Comment améliorer la qualité air intérieur ?

Des cheminées industrielles qui s’élèvent. Ce ne sont là que quelques-unes des images qui nous viennent à l’esprit lorsque nous pensons à la pollution atmosphérique. Mais qu’en est-il de la qualité air intérieur ? Avez-vous déjà pensé à la sécurité de l’air à l’intérieur de votre maison ?

La vérité est que la pollution de l’air à l’intérieur de votre maison peut être tout aussi mauvaise, voire pire, qu’à l’extérieur. Mais pas de panique ! Avec un peu d’entretien préventif et quelques connaissances de base, vous pouvez prendre des mesures immédiates pour améliorer la qualité de votre air intérieur dès aujourd’hui.

ENGIE Solutions - Décryptage expert - Comment améliorer la qualité de l’air intérieur ?

Etapes pour améliorer la qualité air intérieur

1. Changez votre filtre de climatisation.

Les systèmes de climatisation fonctionnent en permanence pour donner à votre maison une température parfaite tout au long de l’année. Mais pendant qu’ils brassent tout cet air, ils filtrent certains des polluants atmosphériques les plus courants. Au bout d’un certain temps, leurs filtres à air se remplissent et cessent de faire leur travail.

Cela nuit à la qualité air intérieur. De plus, il use votre système de climatisation, ce qui peut entraîner des réparations coûteuses.

Veillez donc à changer régulièrement les filtres de votre climatiseur ou à souscrire un contrat d’entretien de climatisation qui comprend normalement un changement de filtre, en particulier si vous êtes sujet aux allergies ou si vous vivez dans une zone métropolitaine où les niveaux de pollution sont élevés.

2. N’oubliez pas les autres filtres à air

Le filtre de votre climatiseur n’est pas le seul élément qui contribue à maintenir la pureté de l’air dans votre environnement domestique. Si vous voulez vraiment améliorer la qualité air intérieur, assurez-vous de vérifier les filtres de vos autres appareils ménagers

Votre aspirateur à cendre, votre sèche-linge et vos évents de cuisine doivent tous être inspectés et entretenus périodiquement. Il est recommandé de nettoyer ou de remplacer ces filtres ménagers courants tous les deux mois.

3. Vérifiez vos conduits d’air

Les conduits d’air sont responsables de la distribution de l’air chaud et froid dans toute la maison, assurant ainsi un climat confortable dans chaque pièce. Mais les conduits qui ne sont pas installés correctement ou entretenus peuvent distribuer des contaminants d’une pièce à l’autre. Au fil du temps, la poussière, les squames et même les moisissures peuvent s’accumuler dans vos conduits, réduisant ainsi la qualité globale de l’air. 

Faites appel à un professionnel pour vous assurer que vos conduits font circuler de l’air frais et propre.

4. Utilisez les évents de cuisson

De nombreux polluants de l’air intérieur proviennent de la cuisine. Les cuisinières à gaz libèrent des contaminants nocifs, notamment du monoxyde de carbone et du dioxyde d’azote . 

Même les brûleurs électriques produisent ces mêmes polluants à des niveaux plus faibles, ainsi que d’autres particules qui peuvent être facilement absorbées par votre système sanguin. 

Lorsque vous cuisinez, veillez donc à allumer les bouches d’aération de la cuisine ou à ouvrir une fenêtre pour filtrer davantage l’air.

5. Gardez vos tapis et moquettes propres.

Les tapis et moquettes font plus qu’augmenter le confort de votre maison. Ils agissent comme leurs propres filtres à air, en retenant la poussière et d’autres particules dans leurs nombreuses fibres. Nettoyez vos tapis et moquettes chaque semaine et ils continueront à travailler pour vous, en améliorant la qualité de l’air dans votre maison, rien qu’en restant là !

6. Contrôlez l’humidité dans votre maison.

L’humidité favorise la formation de moisissures qui peuvent déclencher des problèmes respiratoires comme les allergies et l’asthme. Selon l’endroit où vous vous trouvez, les mois d’été chauds peuvent donner lieu à des conditions particulièrement humides. 

Utilisez un déshumidificateur pour réduire la quantité d’humidité dans l’air et freiner le développement des moisissures irritantes. Il existe une variété d’humidificateurs qui vous aideront à maintenir des niveaux d’humidité constants et à créer des conditions de vie confortables dans votre maison. N’hésitez pas d’inspecter les mesures de votre station meteo personnelle pour vous informer sur l’humidité et sa variation ! Cela peut vous donner une idée sur les bons moments d’aérer vos pièces.

7. Achetez des plantes d’intérieur pour rafraîchir l’air

Les plantes sont les filtres à air naturels de la nature. L’achat de quelques plantes d’intérieur peut faire des merveilles pour améliorer la qualité de l’air intérieur de votre maison, tout en rehaussant votre décor. Les petites plantes comme les fougères et les lys et les grands palmiers sont les meilleures options pour extraire les contaminants de l’air.

Comment améliorer la qualité air intérieur – Foire aux Questions (FAQ) 

Comment puis-je purifier l’air de ma maison ?

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour améliorer la qualité de votre air intérieur sans utiliser de produits chimiques.

  • Ouvrez vos fenêtres.
  • Ajoutez des plantes d’intérieur à votre décoration.
  • Optez pour des diffuseurs d’huiles essentielles.
  • Optez pour des bougies en cire d’abeille.
  • Enlevez vos chaussures.
  • Toilettez vos animaux de compagnie.
  • Faites fonctionner la climatisation.
  • Nettoyez avec des produits chimiques non toxiques.

Quelles sont les causes de la mauvaise qualité air intérieur ?

Les sources de pollution intérieure qui libèrent des gaz ou des particules dans l’air sont la principale cause des problèmes de qualité de l’air intérieur. Une ventilation inadéquate peut augmenter les niveaux de polluants intérieurs en n’apportant pas assez d’air extérieur pour diluer les émissions des sources intérieures et en ne transportant pas les polluants de l’air intérieur hors de la zone.

Quels sont les symptômes d’une mauvaise qualité de l’air dans la maison ?

Une mauvaise qualité de l’air intérieur peut entraîner des effets sur la santé similaires à ceux du rhume ou de la grippe. Ces symptômes comprennent les yeux qui piquent, le nez qui coule, les éternuements, la toux, les vertiges et la fatigue. Ils sont souvent de courte durée et faciles à traiter.

Les purificateurs d’air sont-ils efficaces ?

La filtration de l’air peut effectivement contribuer à éliminer les particules nocives des espaces intérieurs, notamment les allergènes, la fumée et les moisissures. Cependant, les purificateurs d’air fonctionnent mieux lorsqu’ils sont associés à des techniques de filtration et de nettoyage adéquates.

Bonjour, je suis E. Magouri Laabidi. J'ai décidé de partager avec vous mes astuces pour vous aider à devenir un bon bricoleur. 

Si j’ai choisi de rejoindre l’équipe de rédaction de cette entreprise, c’est out d’abord parce que la charte éditoriale me convient parfaitement, mais aussi parce que je me sens libre à mettre mon avis.

Vous pouvez consulter les politiques de confidentialité et la politique de cookie. Ceci fera preuve de ce que je vous dis et confirme.

Réussir votre bricolage dépend généralement du choix des bons outils. 123bricolage.fr a pensé à cela en vous proposant des comparatifs d'outils 100% gratuits. C’est la plateforme qui gère la partie rémunération.