Comment couper du polycarbonate ?

Le polycarbonate est un matériau assez moderne utilisé dans la construction et dans la décoration. C’est un matériau très résistant qui présente plusieurs avantages. Vous pouvez même l’utiliser dans le jardinage pour installer une serre. Vous trouverez à la suite de notre article des conseils et des astuces qui vous aideront à savoir comment couper ce matériau en toute sécurité, quels outils utiliser et comment choisir le bon modèle qui vous convient.

Comment couper du polycarbonate ?

Couper du polycarbonate n’est pas très difficile. Grâce à sa structure, il est parfois facile à couper avec une simple scie ou un cutter. En plus, vous vous trouverez souvent contraint à le couper, puisqu’il faut toujours l’adapter à la taille de la structure à monter.

Avant de procéder à la découpe du polycarbonate, il faut penser à effectuer certains gestes de sécurité. En effet, pensez à mettre des lunettes pour protéger vos yeux des projections et de la poussière. Il est aussi conseillé d’enfiler des gants pour se protéger les mains, surtout lors de l’usage d’une scie circulaire. La deuxième chose à faire sera de préparer le lieu de travail.

Il faut dégager tout l’espace qui vous entoure et retirer les objets susceptibles de vous déranger lors de la découpe. Le plan de travail doit idéalement être lisse pour éviter toutes traces de rayures ou de bosses sur les panneaux de polycarbonate

Ensuite, mesurez vos panneaux et marquez-les. Pour cela, il faudra utiliser un marqueur et une longue règle. Sachez qu’il est indispensable que les deux côtés du marqueur enferment les planches.Pour ce qui est de l’outil de découpage, vous pouvez opter soit pour un moulin, soit pour une scie sauteuse ou bien pour un couteau de bureau.

Tout dépend du type de découpe que vous souhaitez réaliser. Pour couper une plaque de polycarbonate de 16 mm, vous pouvez choisir de le faire à l’aide d’une meuleuse d’angle. Celle-ci doit être équipée d’un disque fin qui puisse être capable de tronçonner la matière bien comme il faut.

Faites néanmoins très attention aux risques d’échauffement. Il faut penser, comme nous vous l’avons déjà dit, à vous protéger le visage et les mains. Veillez à travailler la matière progressivement et à procéder à une découpe délicate pour éviter l’échauffement et de la meuleuse, et du polycarbonate.

Quels outils pour couper du polycarbonate ?

Comme nous l’avons cité plus haut, couper du polycarbonate peut se faire à l’aide de plusieurs outils, à vous de choisir celui qui vous convient. L’outil le plus communément utilisé est sans doute le moulin. Même quand il s’agit d’un tout petit modèle, le moulin est très efficace pour la découpe du polycarbonate.

Il faut l’équiper d’un cercle 125 pour pouvoir effectuer des coupes toutes lisses. Néanmoins, il faut avoir un minimum de savoir-faire pour manipuler un outil pareil, qui possède une grande force de rotation. Le second outil est le couteau papeterie ou cutter.

Oui, sachez que lorsqu’il est de bonne qualité il fait très bien l’affaire. Il possède une lame très tranchante parfaitement capable de couper le polycarbonate. Malheureusement, vous ne pourrez pas l’utiliser sur des plaques épaisses de plus de 10 mm. Il est aussi possible d’utiliser les différents types de scies. La scie sauteuse par exemple, est tout à fait adaptée pour couper du polycarbonate.

La scie circulaire est très pratique lorsqu’il s’agit de découper des formes arrondies dans les plaques de polycarbonate. L’autre scie qu’il est acceptable d’utiliser est la scie à métaux. Elle est d’ailleurs adaptée aux débutants.

Vous pouvez également opter pour une disqueuse, elle est confortable à tenir et donne un résultat très propre. Une autre méthode et non des moindres, nous retrouvons la découpe au laser. En effet, cela est désormais possible. Néanmoins, pour le faire, il faut avoir les compétences nécessaires.

En plus, tout le monde ne possède pas cet outil. Enfin, certains professionnels disent qu’il est même possible, dans certains cas, d’utiliser des ciseaux. Apparemment, cela éviterait les cassures au niveau des plaques de polycarbonate. Mais celles-ci doivent être très fines pour pouvoir les couper aux ciseaux.

Comment couper du polycarbonate chez soi ?

Pour couper du polycarbonate à la maison, il faut être sûr de pouvoir le faire de manière appropriée et en toute sécurité. Il faut faire attention à bien effectuer la première découpe, car c’est la plus importante, et en la réussissant, vous économisez beaucoup de temps et d’effort.

Sachez que s’il n’est pas bien coupé, le polycarbonate risque de se déformer et étant donné conséquent être endommagé. Cela rendra malheureusement impossible à utiliser, ce qui peut être embêtant, surtout que le polycarbonate peut coûter assez cher. En le coupant vous-même à la maison, il est fortement conseillé de vous protéger.

Comme nous vous l’avons souvent appris, protégez-vous le visage avec un masque, les yeux avec des lunettes de protection et les mains avec des gants bien épaisses. Veillez également à ce que votre plan de travail soit bien dégagé et que la surface de celui-ci soit bien plate pour éviter d’abîmer les plaques de polycarbonate.

Étant donné sa nature assez résistante, il faut utiliser l’outil que vous serez les plus à l’aise à utiliser. Vous pouvez opter pour une scie, un cutter, une disqueuse, ou bien un moulin. Le moulin est en effet l’outil le plus couramment utilisé, il suffit de le munir du bon cercle.

Lors de la découpe, ne faites pas de gestes brusques et faites attention à ne pas appuyer trop fort sur le matériau sinon vous risquez de l’éclater. Soyez également vigilants par rapport à la vitesse de rotation, il ne faut pas perdre le contrôle de la machine, ce qui causerait un grave accident, ou bien endommagerait le polycarbonate.

D’autre part, si vous êtes amateur, il est fortement conseillé de vous entraîner à découper de petits morceaux pour apprendre à utiliser la bonne pression. 

Comment bien choisir sa plaque en polycarbonate ?

Il existe plusieurs modèles de panneaux en polycarbonate : les panneaux en polycarbonate simples, alvéolaires ou double-paroi. Comment savoir lequel vous convient, lequel choisir ?

Nous allons essayer de vous éclairer à ce sujet. Le polycarbonate est un matériau qui ressemble beaucoup au verre, il en possède toutes les qualités, et pas les défauts. Il est en effet presque aussi translucide que le verre. C’est un matériau très léger, maniable et assez facile à travailler.

En plus, une plaque en polycarbonate présente l’avantage d’être solide et parfaitement isolante. Le polycarbonate est en effet résistant aux chocs. On l’utilise le plus souvent pour fabriquer les casques et les boucliers. Il se casse rarement et difficilement ce qui fait de lui un matériau très sécurisant. Réparer du polycarbonate n’est pas très difficile, cela se fait avec un peu de silicone, qui sert à réparer les fissures et les trous.

Les panneaux en polycarbonate à double paroi sont connus pour être d’excellents isolants. Ils sont capables de faire maintenir une température constante ce qui est idéal si vous souhaitez cultiver des plantes ou des légumes qui seraient sensibles aux variations de températures.

La structure en alvéole quant à elle permet d’emprisonner de l’air ce qui donne le caractère isolant à ces panneaux et vous permet d’économiser jusqu’à 40 % de chaleur. Sachez qu’ils servent même de barrières aux UV dangereux qui pourraient brûler vos plantes mais aussi endommager vos panneaux.

Les panneaux double-paroi existent en différentes épaisseurs : 4 mm, 6 mm, 8 mm, 10 mm et 16mm. Si vous souhaitez avoir une serre qui ressemblerait esthétiquement à une serre en verre, les panneaux en polycarbonate simple vous offriront l’illusion parfaite.

De plus, ils seront beaucoup plus résistants aux chocs que les panneaux en verre, étant capables de supporter une pression de 80 kg/m². Néanmoins, ils ne sont pas aussi bons isolants que les panneaux alvéolaires.