Comment enduire un mur en parpaing avec du ciment ? 14 étapes détaillées

Comment enduire un mur en parpaing avec du ciment ? Le mortier de ciment est un mélange de ciment, de sable et d’eau. Il peut être utilisé principalement pour revêtir une façade ou un mur intérieur rugueux afin d’obtenir une surface lisse apte à recevoir un enduit (à l’extérieur) ou un revêtement (à l’intérieur).

Boite à outils : 
  • Pinceau
  • Règle
  • Plomb plongeant
  • Spatule de plâtrier
  • Bac à plâtre
  • Truelle             
  • Éponge
  • Plâtre
  • Cales en bois
  • Niveau à bulle

Étapes nécessaires pour connaitre comment enduire un mur en parpaing avec du ciment 

Comment enduire un mur en parpaing avec du ciment ? Pour enduire un mur, qu’il soit en briques, en pierres ou en blocs de béton, on commence par appliquer une couche de base, appelée « gobetis », à l’aide d’une truelle. Celle-ci sert de couche d’accrochage pour l’enduit principal (« corps d’enduit »), qui est appliqué après le séchage du gobetis . 

Dans le cas d’une façade, on peut ensuite appliquer un enduit de finition et enfin un enduit moucheté.

Préparation de la surface à enduire

Brossage du mur d’un revêtement mural commence par la préparation du support.

Nettoyage du mur

Comment enduire un mur en parpaing avec du ciment ? Même à l’état neuf, un mur n’est en parfait état qu’après avoir été peint. Commencez par les travaux de réparation de la structure comme les fissures, trous, rétrécissement de la maçonnerie, etc. Brossez la poussière et les impuretés qui peuvent se trouver sur la surface du mur. 

Celle-ci doit être propre et saine. En effet, comme pour une surface à peindre, un support sale nuit à l’adhérence du revêtement. Dans ce cas, la détérioration est tardive, mais inévitable.

Vaporisation du mur à revêtir

La plupart du temps, le mur à peindre est composé de matériaux poreux. L’enduit de ciment est préparé avec une grande quantité d’eau, supérieure à celle nécessaire à sa cristallisation pendant le séchage. Un support poreux présente le risque qu’une grande partie de cette eau soit absorbée, ce qui empêche l’enduit de prendre correctement. Il y a un risque de pompage de la structure par capillarité.

Il est donc indispensable d’humidifier le support avant d’appliquer l’enduit, et de le faire abondamment s’il s’agit d’un mur de parapet, d’un mur en béton rugueux ou d’un mur en briques creuses.

Projection du gobetiss

Préparez une peinture claire, c’est-à-dire très diluée. Ensuite, vaporisez-la sur le mur humide avec l’arrière de la spatule.

Ce gobetis, ou couche d’apprêt, est indispensable. En raison de sa fluidité, elle permet un premier enchevêtrement d’un matériau avec l’autre. Le support rugueux joue le rôle d’une pique et facilite l’adhérence de la couche de mortier.

Un mur rugueux n’est jamais parfaitement plat ou vertical. Il est difficile de compenser et de corriger ces anomalies en appliquant intuitivement le revêtement. 

Pour compenser les irrégularités du support, l’épaisseur de l’enduit doit être comprise entre 1 et 2 cm, sinon il s’écaille inévitablement.

Contrôle avec une règle

Après le séchage du gâteau, placez des cales en bois sur le mur ou la façade à enduire : elles serviront de repères pour l’épaisseur finale du revêtement mural. Vérifiez leur alignement et leur aplomb avec une grande règle en bois ou en aluminium.

Contrôle avec un fil à plomb

Contrôlez la verticalité avec un fil à plomb. Assurez-vous en même temps que le mur n’est pas bombé. Si c’est le cas, vous devez vous assurer qu’il est à nouveau vertical.

Contrôle de l’épaisseur du mur

Tirez un peu de mortier entre les cales afin de déterminer l’épaisseur des futures couches d’enduit. Vérifiez que la ou les couches d’enduit ne dépassent pas les repères définis.

Application du revêtement de mortier

Mélangez le mortier de ciment dans un bac. Projetez le revêtement en ciment sur le support. Procédez avec une truelle en mouvement sec.

Appliquez la totalité du mortier sur le mur, si possible en une seule fois. N’attendez pas qu’il ait pris !

Tirer l’enduit avec une règle

  • Avant que le mortier ne commence à prendre, tirez la règle vers le haut sur toute la surface.
  • Utilisez les cales comme points de référence.
  • Déplacez la règle en alternance dans le sens latéral. De cette manière, l’épaisseur de la couche sera parfaitement ajustée.
  • Reprenez le mortier enlevé en le déplaçant vers le haut et projettez-le à nouveau sur le mur.
  • Répétez cette surface autant de fois que nécessaire.

Enlever les cales

  • Retirez les cales en les tapotant délicatement avec la pointe de la truelle.
  • Lissez de l’enduit et pulvérisation de l’enduit.

Le fait de tirer l’enduit à la règle ne permet pas d’obtenir une surface parfaitement plane : il peut rester quelques trous.

Remplir les trous

  • Enlevez le plâtre à la règle ne donne pas une surface parfaitement plane : il peut rester quelques trous.
  • Remplissez-les avec du plâtre de la même qualité que celui utilisé en premier lieu, à l’aide d’une truelle.

Lissage avec une spatule

La totalité de la surface revêtue est lissée. Le lissage permet de compenser les différences de hauteur et d’aplanir parfaitement l’enduit. Le lissage permet de masquer les étapes de travail successives. Il permet d’obtenir une surface finale plane et régulière.

Travaillez le plus rapidement possible, avant que le revêtement ne commence à prendre.

Commencez même si tout le mur n’est pas encore revêtu.

Lissage à l’éponge

  • Passez une grande éponge mouillée sur l’enduit rebouché en effectuant un mouvement circulaire. Cette étape permet de lisser l’enduit afin de le préparer à recevoir un éventuel revêtement mural ou un enduit.

Utilisation du tyrolien

Après avoir enduit un mur extérieur, il est possible de l’enduire avec un tyrolien et d’appliquer un enduit au mortier classique, également appelé « enduit moucheté ».

Le tyrolien est une machine permettant d’appliquer un enduit tyrolien. Elle se compose d’un boîtier avec une ouverture avant pour verser le mortier. Dans ce boîtier, des peignes métalliques tournent à l’aide d’une manivelle. Ils projettent régulièrement des particules de plâtre qui forment de nombreuses pointes.

Comment enduire un mur en parpaing avec du ciment – Foire Aux Questions (FAQ)

Peut-on plâtrer sur des blocs de mur en parpaing ?

Oui, vous devez le faire en deux étapes. Appliquez une couche de plâtre d’accrochage ou de brunissage d’environ 1 cm d’épaisseur. Cela fournira une surface suffisamment lisse. 

Appliquez une dernière couche fine de plâtre de finition ou de plâtre pour mur dur, d’une épaisseur de 2 à 3 mm.

Peut-on enduire mur exterieur avec du béton ?

Le plâtrage d’une surface en béton est l’application d’un mortier maigre pour améliorer l’apparence de la surface. Différentes méthodes sont utilisées pour plâtrer les surfaces en béton, comme le béton dense, le béton maigre et les surfaces en béton mixte.

Puis-je utiliser uniquement du ciment pour le plâtrage ?

Le ciment PPC est préféré au ciment OPC pour les enduits. En effet, le ciment PPC présente de nombreux avantages par rapport au ciment OPC. Le nombre de couches d’enduit appliquées varie en fonction des besoins. Pour les murs intérieurs, une seule couche de plâtre est généralement suffisante pour obtenir la finition souhaitée.

Comment enduire un muret intérieur en blocs ?

Pour plâtrer un mur intérieur :

  • Préparez-vous. Le plâtrage peut être une activité salissante. Avant de commencer, posez un revêtement de sol protecteur tel qu’une bâche ou une feuille anti-poussière laminée. 
  • Retirez les obstacles. 
  • Rassemblez l’équipement. 
  • Mélangez le plâtre.
  • Mouillez les outils.
  • Chargez la planche à bras. 
  • Appliquez le plâtre.
  • Lissez la première couche.

Que mettra-t-on sur le bloc pour enduit muret exterieur ?

Le plâtrage direct sur des briques ou des blocs nus, connu sous le nom de « plâtrage humide », est toujours privilégié par certains pour son excellente isolation phonique. Un enduit de ciment ou un support de gypse (connu sous le nom de couche de grattage) est d’abord appliqué à la truelle directement sur la maçonnerie avant d’être recouvert d’une fine couche de finition.

Peut-on poser un enduit directement sur les blocs Thermalite ?

Si vous appliquez du ciment sableux, de l’adhésif ou un mur dur, alors le plâtre à finition multiple se fissurera.

Que puis-je utiliser au lieu de plâtrer un mur ?

Voici cinq façons simples d’obtenir une finition parfaitement lisse :

  • Remplir les trous ou les fissures. Avant toute chose, bouchez les trous et les fissures de votre mur. 
  • Ponçage. Si votre ancien plâtre est un peu grumeleux et bosselé, poncez-le pour lisser les bosses. 
  • Nettoyer les éraflures et les marques sur le mur. 
  • Poser le papier peint. 
  • Peindre vos murs.

Qu’est-ce que le plâtrage humide ?

La forme traditionnelle de plâtrage, celle qui est pratiquée depuis des centaines d’années. Les plâtres humides forment des couches de matériaux solides et résistants, traditionnellement de la chaux, du gypse ou du ciment, pour créer une finition solide et durable.

Pourquoi les murs en briques sont enduits de ciment ?

Parce que le ciment, lorsqu’il est mélangé à l’eau, se transforme en une pâte qui prend, durcit et lie les briques entre elles, constituant ainsi une structure rigide de mur.

Bonjour, je m’appelle Marc et j’adore le bricolage. Avant qu’un artisan ne vienne chez moi, j’essaie moi-même et je réussis la plupart du temps. Si ça ne marche pas, ça n’existe pas. Bien qu’il y ait parfois des revers, j’apprends de chaque erreur.

Vous le pouvez aussi. Montrez ce qui est en vous. C’est pourquoi j’ai compilé pour vous cette comparaison. De la grande offre disponible sur le marché, j’ai sélectionné et comparé dans un tableau les meilleurs outils et des modèles les plus vendus.