Comment construire une murette facilement : 6 conseils utiles

Vous souhaitez connaitre comment construire une murette ou une clôture pour protéger votre maison des regards indiscrets ou tout simplement pour embellir votre espace extérieur ?

Suivez nos conseils et construisez votre propre muret comme un professionnel ! 

Vous ne savez pas par où commencer ?

Si vous souhaitez connaitre comment construire une murette, vous devez d’abord vous procurer tous les matériaux nécessaires : 

Boite à outils 

Pour la mise en page, la plomberie et la découpe :

  • Gants de protection
  • Équerre de maçon
  • Niveau à bulle et fil à plomb
  • Ruban à mesurer
  • Crayon gras
  • Cordex

Pour la préparation du mortier :

Pour l’assemblage des briques de scories :

  • Blocs de béton, blocs de scories (blocs creux et blocs d’angle)
  • Truelle
  • Marteau
  • Joint de maçon
  • Pince à mur

Comment construire une murette en quelques étapes ?

Avant de commencer la construction d’un mur de scories, il est conseillé de se renseigner sur les prévisions météorologiques afin de ne pas devoir s’arrêter en cours de route pour couvrir votre mur !

Construire un muret en pierres "sèches" - Tuto bricolage avec Robert

1. Marquez l’emplacement et réalisez les fondations.

  • Définissez la délimitation de votre futur mur à l’aide de piquets et fixez une ficelle Cordex à chaque extrémité des piquets.
  • Creusez les fondations de votre mur en creusant une tranchée. En règle générale, un mur bas est construit avec un bloc de scories de 15 cm d’épaisseur.

Pour les murs bas de plus de 60 cm de haut, les fondations doivent être renforcées et coulées avec du béton afin de stabiliser le mur.

Chaque fondation doit être renforcée avec du SC35 comme seuil de fondation. Dans la plupart des cas, une fondation a une largeur de 35 à 40 cm et une hauteur d’au moins 25 cm. Le béton doit être dosé à 350 kg/m2

En cas de sol argileux, il faut faire attention, la fondation doit être enfoncée en moyenne de 60 cm dans le sol afin d’éviter le risque de gel et donc de fissuration précoce.

Prévoyez des relevés pour les poteaux tous les 5 à 7 mètres afin de rigidifier l’ensemble du mur. Ceux-ci doivent être repris au niveau des fondations.

Faire une fondation pour un petit mur Maçonnerie Martinez

2. Fabrication du mortier

Le mortier est composé de ciment, de sable et d’eau. Il est utilisé pour la pose des briques et pour les joints. Vous pouvez préparer votre mortier dans une brouette ou avec une bétonnière.

Nous vous conseillons d’utiliser la bétonnière, car elle mélange automatiquement tous les ingrédients, ce qui vous fait gagner du temps et de l’énergie !

3. Fabriquer des gabarits

Avec un morceau de bois et deux clous, fabriquez deux gabarits autour desquels vous placerez une ficelle qui servira de repère. Accrochez la ficelle à l’extrémité des premiers blocs et tendez-la de manière à former un mur droit.

4. Réalisez un lit de mortier et posez les blocs du bloc de brèche.

Vous devez réaliser un lit de mortier (2-3 cm d’épaisseur) sur toute la longueur du mur. Vous pouvez ensuite passer à la pose des autres blocs. Enfoncez les blocs et collez-les ensemble.

Pensez à vérifier l’aplomb et la hauteur à l’aide d’un niveau à bulle et d’un fil à plomb pour ne pas avoir de mauvaises surprises avec un mur penché et incliné !

5. Remplissez les joints

Remplissez les joints entre les blocs avec le mortier que vous avez déjà utilisé et lissez la surface avec une spatule. Un mur lisse sera plus facile à peindre ou à enduire par la suite !

Construire Un Muret de Soutènement : vidéo introductive | Bricolage

6/ Passez au deuxième niveau de blocs.

  • Placez la deuxième rangée de blocs de scories, en commençant par les extrémités.
  • Utilisez pour cela les deux gabarits placés précédemment et la ficelle attachée.
  • Placez chaque bloc sur le deuxième niveau avec les blocs en dessous de lui. Les blocs de scories ne doivent pas être alignés !

Si vos calculs sont corrects, vous n’avez pas besoin de couper !

  • Laissez sécher le mortier pendant plusieurs jours pour qu’il devienne dur et résistant à l’eau !

Attention : Ne pas faire plus de 5 rangées par jour.

Construction d’une murette en pierres sèches

Si vous souhaitez connaitre comment construire une murette qui soit esthétiquement plus naturelle, le mur en pierres sèches est une bonne solution.

Pour cela, vous avez besoin de :

  • La pierre
  • L’ardoise
  • Le granit

Choisissez des pierres de différentes tailles afin qu’elles puissent être plus facilement calées les unes dans les autres.

La solution la plus économique est d’acheter des pierres dans une carrière (pour les tailler vous-même).

Profitez de votre terrain, s’il est riche en pierres naturelles, pour en récupérer quelques-unes et donner une nouvelle vie à votre sol ! Vous pouvez également acheter des pierres locales chez un marchand, mais c’est plus cher et moins naturel, car les pierres sont calibrées.

Voici quelques conseils pour la construction de votre mur de pierres :

  • Utilisez un ciseau à pierre et une masse pour tailler les pierres. Vous pouvez également casser les pierres en deux à l’aide d’un marteau tranchant. Avec les pierres les plus plates, vous pouvez former la première couche.
  • Creusez la fondation (à 20 cm de profondeur) et compactez-la.
  • Stabilisez votre mur de pierres avec de petites pierres fines pour le consolider.

Pour stabiliser davantage votre mur de pierres, inclinez-le légèrement vers l’arrière. Nous vous conseillons également de glisser une longue pierre sur toute la profondeur du mur (tous les 2 mètres) afin de rendre votre mur très stable.

L’utilisation de blocs de soutien peut être utile sur un terrain en pente ou pour embellir une partie de votre jardin.

Le principe de ces blocs qui s’emboîtent les uns dans les autres permet d’absorber la pression exercée par le sol afin d’éviter les glissements et les éboulements de terrain.

COMMENT FAIRE UNE MURETTE (ARASEMENT)

Ces blocs, généralement en béton de pierre (il n’y en a pas), sont faciles à installer et peuvent être plantés de végétaux (murs de soutènement végétalisés). Il existe des blocs de soutènement en pierre, en brique, en béton, etc. 

À vous de varier selon vos envies pour un mur de jardin tendance et personnalisé. Lisez par ici quelques conseils d’entretien jardin

Comment construire une murette – Foire Aux Questions (FAQ)

Comment construire une murette jardin facilement ?

Construire un mur de jardin n’est pas un travail difficile si vous avez une certaine expérience de base du bricolage et que vous prenez votre temps tout en suivant des instructions de base simples, en accordant une attention particulière à la fondation, qui doit avoir une épaisseur minimale absolue de 6 pouces (beaucoup plus si le mur est porteur).

Comment construire un nouveau mur dans ma maison ?

Pour construire un nouveau mur : 

  • Localisez le nouveau mur.
  • Fixez une plaque supérieure à l’ossature du plafond.
  • Utilisez un fil à plomb pour positionner une plaque inférieure ( » semelle « ) directement sous la plaque supérieure, et clouez-la au sol.
  • Installez les montants du mur entre la plaque supérieure et la plaque inférieure, tous les 40 ou 60 cm.

Comment cloisonner une pièce sans construire un muret parpaing ?

Voici façons de cloisonner votre maison sans construire de murs :

  • Accentuer avec des écrans. Les paravents permettent de créer une pièce dans une pièce tout en ajoutant à l’attrait esthétique. 
  • Isoler avec des rideaux et des stores. 
  • Ouvrir des étagères.
  • Choisir des cloisons en verre fixes ou coulissants.
  • Installer un comptoir. 
  • Délimiter avec des niveaux. 
  • Définir des zones avec des canapés sectionnels.

Combien coûte la construction des jardinières muret temporaire ?

Les murs temporaires coûtent entre 700 et 2 000 euros, selon la finition et les caractéristiques. 

Comment construire une paroi pour murette en contreplaqué ?

Suivez ces étapes pour construire une paroi pour murette en contreplaqué :

  • Mesurez et planifiez : La première chose à faire est de mesurer votre mur pour déterminer la largeur souhaitée de vos planches de bois. 
  • Découpez les feuilles de bois 
  • Coupez les bandes en sections 
  • Clouez les panneaux sur le mur 
  • Remplissez les trous de bois 
  • Poncez et appliquez la polyacrylique

Qu’est-ce qu’un mur flottant ?

Les murs flottants sont des murs qui sont construits pour se déplacer légèrement lorsque le sol ou le plafond de l’espace se dilate ou se contracte. Tout en ressemblant à n’importe quel autre type de mur, un mur flottant est équipé de plaques le long de la partie inférieure de l’ossature.

Combien dois-je facturer pour encadrer un mur ?

L’ossature coûte de 70 euros à 160 euros par m² pour installer des plaques supérieures et inférieures avec des montants. Si vous incluez les cloisons sèches, vous dépenserez de 60 euros à 90 euros par mètre linéaire. Les coûts d’ossature varient légèrement pour les murs porteurs, selon le type de matériau utilisé, et pour les ouvertures de portes et de fenêtres.

Combien coûte la construction d’un mur avec une porte ?

Les ouvertures murales coûtent généralement entre 120 et 200 euros par ouverture pour une simple porte ou fenêtre. En revanche, une arche murale élaborée peut coûter entre 1 000 et 5 000 euros, en fonction de sa taille et de ses propriétés porteuses. D’autres styles de portes, comme les portes coulissantes, peuvent coûter entre 100 et 2 500 euros par porte.

Bonjour, je suis E. Magouri Laabidi. J'ai décidé de partager avec vous mes astuces pour vous aider à devenir un bon bricoleur. 

Si j’ai choisi de rejoindre l’équipe de rédaction de cette entreprise, c’est out d’abord parce que la charte éditoriale me convient parfaitement, mais aussi parce que je me sens libre à mettre mon avis.

Vous pouvez consulter les politiques de confidentialité et la politique de cookie. Ceci fera preuve de ce que je vous dis et confirme.

Réussir votre bricolage dépend généralement du choix des bons outils. 123bricolage.fr a pensé à cela en vous proposant des comparatifs d'outils 100% gratuits. C’est la plateforme qui gère la partie rémunération.