Comment braser du bronze : Astuces de pros

Vous souhaitez apprendre comment braser du bronze ? vous êtes au bon endroit.

En rassemblant les bons matériaux et en adoptant une approche lente et régulière, vous pouvez donner à votre projet de soudure du bronze un aspect professionnel.

Comment braser du bronze comme un pro

Rassembler les matériaux

Procurez-vous une soudeuse TIG

Comment Braser Du Bronze : Astuces De Pros

Il s’agit d’une soudeuse à l’arc. Elle utilise un courant électrique pour souder. Votre machine doit être équipée d’une électrode en tungstène et d’une chambre pour le gaz de protection. 

Les torches oxyacétyléniques sont une option pour produire une soudure plus faible dans le processus connu sous le nom de brasage, qui ne doit pas être confondu avec le soudage. Il suit les mêmes étapes que le soudage TIG du bronze mais ne fait fondre que la baguette d’apport, pas le métal de surface.

Trouvez du gaz argon

Comment Braser Du Bronze : Astuces De Pros

Le gaz de protection est ce qui protège le matériau que vous soudez de l’environnement. L’oxygène et la vapeur d’eau qui pénètrent dans votre projet affaiblissent la soudure. Le gaz que vous utiliserez est l’argon, éventuellement combiné à une certaine quantité d’hélium en fonction de la profondeur de la soudure.

La bouteille qui contient le gaz s’insère dans la chambre de votre soudeur. L’argon pur est utilisé pour les soudures d’une épaisseur maximale de deux millimètres. 

Plus la soudure est épaisse, plus le gaz doit contenir d’hélium.

Procurez-vous des baguettes d’apport

Les baguettes d’apport sont ce que vous utiliserez pour créer la soudure. Pour le soudage du bronze, vous utiliserez une baguette de bronze, mais ces baguettes existent en différentes quantités de cuivre, d’aluminium et d’autres métaux. 

L’idéal est de faire correspondre la composition de la baguette que vous utilisez au métal que vous soudez et à l’épaisseur de la soudure dont vous avez besoin.

Par exemple, une baguette de bronze contenant 10 % d’aluminium est bonne pour les joints serrés, mais une baguette de bronze contenant 7 % d’étain est bonne pour le soudage de métaux dissemblables et inconnus

Les baguettes de soudage sont plus épaisses que les baguettes de brasage. Les baguettes de brasage ont l’air très étroites car elles sont utilisées pour ne laisser qu’une ligne de bronze sur le métal.

Choisissez le bon flux

Le flux est une substance qui nettoie le métal, le protège et facilite le transfert de chaleur. Lorsque vous utilisez une soudeuse TIG, le flux n’est pas nécessaire pour effectuer la soudure, mais vous pouvez tout de même l’utiliser pour le nettoyage. Choisissez un flux qui correspond aux métaux des objets et des baguettes que vous soudez.

Si vous utilisez un chalumeau oxyacétylénique, vous aurez besoin d’un flux pour protéger le métal contre les oxydes.

Souder du bronze

Prenez des précautions de sécurité

Ne commencez à souder que lorsque votre peau est protégée. Portez un masque pour éviter les acides, les odeurs de soudage, les étincelles et les fragments parasites. En dessous, portez une combinaison de soudage qui couvre vos bras et vos jambes. Enfilez des gants avant d’allumer un chalumeau.

Soudez dans une zone bien ventilée pour éviter les fumées provenant du gaz, de la chaleur et du métal.

Nettoyez les pièces en bronze

Pour obtenir une bonne soudure, la surface du métal que vous utilisez doit être exempte de substances telles que les oxydes, la graisse et l’huile. Utilisez d’abord une solution dégraissante pour éliminer la graisse et l’huile. 

La rouille et le tartre peuvent être éliminés par décapage, en trempant le métal dans un acide fort compatible tel que l’acide chlorhydrique. Utilisez un abrasif tel qu’une toile émeri pour enlever la saleté.

Rincez le métal à l’eau chaude pour éliminer les restes d’acide et les débris avant de souder.

Fluxez les pièces

Si vous utilisez un flux, utilisez un pinceau pour enduire l’endroit où la soudure aura lieu. Le flux ressemble à une pâte et doit être réparti uniformément sur la surface. Enduisez également la baguette d’apport ou trempez-la dans le flux. Couvrez-la complètement avec le flux.

Plus la pièce à souder et la baguette sont grandes, plus vous aurez besoin de flux pour obtenir plus de chaleur.

Démarrez votre soudeur

Si vous utilisez une soudeuse TIG, réglez-la sur un courant faible, environ 80-95 ampères. Divisez le courant par deux pour le brasage. Un réglage AC (courant alternatif) est bon pour éviter l’oxyde lors de l’utilisation du bronze d’aluminium, mais autrement, un courant continu est un choix courant.

Un courant continu se réchauffe plus rapidement et a moins besoin d’être redémarré.

Chauffez la surface à souder

Démarrez votre chalumeau ou votre soudeur et approchez la chaleur de la surface. Le métal aura un point de fusion plus élevé que les baguettes d’apport, mais évitez tout de même de diriger la chaleur directement sur la surface. Maintenez le chalumeau ou le poste à souder en mouvement, afin de chauffer le métal de manière uniforme. Attendez-vous à ce que le métal change de couleur, par exemple en un rouge ou un orange terne.

Le métal se dilate sous l’effet de la chaleur. Cela permet au matériau d’apport de se joindre à lui plus complètement.

Abaissez la baguette vers la chaleur

Tenez le chalumeau ou le poste à souder à un angle tel qu’il frappe le bas de la baguette. Un peu de chaleur doit atteindre le métal que vous soudez afin de le maintenir chaud. Déplacez la baguette le long de la surface à mesure que le matériau d’apport s’accumule et forme la soudure.

Surveillez la surface pour une distribution uniforme de la chaleur. Si vous avez utilisé un flux, celui-ci changera de couleur et disparaîtra lorsqu’il sera chaud. Votre matériau d’apport se déplacera vers les zones les plus chaudes.

Laissez la soudure refroidir

Éteignez votre torche et rangez ce qui reste de votre baguette d’apport. Laissez la soudure prendre. La soudure doit être solidifiée avant que vous n’essayiez de la nettoyer.

Nettoyez la soudure

Si vous avez utilisé du flux, vous devez vous assurer qu’il n’en reste plus rien, sinon il va corroder le métal. Rincez le métal soudé à l’eau chaude pendant qu’il est encore chaud, si vous le pouvez

Utilisez une brosse métallique pour enlever les écailles tenaces. Pour l’oxyde formé pendant la soudure, répétez le processus de décapage du métal dans un bain d’acide, comme l’acide chlorhydrique . Rincez l’acide lorsque vous avez terminé.

N’oubliez pas de continuer à porter un équipement de protection pour vous protéger contre les dommages causés par l’acide.

Comment braser du bronze – Foire Aux Questions (FAQ)

Quelle est la composition bronze ?

Bronze est un alliage traditionnellement composé de cuivre et d’étain. Le bronze présente un intérêt historique exceptionnel et trouve encore de nombreuses applications. Il a été fabriqué avant 3000 avant J.-C., bien que son utilisation dans les artefacts ne soit devenue courante que beaucoup plus tard.

Comment reconnaitre le bronze du laiton ?

La couleur est un moyen de distinguer le laiton du bronze. Le laiton est généralement jaune, comme de l’or terne, tandis que le bronze est généralement brun rougeâtre.

Quel composant du bronze agit contre l’acide ?

En réalité, la « maladie du bronze » n’est pas le résultat d’une bactérie, comme son nom le suggère, mais le résultat d’une réaction chimique complexe. On l’appelle maladie du bronze parce que la réaction produit une poudre verte à la surface des objets en bronze qui ressemble à un champignon. 

Cette corrosion ressemble beaucoup à la rouille sur le fer. Cette corrosion est causée par un ensemble circulaire de réactions qui impliquent les chlorures d’un alliage de cuivre et de l’eau. La maladie du bronze est déclenchée par la présence d’eau dans cette équation. Il suffit parfois d’une seule journée humide pour activer les réactions et amorcer la chaîne destructrice.

La réaction chimique réelle n’est pas encore totalement comprise, bien que la chimie de la corrosion soit étudiée depuis environ 150 ans. Toutefois, la compréhension de base du processus indique que la présence de chlorure cuivreux dans les alliages de cuivre réagit avec l’eau pour créer de l’acide chlorhydrique. 

L’acide ronge alors le bronze, qui réagit à son tour avec le cuivre. Cette deuxième équation produit la manifestation visuelle de la maladie : ce redoutable duvet vert. En général, le duvet recouvre les taches causées par l’acide chlorhydrique.

+H2O → 2HCl + Cu2O

2HCl + 2Cu → 2CuCl + H2

Une représentation de base du processus chimique.

Comment faire du bronze ?

Le bronze peut être fabriqué en chauffant les métaux étain et cuivre et en les mélangeant. En fondant, les deux métaux se combinent pour former du bronze liquide. Celui-ci est versé dans des moules en argile ou en sable et laissé refroidir.

Bonjour, je suis E. Magouri Laabidi. J'ai décidé de partager avec vous mes astuces pour vous aider à devenir un bon bricoleur. 

Si j’ai choisi de rejoindre l’équipe de rédaction de cette entreprise, c’est out d’abord parce que la charte éditoriale me convient parfaitement, mais aussi parce que je me sens libre à mettre mon avis.

Vous pouvez consulter les politiques de confidentialité et la politique de cookie. Ceci fera preuve de ce que je vous dis et confirme.

Réussir votre bricolage dépend généralement du choix des bons outils. 123bricolage.fr a pensé à cela en vous proposant des comparatifs d'outils 100% gratuits. C’est la plateforme qui gère la partie rémunération.