Comment choisir sa polisseuse ?

Au fil des jours, la carrosserie d’une voiture peut subir les effets du temps et perdre la brillance de ses premiers mois. Les petits chocs du quotidien, les éventuelles rayures causées par les ados du quartier sans oublier l’effet du climat…. Toutes ces imperfections se traduisent par une carrosserie peu brillante avec plein de tâches et de rayures. Le polissage de la voiture s’avère donc indispensable pour que la carrosserie retrouve son éclat. C’est un travail qui doit se faire avec les bons outils pour espérer avoir des résultats convenables. La polisseuse auto est la machine à s’en servir pour réussir ce défi.  Quels sont les modèles disponibles de cet appareil ? Comment y voir clair et choisir le bon outil ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque machine ?

Une machine à polir: ça sert à quoi exactement ?

Pour ceux qui sont encore convaincus qu’on peut se passer du polissage et de la rénovation d’une voiture, on peut dire que ce travail est primordial pour éliminer toutes les imperfections de la carrosserie : hologrammes, cheveux d’anges, rayures, givres…. Ces saletés vont non seulement ternir la beauté de la voiture mais aussi diminuer le niveau de protection de la carrosserie.

Ne vous tracassez pas sur comment acheter une bonne polisseuse pour sa carrosserie car, ici, on vous propose un guide d’achat. Il faut d’abord savoir qu’en fonction du mode de rotation de la machine, on distingue deux catégories de polisseuses auto:

  • La polisseuse orbitale : Son fonctionnement allie deux types de mouvements : une rotation aléatoire et un mouvement orbital. Cette double action rend les passages de cette machine sur la carrosserie très doux ce qui permet d’éviter les rayures indésirables et les traces moches. Cette  machine est moins puissante que la polisseuse rotative. De ce fait, elle est idéale pour les finitions et les peintures ne nécessitant pas un polissage profond. D’ailleurs, c’est la meilleure machine pour appliquer du polish. Son fonctionnement simple la dispose à servir les débutants qui font leurs premiers pas dans le domaine de l’esthétique automobile. Sa légèreté et sa maniabilité sont très appréciées par les amateurs qui souhaitent venir à bout des petits défauts de leurs carrosseries.
  • La polisseuse rotative ou circulaire : Il s’agit d’une machine très puissante actionnée par un mouvement circulaire autour de l’axe principal du moteur. C’est une polisseuse qui doit être utilisée par un professionnel capable de gérer ses mouvements. Elle est conçue pour traiter les défauts majeurs tels que les enflures, l’oxydation et les cheveux d’ange. Sa manipulation doit se faire prudemment car elle peut générer des dégâts très importants pour votre surface.  Pour bien s’en servir, il convient de recevoir une petite formation.

Comment choisir sa polisseuse

Quels sont les bons critères de sélection d’une polisseuse ?

Parce que chaque modèle de polisseuse aura ses spécificités et ses caractéristiques techniques, il faut se baser sur des critères objectifs de sélection. Si vous avez des défauts majeurs à traiter, il convient de se servir de la polisseuse rotative. Si, par contre, vous souhaitez procéder à de petites finitions, la polisseuse orbitale est un bon choix. Vérifiez aussi certains points tels que :

  • La puissance : exprimée en Watts. Elle reflète la performance de la machine. Sur ce critère, la polisseuse rotative sort « grand gagnant ».
  • La vitesse de rotation : Ce critère vous éclaire sur la rapidité d’exécution du travail. Il faut savoir que la  polisseuse orbitale est plus rapide que la polisseuse rotative.
  • Le poids : il s’agit d’un facteur déterminant du confort d’utilisation d’une polisseuse. Plus cette machine est légère, plus vous pouvez s’en servir longuement.
  • Les pads  ou éponges de polissage : Il convient de savoir qu’il existe trois types de pads. On trouve le cutting pad conçu pour traiter les défauts profonds et moyens. Le polishing pad sert à rendre une surface lisse. Le finishing pad est conçu pour les travaux de finition.

Quelques conseils pour un bon usage de la polisseuse !

Vous avez maîtrisé les critères de choix votre polisseuse ? Ici, on vous propose d’autres conseils pour y voir plus clair.

En effet, il serait préférable de privilégier les polisseuses avec un variateur de vitesse. Cette option permet de choisir le niveau de vitesse adapté au produit appliqué: polish, compound, cire… Vous pouvez aussi ajuster la vitesse en fonction de la nature du défaut à traiter.

Les polisseuses rotatives doivent être utilisées suite à une formation. Vous pouvez vous faire suivre par un coach. A défaut d’une bonne formation technique, vous allez causer à coup sûr des dégâts énormes pour votre carrosserie.

Un dernier conseil pour vous ! Avant d’acheter une polisseuse, essayez plusieurs modèles pour détecter l’appareil qui convient à votre morphologie. La prise en main confortable est très importante pour réussir l’utilisation d’une polisseuse.

Résumé
Comment choisir sa polisseuse ?
Nom de l'article
Comment choisir sa polisseuse ?
Description
Au fil des jours, la carrosserie d’une voiture peut subir les effets du temps et perdre la brillance de ses premiers mois. Les petits chocs du quotidien, les éventuelles rayures causées par les ados du quartier sans oublier l’effet du climat…. Toutes ces imperfections se traduisent par une carrosserie peu brillante avec plein de tâches et de rayures. Le polissage de la voiture s’avère donc indispensable pour que la carrosserie retrouve son éclat. C’est un travail qui doit se faire avec les bons outils pour espérer avoir des résultats convenables. La polisseuse auto est la machine à s’en servir pour réussir ce défi.  Quels sont les modèles disponibles de cet appareil ? Comment y voir clair et choisir le bon outil ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque machine ?
Auteur
Éditeur
123 Bricolage
Logo

Ingenieur Genie Mechanique et Blogger chez 123bricolage.fr

123 Bricolage