Peinture intérieure : les secrets d’une couleur tendance et attrayante


Sommaire

Vous souhaitez choisir la peinture intérieure qui répond le mieux à vos attentes ? Eh bien, peindre une pièce ou un seul mur de votre maison est un bricolage simple qui promet d’avoir un impact majeur dans n’importe quel espace. Lorsqu’il s’agit de se lancer dans un projet de rénovation, il est indispensable de faire preuve de diligence raisonnable. 

De l’échantillonnage des copeaux à l’évaluation de la lumière naturelle, il y a un certain nombre de choses essentielles à faire et à ne pas faire avant même d’entrer dans un atelier de peinture. En nous inspirant d’une sélection de peintures riches en couleurs, nous avons rassemblé nos conseils éprouvés pour vous permettre de trouver la couleur de peinture intérieure parfaite. 

Comment choisir sa peinture intérieure ?

Qu’il s’agisse d’ajouter une touche de vert Kelly1)vert Kelly ; http://arty-choc.fr/kelly-tableau-vert-1952-huile-sur-toile/?print=pdf à une salle à manger d’un blanc immaculé ou d’utiliser une teinte originale pour un mur de référence, les idées suivantes pleines d’astuces et d’esprit, sont parmi nos exemples préférés de la façon de peindre comme un pro dans toutes les pièces de la maison.

1. Prenez note des caractéristiques permanentes


Avant même de soulever une palette de peinture, regardez autour de vous et faites l’inventaire des caractéristiques permanentes de votre maison. Avez-vous des planchers en bois foncé teinté, des poutres2)poutres ; https://appx.cegep-chicoutimi.qc.ca/svilleneuve/materiaux/chap7.pdf apparentes ou une cheminée en briques ? Prévoyez-vous d’apporter des changements permanents dans un avenir proche ? La peinture intérieure de tous ces éléments doit être fortement prise en compte avant d’aller de l’avant avec votre conception.

2. Ne commencez pas par la peinture intérieure 

Il n’y a pas de mal à se lancer dans le processus de conception en sachant que vous voulez des touches de couleur, mais le choix de la couleur de la peinture intérieure doit être la dernière étape de votre processus de conception. Tout d’abord, trouvez l’inspiration pour votre pièce, que ce soit dans un tableau de famille ou un textile que vous aimez. 


Sélectionnez d’abord vos tissus, vos meubles et vos principaux accessoires, puis réfléchissez à la façon dont ils s’accordent. Y a-t-il une touche de jaune dans votre tissu à imprimé botanique que vous voulez faire ressortir ? Votre table en bois teinté est plus foncée que vous ne le pensez ? Il sera trop tard pour intervenir sur ces détails si la peinture intérieure a été votre première étape.

3. Apprenez à connaître la roue des couleurs

Pour trouver des couleurs qui complètent les tissus, les finitions et les meubles que vous avez choisis, utilisez un cercle chromatique. L’expression « les contraires s’attirent » est aussi vraie dans le domaine des couleurs que dans celui des relations : Les teintes opposées sur le cercle chromatique sont complémentaires. 

4. Testez la peinture intérieure avant de vous engager

Si vous voyez de la chartreuse partout ces derniers temps, c’est un bon signe : c’est une couleur qui est en voie de disparition. Bien que vos murs puissent être repeints, ce n’est pas quelque chose que vous voudrez faire une fois par an. Donc, si vous avez envie d’une couleur tendance, utilisez-la pour vos accents et choisissez une peinture intérieure plus intemporelle et/ou subtile.

5. Pensez à la vue d’ensemble

L’une des plus grandes erreurs que font les gens lorsqu’ils peignent leur maison est de ne pas tenir compte des pièces adjacentes et de la façon dont la pièce fonctionne dans son ensemble. Les couleurs de votre maison, en particulier celles du même étage, doivent avoir une palette cohérente et se compléter. 


De même, si vous avez des murs d’accentuation3)murs d’accentuation ; https://adets.fr/images/easyblog_articles/44/Chapitre-5—Les-murs-de-soutnement.pdf , un escalier peint ou un plafond qui se démarque, ils doivent également se compléter. ]

Rassemblez des échantillons pour chacun d’eux et assurez-vous qu’ils se complètent.

6. Trouvez des couleurs neutres complémentaires

Allez-vous choisir plusieurs couleurs de peinture pour une même pièce ? Choisissez d’abord la couleur la plus audacieuse. Il est plus difficile de trouver des teintes complémentaires pour les couleurs vives et audacieuses.

7. Pensez à l’ambiance et à l’objectif

Avant de commencer à penser aux couleurs, vous devez vous demander comment vous utilisez l’espace, ainsi que les personnes qui l’utilisent. Ce sont deux facteurs importants dans le choix des couleurs. 


Peignez-vous un espace de travail qui doit être énergisant ? Vous voudrez peut-être choisir une couleur chaude4)couleur chaude ; https://laclocheasonne.files.wordpress.com/2015/01/couleurs-traces-ecc81crites.pdf , qui a un effet stimulant, et peut-être une couleur vive5)couleur vive ; https://www.dunod.com/sites/default/files/atoms/files/9782100529131/Feuilletage.pdf , peut-être même du blanc. 

Vous concevez un salon de cinéma ou une chambre à coucher qui doit avoir une ambiance calme ? Les couleurs froides, qui ont tendance à s’effacer, peuvent être votre solution.  

Vous pouvez même choisir une couleur sombre pour créer un effet de nidification.

8. Faites attention à l’éclairage

Tenez compte du moment de la journée où vous utilisez chaque pièce. Si vous n’utilisez une pièce que la nuit, votre superbe lumière naturelle n’aura aucun effet. Les ampoules à incandescence ont tendance à faire ressortir les tons chauds et les jaunes, et l’éclairage fluorescent peut donner un ton bleu prononcé. Testez donc vos échantillons avec les lumières de votre maison avant de vous engager.

9. Optimisez l’espace


Vous voulez donner l’impression qu’un espace long et étroit est plus grand et plus large qu’il ne l’est ? Choisissez une couleur plus claire pour les murs les plus longs afin d’optimiser l’espace. 

En revanche, si vous souhaitez donner à un espace étendu une impression de confort et d’intimité, utilisez des teintes chaudes, comme les bruns, les oranges ou les rouges, qui vont vers vous pour rapprocher les murs. 

Vous voulez faire paraître une petite pièce plus grande ? Utilisez des teintes froides, comme les bleus, les verts et les violets, qui s’éloignent visuellement, pour que les murs paraissent plus éloignés.

10. Brossez vos connaissances sur les couleurs

Avant d’acheter une peinture intérieure, assurez-vous d’avoir étudié la terminologie de la peinture. La teinte est ce que nous considérons comme une couleur : rouge, vert, bleu. La valeur d’une teinte est le degré de clarté ou d’obscurité d’une peinture intérieure. 


Le terme saturation fait référence à la dominance de la teinte. Lorsque vous passez du rose layette au rouge écarlate, la teinte rouge devient plus dominante. L’intensité fait référence à la brillance d’une couleur. Les couleurs primaires6)couleurs primaires ; https://clg-wallon-savignyletemple.eu/sites/default/files/art_plastique/pdf/la_couleur.pdf , jaune, bleu et rouge, sont plus intenses que les couleurs secondaires, vert, orange et violet. 

Les couleurs tertiaires7)couleurs tertiaires ; https://www.edu.gov.mb.ca/m12/progetu/arts/fl1/visuel/docs/pdf_glossaire/couleurs_tertiaires.pdf , jaune-orange, rouge-orange, rouge-violet, bleu-vert et jaune-vert, sont encore moins intenses que les couleurs secondaires. Lorsque vous parlez à ceux avec qui vous partagez votre maison, ainsi qu’à la personne qui mélange votre peinture intérieure, utilisez ces termes, qui vous aideront à trouver la couleur que vous envisagez.

11. Commandez une tonne d’échantillons

Si vous ne testez pas votre échantillon de peinture, vous risquez fort de perdre un après-midi ou un week-end de peinture intérieure, ou le coût d’un peintre. 

Achetez un pot de peinture et testez vos échantillons préférés près de toutes les sources de lumière de la pièce. Testez-les sur un morceau de bois ou une cloison sèche, et comparez-les à votre plancher, à votre carrelage8)carrelage ; http://mdevmd.accesmad.org/mediatek/pluginfile.php/4149/mod_resource/content/1/comprendrechoisir-le-guide-du-carrelage.pdf et à d’autres installations permanentes pour voir comment ils se comparent. 


Si vous ne testez qu’un mur blanc, vous n’aurez pas une idée de la façon dont la couleur complète les autres éléments de la pièce.

12. Décorez verticalement, du foncé au clair

Pour donner de l’allure à n’importe quel espace sans trop de risques, utilisez des valeurs de couleurs plus foncées pour le sol, des valeurs de couleurs moyennes pour les murs et des valeurs claires pour le plafond. Tout espace intérieur reproduit le monde extérieur. 

13. Commencez par les zones formelles de la maison

Plus précisément, le salon, la salle à manger et l’entrée. Choisissez d’abord un schéma de couleurs pour ces zones, puis tirez une couleur de ce schéma. Par exemple, prenez le canapé rouge et atténuez-le pour le mettre en valeur dans les espaces plus privés tels que le salon, le bureau ou la chambre.

14. Inspirez-vous de vos vêtements

La plupart des gens achètent des vêtements dans des couleurs qu’ils aiment porter et qui leur vont bien. De même, vous devriez habiller vos pièces avec une peinture intérieure qui vous flattera. Si le jean est votre couleur préférée, pensez à un canapé bleu marine ou si vous êtes le plus enjoué dans des jaunes vifs, essayez d’ajouter quelques accents d’agrumes dans les coussins ou les accessoires. 

15. Retour au noir


Il est conseillé d’ajouter un peu de noir dans chaque pièce. Le noir clarifie le reste des couleurs de la pièce. Pour un petit effet, essayez un abat-jour ou un vase noir, pour un impact plus important, peignez les meubles bas de votre cuisine dans cette teinte très dramatique. 

16. Optez pour les gris

Le gris, le neutre le plus tendance du moment, s’adapte à tous les styles d’intérieur. La qualité caméléon du gris permet à cette couleur de paraître chaude ou froide et de se marier à merveille avec des pastels ou des couleurs vives comme le rose vif, le vert Kelly ou des nuances d’agrumes.

17. Utilisez la règle du 60-30-10


Lorsque vous décorez un espace, divisez les couleurs en composantes de 60 % d’une couleur dominante (murs), 30 % d’une couleur secondaire (tissus d’ameublement) et 10 % d’une couleur d’accentuation (accessoires). Cela marche à tous les coups. Ce rapport permet de s’assurer que les couleurs sont correctement équilibrées et qu’il y a juste assez de pop pour l’intérêt.

18. Donnez de l’éclat aux petits espaces

Si vous avez une petite pièce dans votre maison, ne la peignez pas en blanc pour la faire paraître plus grande. Au lieu de cela, donnez-lui plus d’énergie en choisissant une peinture intérieure chaude

Laissez vos grandes pièces s’agrandir grâce à la lumière, et vos petites pièces vous envelopper.

19. Contractez le chaud et le froid

Les neutres ne sont jamais ennuyeux dans cette chambre à coucher chic qui associe un gris froid à des nuances chaudes de couleur miel. Si l’effet global est reposant, le contraste de ces deux opposés crée juste assez de tension pour réveiller cet espace autrement endormi. 

20. Misez sur une combinaison intemporelle


Toujours chic, le noir et blanc est un duo dynamique qui ne se démode jamais. Ces deux couleurs, accentuées par un peu d’or métallique, sont tout ce dont vous avez besoin pour créer une histoire de couleurs fascinante.

21. Adoptez un look monochrome

Mettez en avant votre couleur de peinture intérieure préférée en remplissant un petit espace, comme une salle de bains, avec cette seule teinte. 

22. Suivez la règle des trois

Limiter votre palette à seulement trois couleurs est une stratégie incontournable dans n’importe quel espace. Dans une chambre à coucher, les teintes saturées de jaune soleil, bleu marine et vert gazon sont fraîches, chic et toujours à la mode. 

23. Mettez en valeur votre style personnel

Si vous décorez honnêtement, les autres personnes l’apprécieront parce que c’est vous, même si elles ne décoreraient jamais leur propre maison de la même façon. Cela signifie que si vous voulez que chaque pièce de votre maison soit rouge, blanche et bleue, allez-y. 


Vous pouvez rendre n’importe quelle couleur attrayante tant qu’elle correspond vraiment à votre style personnel.

BIEN CHOISIR SA PEINTURE + MA SÉLECTION DE 3 MARQUES

5 erreurs que tout le monde commet lors du choix d’une couleur de peinture intérieure

Certaines règles de design sont faites pour être respectées. C’est le cas de la couleur. Si le vaste éventail de palettes et de couleurs de tissus laisse une certaine place à l’interprétation, le trop grand nombre d’options signifie que même les pros parmi nous sont condamnés à prendre un mauvais virage occasionnel autour de la roue des couleurs.

Voici quelques-unes des erreurs les plus courantes que nous commettons lorsque nous choisissons la couleur de la peinture intérieure de nos maisons… et des meilleurs moyens de les éviter.

1. Choisir d’abord la couleur de la peinture intérieure

C’est l’une des dernières choses que vous devez choisir, parce que vous devez voir ce que sont tous les tissus et les autres éléments de l’espace. Si vous choisissez la couleur de la peinture intérieure en premier, vous pouvez vraiment vous mettre dans une impasse pour trouver les bons éléments de décoration à assortir.


Planifiez la pièce, puis choisissez la peinture intérieure en fonction de tous les autres éléments de l’espace. Vous pouvez prendre vos repères de couleur dans les tissus. C’est généralement le point de départ des pros lors du choix de couleur pour un espace.

2. Choisir une couleur trop vive ou trop saturée

Un bleu cobalt vif, qui est très à la mode en ce moment, peut être très beau comme lampe en céramique, parce qu’il est brillant, ou comme coussin en soie, parce qu’il a de la profondeur ou de l’intérêt, mais lorsque vous mettez cette même couleur très vive sur le mur, elle est beaucoup plus forte. 

Les couleurs plus claires et boueuses fonctionnent mieux qu’une teinte forte et très vive

Si les murs vont crier une couleur vive, vous voulez envelopper le reste de votre ameublement dans des tons neutres ou même en blanc. Décidez quel est votre point focal. Si c’est la couleur des murs, laissez tout le reste la soutenir, sans la combattre.

3. Ne pas considérer la maison dans son ensemble


Même s’il s’agit d’un petit appartement, la transition de la couleur d’une pièce à l’autre peut être délicate et cela ne va pas bien si vous avez de l’orange vif dans une pièce et du rose vif dans une autre.

Utilisez d’autres éléments pour rapprocher les espaces.

4. Perdre de vue votre objectif émotionnel

Nous entendons des gens dire des choses comme « Ma couleur préférée est le rouge, je vais mettre ça dans ma chambre à coucher », mais ce qu’ils voulaient vraiment en fin de compte, c’était un espace qui soit relaxant et calme, donc il y a une déconnexion entre le choix des couleurs et la destination de l’espace.

Si vous voulez une pièce vraiment sereine, vous pouvez vous tourner vers des couleurs froides sur la roue des couleurs, comme le bleu et le vert. Si vous cherchez quelque chose d’énergique et d’excitant, des couleurs plus chaudes comme le jaune et l’orange.

5. Ignorer les tendances

Nous avons tous tendance à revenir à des couleurs de peinture intérieure plus douces, à des tons plus sourds et à beaucoup de noir avec des accents métalliques. Beaucoup d’orange vif, de meubles en laque peinte, toutes les choses que nous avons vraiment aimé utiliser ces dernières années sont devenues gênantes.

Lorsque vous le voyez partout, ce qui est le cas des tonnes de couleurs vives de ces dernières années, il est temps de penser à quelque chose de différent qui est peut-être un peu plus frais, plus doux ou plus sombre. Cherchez des couleurs comme la lavande et le noir, le métal et le laiton, des choses qui fonctionnent bien et qui soutiennent un look riche, sophistiqué, voire un peu plus masculin.

5 erreurs de peinture que mes clients font !

Choisir sa peinture intérieure – Foire Aux Questions (FAQ)

Comment connaître la nuance de ma peinture intérieure ?

Presque toutes les grandes marques de peinture disposent d’une application gratuite pour vous aider à trouver la nuance dont vous avez oublié le nom. Cela fonctionne généralement comme suit : Prenez une photo de votre couleur actuelle et téléchargez-la pour analyse. L’application identifiera la teinte et trouvera la nuance la plus proche dans la palette du fabricant.

Comment faire pour que la peinture soit assortie à mon mur ?

Si vous essayez de faire correspondre la peinture sur une plaque de plâtre ou une cloison sèche, le moyen le plus simple d’obtenir une correspondance parfaite est d’apporter un échantillon avec vous au magasin de peinture. À l’aide d’un couteau utilitaire, tracez un carré dans la surface de la plaque de plâtre à environ 0,32 cm de profondeur, puis enlevez le papier.

Combien de couleurs de peinture une maison doit-elle avoir ?

Une bonne règle de base pour une palette de couleurs cohérente est de ne pas utiliser plus de 5 couleurs distinctes dans toute la maison. Dans ce cas, un blanc, un neutre et 3 couleurs, mais cela ne signifie pas que vous êtes limité à 5 couleurs de peinture dans votre maison.

Quelle est la couleur de maison la plus courante ?

Aujourd’hui, le blanc reste l’une des couleurs de maison les plus populaires, mais d’autres comme le crème, le beige, le jaune et les nuances plus claires de gris et de bleu ne sont pas loin derrière. De nombreux propriétaires qui aiment les nuances plus sombres préfèrent la peinture brune pour les extérieurs, ce qui a marqué son entrée dans notre liste des couleurs de maison les plus populaires.

Quelle est la précision de la comparaison des couleurs de peinture ?

Les spectrophotomètres ne sont précis que dans 90 % des cas pour faire correspondre les couleurs. Le spectrophotomètre est un outil permettant de faire correspondre les couleurs de la peinture. Cet outil est probablement votre meilleur atout, mais même ainsi, il n’est précis qu’à 90 % avec de la formation et de l’expérience. Plusieurs itérations peuvent être nécessaires pour obtenir la bonne couleur.

Quelles couleurs font paraître la maison plus grande ?

Alors, quelles sont les couleurs qui font paraître une pièce plus grande ? Pour un effet optimal, optez pour des tons doux comme le blanc cassé, les bleus et les verts, et n’oubliez jamais que les pièces plus lumineuses semblent plus grandes et plus accueillantes. Voici une autre astuce : Essayez de peindre vos garnitures et moulures dans une couleur plus claire que vos murs.

Quelle est la couleur qui attire le plus l’œil humain ?

La couleur verte a été créée en analysant la façon dont les bâtonnets et les cônes de nos yeux sont stimulés par différentes longueurs d’onde de la lumière. L’œil humain est le plus sensible à la lumière d’une longueur d’onde de 555 nanomètres, un vert vif.

123 Bricolage
Logo