Comment aérer sa maison pour obtenir de l’air frais ?

Il peut sembler qu’il n’est pas difficile d’aérer sa maison pour obtenir de l’air frais, il suffit d’ouvrir la fenêtre. Dans la pratique, cependant, la manière dont nous le faisons et la durée pendant laquelle nous laissons la fenêtre ouverte doivent dépendre des conditions qui règnent à l’extérieur. Si l’on laisse les fenêtres ouvertes trop longtemps en hiver, la température de la pièce baissera considérablement et, par conséquent, les factures de chauffage augmenteront. Mais, comment aérer les pièces en fonction des saisons ? Vous trouverez des conseils pratiques à ce sujet dans notre article.

Comment rafraichir sa maison sans climatisation?

Nos instructions pour aérer sa maison 

Couvrez les fenêtres avec des stores ou des rideaux épais et clairs

Nous pouvons utiliser des stores ou au moins des rideaux de couleur claire, grossièrement tissés, qui reflèteront bien les rayons du soleil.

Aérez les pièces le matin, le soir et la nuit

Lorsque la température extérieure est plus basse, un air agréablement frais peut entrer dans votre maison. Il vaut la peine de laisser les fenêtres ouvertes un peu la nuit, grâce à cela, nous aurons des conditions plus confortables pour nous reposer.

Ouvrez les fenêtres des côtés opposés de la maison

De cette façon, vous pourrez ventiler les pièces beaucoup plus rapidement. Faites cependant attention. En cas de vent fort, il est préférable de renoncer à cette pratique.

Ouvrez les portes de toutes les pièces

Une maison dans laquelle toutes les portes et fenêtres sont fermées, ressemble à un four. Les jours de grande chaleur, une bien meilleure solution consiste à ouvrir les portes de toutes les pièces, y compris la salle de bains. Les purificateurs d’air sont aussi une bonne option.

Apportez plus de verdure à votre maison

Les arbres et les plantes assurent une climatisation naturelle : ils donnent de l’ombre, absorbent le dioxyde de carbone et libèrent l’oxygène qui contribue à notre bien-être. 

Si possible, placez des plantes en pot dans les pièces où vous séjournez le plus souvent

Assurez une ventilation efficace

Différentes règles s’appliquent lorsque nous voulons aérer nos pièces en hiver, surtout lorsque la température descend en dessous de zéro. Ne pas le faire correctement entraîne une perte de chaleur et, par conséquent, une augmentation des coûts de chauffage. Comment aérer les pièces en hiver ? Voici quelques conseils simples.

Ouvrez les fenêtres en grand

Aérez brièvement mais intensivement. En ouvrant les fenêtres en grand, nous aidons le renouvellement de l’air à se faire plus rapidement et évitons un refroidissement excessif. En hiver, environ 5 minutes suffisent pour apporter à nos pièces la bonne quantité d’air frais.

Évitez les courants d’air. Si en été cette pratique donne des résultats positifs, en hiver elle peut entraîner un refroidissement excessif des murs et du sol.

Avant d’ouvrir la fenêtre, baissez la température du chauffage

Les servomoteurs thermoélectriques, qui sont de plus en plus souvent installés sur les radiateurs, vous permettent de maintenir en permanence une température ambiante confortable. En ouvrant la fenêtre, nous faisons fonctionner le système de chauffage avec une puissance maximale. Bien que le radiateur devienne chaud, l’air chauffé s’échappera immédiatement par la fenêtre. Il sera donc judicieux d’abaisser la température préréglée pendant la ventilation.

Pendant la ventilation, fermez les portes entre les pièces dont la température de chauffage est différente. Vous éviterez ainsi la condensation de l’air chaud et humide dans les pièces plus fraîches.

Ventilation supplémentaire grâce aux systèmes modernes

Les fenêtres qui sont produites actuellement se caractérisent par une grande étanchéité. D’une part, elles permettent de réaliser d’importantes économies, mais en même temps, elles empêchent une bonne circulation de l’air. C’est pourquoi il est nécessaire d’aérer les pièces plus souvent.

Ouvrir grand les fenêtres n’est pas le seul moyen de faire entrer un peu de fraîcheur par la fenêtre. La micro-ventilation est également efficace. Elle peut être réalisée grâce à des ferrures spéciales pour fenêtres, qui sont très souvent montées sur le châssis ou le cadre de la fenêtre. De cette manière, un petit espace sera créé entre le cadre et l’ouvrant, permettant à l’air frais d’entrer. L’ouvrant reste dans cette position grâce au loquet de la fenêtre. 

La micro-ventilation est une bonne option, surtout en cas d’orage ou de fortes pluies, lorsque l’ouverture de la fenêtre risque d’endommager le mur ou le sol. Dans le cas des planchers en bois, même une petite quantité d’eau peut endommager la structure du plancher, ce qui engendre des coûts considérables liés à la réparation des dommages.

De l’air frais dans votre maison toute l’année

Un chauffage raisonnable et une aération régulière des pièces sont une bonne pratique si l’on souhaite obtenir un climat intérieur agréable et sain, garantissant confort et économies. En hiver, il est judicieux d’ouvrir les fenêtres en grand, mais pas pour une longue période. Aérer les pièces ne signifie pas les refroidir excessivement. 

La durée d’ouverture des fenêtres dépend de la saison et des conditions atmosphériques extérieures. Le temps estimé nécessaire pour aérer une pièce pendant certains mois de l’année est présenté dans le graphique ci-dessous.

Comment aérer sa maison pour obtenir de l’air frais – Foire aux Questions (FAQ) 

Pourquoi est-il si important d’aérer les pièces ?

La quantité d’air pur dans notre maison affecte à la fois notre santé et l’état du bâtiment résidentiel. Les pièces hermétiques, sans accès à l’air frais, créent un microclimat spécifique. Une humidité élevée contribue à créer des conditions propices à une croissance microbienne rapide.

Plus l’air est chaud, plus il absorbe d’eau. Lorsqu’il se refroidit, sa limite de saturation diminue et l’humidité se traduit par de la vapeur d’eau. Or, la vapeur d’eau se condense dans les endroits où la température est la plus basse. En pratique, il s’agit des murs, des linteaux de porte et de l’espace derrière les meubles, ce qui entraîne de vilaines taches sur les murs. Ce n’est là qu’une des nombreuses conséquences du manque d’air frais à l’intérieur.

Comment puis-je augmenter la ventilation à la maison ?

Assurer une bonne ventilation avec de l’air extérieur est une bonne pratique standard pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Lorsqu’elle est utilisée avec d’autres bonnes pratiques, l’augmentation de la ventilation peut faire partie d’un plan efficace pour améliorer la qualité d’air.

Pour augmenter la ventilation dans votre maison, vous pouvez :

  • Ouvrir les fenêtres, ou les portes grillagées, si possible.
  • Faire fonctionner un climatiseur de fenêtre doté d’une prise d’air extérieur ou d’un évent, avec l’évent ouvert 
  • Ouvrez la prise d’air extérieure du système de chauffage, de ventilation et de climatisation 
  • Faites fonctionner un ventilateur de salle de bains lorsque la salle de bains est utilisée et en continu, si possible.

Bonjour, je suis E. Magouri Laabidi. J'ai décidé de partager avec vous mes astuces pour vous aider à devenir un bon bricoleur. 

Si j’ai choisi de rejoindre l’équipe de rédaction de cette entreprise, c’est out d’abord parce que la charte éditoriale me convient parfaitement, mais aussi parce que je me sens libre à mettre mon avis.

Vous pouvez consulter les politiques de confidentialité et la politique de cookie. Ceci fera preuve de ce que je vous dis et confirme.

Réussir votre bricolage dépend généralement du choix des bons outils. 123bricolage.fr a pensé à cela en vous proposant des comparatifs d'outils 100% gratuits. C’est la plateforme qui gère la partie rémunération.