégie. Nous vous proposons un guide complet sur la façon d’isoler votre serre.

Les matériaux de base que vous pouvez utiliser pour l’isolation sont le papier bulle, le polyéthylène, la fibre de verre et les polycarbonates.

Quant au chauffage de la serre, sans électricité, vous pouvez utiliser la masse thermique, les panneaux solaires et le compost.

Quelle doit être la température de votre serre ?

En règle générale, vous devriez essayer de maintenir votre serre à une température de 21 à 26 degrés si vous voulez faire pousser des plantes toute l’année.

Cela peut sembler intimidant d’essayer de garder votre serre aussi chaude en hiver, mais avec une bonne isolation, la chaleur sera piégée dans la serre, et il sera plus facile que vous ne le pensez de la garder chaude.

Comment utiliser l’humidité pour maintenir la température ?

Si la température est importante pour les plantes, l’humidité est également un facteur important. L’humidité aide à maintenir une température avec moins de fluctuations drastiques du jour à la nuit.

En fait, la masse de l’humidité supplémentaire dans l’air agit un peu comme une batterie : elle emmagasine la chaleur pendant la journée et la restitue la nuit.

De cette façon, plus d’humidité minimise les grandes fluctuations de température.

En minimisant les fluctuations de température, vous courez moins le risque de choquer les plantes et de les tuer.

Cependant, il y a un inconvénient à avoir trop d’humidité : cela peut rendre les plantes plus sensibles aux maladies. 

Pour réduire l’humidité, vous devez donc ventiler votre serre. En hiver, cela peut s’avérer délicat, car vous voulez conserver la chaleur que vous avez déjà.

Dois-je ventiler la serre tout le temps ?

Vous n’aurez pas besoin de ventiler la serre tout le temps, seulement quand l’humidité est élevée, comme plus de 80-90%. En général, cela se passe pendant la journée, quand il fait un peu plus chaud.

Pour ventiler, utilisez des ventilateurs ou installez des bouches d’aération que vous pouvez ouvrir manuellement afin de vous débarrasser de l’excès d’humidité uniquement lorsque vous en avez besoin. En fait, vous devez faire circuler l’air et éliminer l’excès d’humidité.

Comment chauffer une serre sans électricité ?

Si l’isolation emprisonne la chaleur, la masse thermique est le meilleur moyen de créer de la chaleur sans utiliser d’électricité. Essentiellement, la masse thermique agit comme une batterie de chaleur : pendant les périodes chaudes, comme une journée ensoleillée, la masse thermique se réchauffe. Puis, lorsqu’il fait plus frais, comme la nuit, la masse libère lentement la chaleur stockée.

La masse thermique peut se présenter sous la forme de barils d’eau, de paille, de pierres, de briques de pavage, etc. En gros, tout ce qui est lourd et sombre fonctionne le mieux pour capter, retenir et libérer lentement la chaleur.

Les barils d’eau ont une capacité calorifique plus élevée. Ainsi, lorsque la température de la serre baisse, les barils d’eau libèrent une partie de leur chaleur et réchauffent la serre. Il en va de même pour les pierres. Les pierres plus foncées se réchaufferont au soleil et fourniront une chaleur constante à votre serre. La paille peut être utilisée pour couvrir le sol et l’isoler afin de limiter les pertes de chaleur.

Parmi les choix de masse thermique, l’eau est la plus importante car elle a une capacité thermique supérieure. La paille est également importante, mais davantage comme forme d’isolation que comme masse thermique.

Peut-on chauffer sa serre avec du compost ?

Le compost est l’un des meilleurs moyens de générer de la chaleur. Beaucoup de cultivateurs seraient surpris de savoir à quel point un tas de compost peut devenir chaud, près de 70 degrés Celsius !

En fait, le compost est un moyen passif de générer de la chaleur et un sol fertile !

Title : Comment éviter le gel dans une serre : Astuces pratiques

Description : Comment éviter le gel dans une serre : Pour vous donner un coup de pouce et vous aider à protéger votre serre, voici un guide pratique et détaillé. Les outils dépendent de la méthode choisie.

URL : Comment éviter le gel dans une serre

Comment éviter le gel dans une serre : 7 astuces d’experts

Maintenir la température de la serre au-dessus du point de congélation peut être délicat, surtout dans les régions où les hivers sont rudes. Garder votre serre aussi petite que possible vous aidera, car les petits espaces sont plus faciles à chauffer que les grands, mais il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour générer de la chaleur si vos plans sont grands et que vous avez une serre correspondante.

Voici comment éviter le gel dans une serrure.

Votre boîte à outils 

  • De grands barils
  • Peinture noire
  • Bois de construction et clous
  • Un bac à compost
  • Bâche en plastique ou en aluminium
  • Chauffage
  • Plantes de haies ou clôtures

Comment éviter le gel dans une serre : Techniques et conseils

1. Commencez par une roche qui absorbe la chaleur

Construisez la serre au-dessus d’une grande roche naturelle ou placez une grande roche sombre dans la serre pour absorber la chaleur pendant les jours ensoleillés et la diffuser aux plantes voisines.

2. Utilisez la puissance du soleil

Placez de grands bacs ou récipients en plastique dans la serre où ils seront exposés à la lumière directe du soleil et remplissez-les d’eau. L’eau retiendra la chaleur du soleil beaucoup plus longtemps que l’air de la serre et la diffusera dans l’air pendant la nuit, offrant ainsi une protection naturelle de la serre contre le gel. 

Choisissez des récipients de couleur sombre ou peignez-les en noir pour maximiser l’absorption de la chaleur. Vous pouvez utiliser des fûts métalliques, si vous le souhaitez, mais vérifiez fréquemment qu’ils ne sont pas rouillés.

Si votre serre est construite contre un mur d’un bâtiment existant, peignez ce mur en blanc pour renvoyer le maximum de lumière solaire dans la serre.

3. Construisez des lits de jardin surélevés

Construisez des lits profonds et surélevés pour vos plantes de serre. Les plates-bandes surélevées remplies de terre riche et foncée se réchauffent mieux que les plates-bandes plus petites et plates et conservent la chaleur plus longtemps.

4. Installez un bac à compost

Déplacez un bac à compost actif et chaud au milieu de la serre en hiver. Le compostage à chaud nécessite un mélange de compost composé de deux parts de carbone pour une part d’azote. Le carbone provient d’éléments tels que les copeaux de bois, le papier déchiqueté et les feuilles d’automne, tandis que l’azote provient des tontes de gazon, du fumier et des déchets de fruits et légumes.

5. Isolez la serre

Accrochez une couverture en plastique ou en aluminium sur le dessus de la serre pour séparer la partie en pointe du toit du reste de la serre. Comme l’air chaud monte, de grandes quantités de chaleur peuvent être perdues dans les serres à toit en pente. Le fait de bloquer temporairement cette partie en hiver permet de garder la serre plus chaude.

Si votre serre est faite de plastique enroulé, créez une couche de plastique à l’intérieur de la serre et une autre à l’extérieur. Laissez un peu d’espace entre les deux et pompez de l’air extérieur entre les deux avec un petit ventilateur pour créer une poche d’air isolant.

6. Ajoutez un chauffage

Nous vous recommandons d’installer un chauffage dans la serre. Que vous utilisiez un chauffage d’appoint ou que vous installiez un appareil plus grand et plus permanent, éloignez toujours les appareils de chauffage des matériaux inflammables et assurez-vous qu’ils sont correctement installés. 

Certains appareils de chauffage peuvent produire des émissions qui doivent être évacuées ou nécessiter l’installation d’un service électrique de 220 volts. 

Contactez un professionnel si vous n’êtes pas sûr de la taille ou du type de chauffage dont vous aurez besoin pour votre serre

7. Créez une barrière de protection

Lorsqu’il s’agit de bricoler une protection contre le gel pour les plantes, installez une haie ou construisez une clôture pour créer une barrière de protection pour les serres qui se trouvent sur la trajectoire des vents froids de l’hiver.

Comment éviter le gel dans une serre – Foire Aux Questions (FAQ)

Comment éviter le froid dans une serre ?

Même si vous ne fournissez aucune autre source de chaleur, cela contribuera à maintenir les plantes vulnérables à l’abri du gel. Vous pouvez réduire les pertes de chaleur en installant une isolation hivernale sur les surfaces vitrées. La méthode la plus efficace consiste à utiliser du polyéthylène à bulles d’air, coupé à la taille voulue et fixé à l’intérieur de la serre, près du verre.

Comment garder les plantes au chaud dans une serre non chauffée ?

Il existe de nombreuses façons de protéger vos plantes dans une serre non chauffée pour éviter que le gel ne les tue.

Évitez les poches de gel. Vous ne saurez pas où se trouvent les poches de gel de votre jardin avant d’avoir passé un hiver dans votre propriété. De plus, vous ne devez pas trop vous arroser.

Comment puis-je chauffer ma serre gratuitement ?

Pour chauffer gratuitement une serre en hiver, les meilleurs moyens sont d’utiliser l’isolation, de stocker l’énergie thermique et d’utiliser du compost (puisque le compost génère de la chaleur). Ces trois moyens sont efficaces pour produire de la chaleur et la conserver dans une serre.

Jusqu’où puis-je laisser ma serre se refroidir ?

Avec une bonne isolation, les serres peuvent rester – 1° C plus chaudes que l’air extérieur. Cela signifie que vous pouvez avoir une serre productive en hiver jusqu’à -27° C avant que l’air de votre serre n’atteigne la zone de gel.

Une serre non chauffée est-elle hors gel ?

Une serre non chauffée peut maintenir des températures nocturnes jusqu’à 5°C supérieures à celles de l’extérieur, ce qui permet aux plantes de ne pas geler, sauf dans les pires hivers. Elle permet également aux plantes de rester sèches, ce qui favorise grandement leur survie. Une plante sèche a beaucoup moins de chances de geler qu’une plante humide.

Comment réduire les coûts de chauffage des serres

En isolant votre serre, en utilisant la masse thermique et le compost, l’énergie solaire et d’autres techniques, vous pouvez réduire ce prix.

L’isolation permet de conserver la chaleur que vous avez déjà, et devrait être votre première stratégie. Nous vous proposons un guide complet sur la façon d’isoler votre serre.

Les matériaux de base que vous pouvez utiliser pour l’isolation sont le papier bulle, le polyéthylène, la fibre de verre et les polycarbonates.

Quant au chauffage de la serre, sans électricité, vous pouvez utiliser la masse thermique, les panneaux solaires et le compost.

Quelle doit être la température de votre serre ?

En règle générale, vous devriez essayer de maintenir votre serre à une température de 21 à 26 degrés si vous voulez faire pousser des plantes toute l’année.

Cela peut sembler intimidant d’essayer de garder votre serre aussi chaude en hiver, mais avec une bonne isolation, la chaleur sera piégée dans la serre, et il sera plus facile que vous ne le pensez de la garder chaude.

Comment utiliser l’humidité pour maintenir la température ?

Si la température est importante pour les plantes, l’humidité est également un facteur important. L’humidité aide à maintenir une température avec moins de fluctuations drastiques du jour à la nuit.

En fait, la masse de l’humidité supplémentaire dans l’air agit un peu comme une batterie : elle emmagasine la chaleur pendant la journée et la restitue la nuit.

De cette façon, plus d’humidité minimise les grandes fluctuations de température.

En minimisant les fluctuations de température, vous courez moins le risque de choquer les plantes et de les tuer.

Cependant, il y a un inconvénient à avoir trop d’humidité : cela peut rendre les plantes plus sensibles aux maladies. 

Pour réduire l’humidité, vous devez donc ventiler votre serre. En hiver, cela peut s’avérer délicat, car vous voulez conserver la chaleur que vous avez déjà.

Dois-je ventiler la serre tout le temps ?

Vous n’aurez pas besoin de ventiler la serre tout le temps, seulement quand l’humidité est élevée, comme plus de 80-90%. En général, cela se passe pendant la journée, quand il fait un peu plus chaud.

Pour ventiler, utilisez des ventilateurs ou installez des bouches d’aération que vous pouvez ouvrir manuellement afin de vous débarrasser de l’excès d’humidité uniquement lorsque vous en avez besoin. En fait, vous devez faire circuler l’air et éliminer l’excès d’humidité.

Comment chauffer une serre sans électricité ?

Si l’isolation emprisonne la chaleur, la masse thermique est le meilleur moyen de créer de la chaleur sans utiliser d’électricité. Essentiellement, la masse thermique agit comme une batterie de chaleur : pendant les périodes chaudes, comme une journée ensoleillée, la masse thermique se réchauffe. Puis, lorsqu’il fait plus frais, comme la nuit, la masse libère lentement la chaleur stockée.

La masse thermique peut se présenter sous la forme de barils d’eau, de paille, de pierres, de briques de pavage, etc. En gros, tout ce qui est lourd et sombre fonctionne le mieux pour capter, retenir et libérer lentement la chaleur.

Les barils d’eau ont une capacité calorifique plus élevée. Ainsi, lorsque la température de la serre baisse, les barils d’eau libèrent une partie de leur chaleur et réchauffent la serre. Il en va de même pour les pierres. Les pierres plus foncées se réchaufferont au soleil et fourniront une chaleur constante à votre serre. La paille peut être utilisée pour couvrir le sol et l’isoler afin de limiter les pertes de chaleur.

Parmi les choix de masse thermique, l’eau est la plus importante car elle a une capacité thermique supérieure. La paille est également importante, mais davantage comme forme d’isolation que comme masse thermique.

Peut-on chauffer sa serre avec du compost ?

Le compost est l’un des meilleurs moyens de générer de la chaleur. Beaucoup de cultivateurs seraient surpris de savoir à quel point un tas de compost peut devenir chaud, près de 70 degrés Celsius !

En fait, le compost est un moyen passif de générer de la chaleur et un sol fertile !

Bonjour, je suis E. Magouri Laabidi. J'ai décidé de partager avec vous mes astuces pour vous aider à devenir un bon bricoleur. 

Si j’ai choisi de rejoindre l’équipe de rédaction de cette entreprise, c’est out d’abord parce que la charte éditoriale me convient parfaitement, mais aussi parce que je me sens libre à mettre mon avis.

Vous pouvez consulter les politiques de confidentialité et la politique de cookie. Ceci fera preuve de ce que je vous dis et confirme.

Réussir votre bricolage dépend généralement du choix des bons outils. 123bricolage.fr a pensé à cela en vous proposant des comparatifs d'outils 100% gratuits. C’est la plateforme qui gère la partie rémunération.