Comment choisir un casque à souder ?

Un casque de soudeur est le seul équipement où l’on ne veut pas faire d’économies. Un casque moins cher pourrait entraîner de graves blessures à long terme qui pourraient compromettre votre travail à court et à long terme. En effet, il existe de nombreuses options de casques de soudage : lentille passive ou auto-obscurcissante, teinte fixe ou variable, deux, trois ou quatre capteurs, taille de la vision. 

Les critères de choix d’un casque à souder

Prendre le temps de trouver le casque adapté à vos besoins peut augmenter votre productivité et la qualité de vos soudures, ainsi que votre confort. Voici les facteurs primordiaux à prendre en considération.

Le poids idéal pour un casque de soudeur

Les casques de soudage plus légers pèseront environ 20 oz, ce qui évitera aux soudeurs professionnels de souffrir de douleurs au cou ou de fatigue après avoir porté le casque toute la journée. Les casques moins chers pèsent plus, mais ce n’est pas un problème si vous ne soudez que pour des projets secondaires ou des passe-temps. 

Pourquoi choisir un casque de soudeur auto-obscurcissant

La plupart des meilleurs casques de soudage du marché sont équipés d’un dispositif d’obscurcissement automatique, une fonction qui peut s’avérer utile en cas de flashes pendant la soudure. Un flash peut essentiellement provoquer un coup de soleil sur votre œil, ce qui entraîne un grand inconfort, une sensation qui a été comparée à celle d’avoir du sable jeté dans les yeux. En portant un casque auto-obscurcissant, vous protégerez vos yeux pendant que vous travaillez et surtout chaque fois qu’un éclair se produit.

Les casques auto-obscurcissants permettent également de commencer à travailler très facilement sans avoir à baisser le casque. Lorsque vous frappez votre arc, les capteurs de votre casque activent l’obscurcissement et vous êtes prêt. Cela est particulièrement utile pour s’assurer que vous soudez bien le long du joint. La distraction que représente le fait de retourner le casque fait parfois en sorte que les soudeurs commencent au mauvais endroit. L’assombrissement automatique élimine ce problème potentiel. 

La seule chose à garder à l’esprit à propos d’un casque à obscurcissement automatique est qu’apprendre à souder avec un casque à obscurcissement automatique rendra presque impossible de souder avec succès avec un casque qui n’offre pas cette fonction. Bien que l’obscurcissement automatique soit courant, vous vous enfermez dans ce type de casque dans un avenir proche. La plupart des soudeurs n’ont pas de problème avec cela, mais c’est un facteur à garder à l’esprit.

Capteurs pour un casque de soudeur

Les meilleurs casques de soudage sont équipés de quatre capteurs qui captent les flashs lorsque vous travaillez sous différents angles. Certains casques moins chers ont deux capteurs qui fonctionnent bien pour les soudures en position régulière, mais qui ne peuvent pas détecter tous les éclats lorsque vous soudez hors position. Quatre capteurs sont excellents pour les soudures hors position lorsqu’un tuyau ou un autre obstacle peut empêcher vos capteurs de détecter un éclair. Avec quatre capteurs, vous êtes toujours protégé. 

Source d’alimentation du casque

La source d’énergie d’un casque de soudeur peut être délicate, car certains casques sont équipés d’une alimentation électrique que vous ne pouvez pas remplacer. Avant d’investir dans un casque ou de vous procurer un casque bon marché, assurez-vous qu’il est équipé d’une source d’alimentation remplaçable. 

Les casques de soudeur sont alimentés par des piles, des panneaux solaires ou une combinaison des deux. L’énergie solaire est un excellent moyen de prolonger la durée de vie de vos batteurs si vous les utilisez ensemble. L’énergie solaire seule ne peut généralement pas être remplacée, et c’est pourquoi de nombreux soudeurs préfèrent une source d’énergie combinée ou des batteries seules. L’inconvénient des piles seules est qu’elles doivent être remplacées fréquemment. 

Une autre caractéristique utile sur un casque de soudeur est le réglage de l’arrêt automatique. Que vous soyez soudeur le week-end ou à plein temps, l’arrêt automatique est l’une des meilleures fonctions dont vous puissiez disposer pour un casque de soudeur.

Taille de la zone de visualisation

L’une des améliorations les plus courantes apportées aux casques de soudage est une zone de vision plus large. Les derniers casques Viking de Lincoln ont une zone de vision particulièrement large. Cela peut être dû à une préférence personnelle, mais si vous travaillez sur une grande pièce de métal, plus vous pouvez voir, mieux c’est. L’une des plus grandes zones de vision sera d’environ 3,74 x 3,34 pouces.

Adaptation du casque

L’ajustement d’un casque de soudeur est un autre facteur clé à prendre en compte. Toute peau exposée d’un casque mal ajusté peut brûler à cause des éclaboussures ou des rayons UV. La peau exposée peut brûler très gravement, surtout lorsqu’on travaille sur de l’aluminium, car elle est très réfléchissante. Vous pouvez compenser en partie ce problème en portant une bavette de soudage qui s’attache à votre casque et vous offre une protection supplémentaire, mais assurez-vous d’avoir toute la protection dont vous avez besoin lorsque vous soudez en choisissant le casque qui vous convient le mieux. L’investissement supplémentaire en vaut la peine.