Choisir un mélangeur : spécificités et critères de choix

Vous en avez assez d’user vos bras en mélangeant vos peintures, vos enduits, vos mortiers ou vos cires ? Procurez-vous un batteur électrique ! Sa tige, équipée d’une ou plusieurs pales hélicoïdales, prendra sans effort le relais pour le mélange de tous vos produits liquides ! Plus d’efforts inutiles !

Qu’est-ce qu’un mélangeur ?

Le fonctionnement mécanique d’un mélangeur, également appelé agitateur, est assez simple : un moteur fait tourner une ou plusieurs tiges munies à leur extrémité de pales ou de palettes, selon le produit à mélanger. 

Conçu pour mélanger le plus efficacement possible des composants liquides ou semi-liquides tels que la colle, la peinture, le plâtre, le mortier et la cire, un mélangeur permet de mélanger les produits entre eux pour obtenir un résultat parfaitement homogène et contribue à la réussite de leur application. Une peinture non mélangée ou un revêtement en poudre mal préparé peut rapidement devenir un cauchemar à appliquer, il serait insensé de gâcher votre projet à cause de ce genre de problème !

Les différents usages

Selon qu’il s’agit de peinture ou de mortier, l’appareil aura des caractéristiques différentes. Examinons les facteurs importants pour vous aider à faire le bon choix !

Puissance

Parlons d’abord un peu de l’épaisseur ! Sans entrer dans un cours de physique avancé, cela dépendra de la résistance du matériau au mélange : plus il est épais, plus il est difficile à mélanger. Le vernis ou la peinture demande peu d’efforts par rapport au béton ou au plâtre chargé, qui en demandent beaucoup.

Une certaine puissance sera nécessaire en fonction de votre métier. Cette valeur est obtenue par rapport au couple de la machine : un couple élevé permet une plus grande force de mélange. La puissance d’un malaxeur peut varier de 800 à plus de 8 000 watts pour les modèles de malaxeurs industriels. Pour un outil polyvalent capable de s’attaquer à de nombreux projets et de travailler sur tous les matériaux, optez pour au moins 1 300 watts.

Capacité de mélange

Le deuxième facteur à déterminer est la capacité de mélange, indiquée en kilos sur la notice du produit. Elle indique le poids maximum que vous pouvez mélanger sans risque de surchauffe du moteur ou d’accident. Il n’est pas nécessaire d’avoir une capacité de 90 kg pour ce travail occasionnel à la maison, 30 kg suffisent amplement.

Vitesse de rotation

Un dernier facteur : un mélangeur se caractérise également par sa vitesse de rotation, en tours par minute (tr/min). Les modèles haut de gamme peuvent souvent dépasser 700 tr/min, mais 500 tr/min convient parfaitement à tout usage, à condition que le moteur soit de haute qualité. Une fraction de plus de tours/minute est nécessaire pour les modèles équipés d’un engrenage électrique, ce qui permet de sélectionner la vitesse. La vitesse lente est utilisée pour les matériaux épais comme la peinture de maçonnerie et la vitesse plus rapide est idéale pour mélanger la peinture, par exemple.

Conseil d’achat : un mélangeur avec une fonction de démarrage progressif est un achat judicieux, car il évitera que la moitié du liquide avec lequel vous travaillez ne soit pulvérisée sur les murs ! 

L’équipement d’un mélangeur

Broche

Il existe deux variétés de mélangeurs : mono broche et bibroche. L’avantage de ce dernier modèle est un gain de temps important pour l’utilisateur. Ils sont particulièrement adaptés aux produits épais et lourds, leurs deux broches tournant généralement en sens inverse pour améliorer l’efficacité du mélange. Cependant, les modèles mono broches sont les plus courants et devraient être en mesure de répondre efficacement à toutes les exigences.

Pales et aubes

À l’extrémité de la broche se trouvent des pales ou des lames. Pourquoi deux outils différents ? 

L’accessoire peut tourner à droite ou à gauche : il mélange du bas vers le haut ou inversement. Certaines broches sont équipées d’un outil de mélange, tandis que d’autres ont exactement le contraire, avec un accessoire de soudage. À vous de décider si vous avez assez de place pour stocker les différents accessoires ! Avant de l’acheter, vérifiez le filetage de la broche pour vous assurer qu’il est standard, ou M14, pour éviter toute déception par la suite !

Les éléments à prendre en compte pour les broches :

Le diamètre est souvent basé en fonction du volume de liquide à mélanger ; la capacité maximale de mélange de la broche. Si vous essayez de mélanger un volume trop important, vous vous retrouverez avec un fuseau magnifiquement incliné !

Mélangeur et niveau de confort

Plusieurs fonctionnalités sont à votre disposition pour améliorer votre confort d’utilisation :

Manipulation

La poignée, car l’appareil peut être actionné avec une ou deux poignées. Les deux modèles à poignée offrent une plus grande stabilité et permettent un mélange de précision. 

Poids

Le poids, qui peut varier de 3,5 kg à 8 kg pour les modèles portables. Un modèle léger est plus pratique si votre métier exige des mouvements constants.  

Étanchéité à l’air

Une fermeture hermétique déterminera le niveau de protection de votre mélangeur contre l’eau et la poussière.

Pour un usage occasionnel, inutile de se diriger vers le sommet de la chaîne alimentaire ! Cependant, si le mélangeur est destiné à un usage professionnel, il faut tenir compte du fait que la machine est souvent exposée à ces éléments.

Type de batterie

Un modèle à piles, simple gadget ou innovation brillante ? C’est à vous de déterminer si cette fonctionnalité est en adéquation avec votre usage, en tenant compte du fait que le prix est assez élevé sur les marchés actuels, donc généralement réservé aux professionnels qui ont les moyens d’investir.

Conclusion

Lors du réaménagement de votre boîte à outils, le choix d’un mélangeur n’est pas la tâche la plus difficile que vous rencontrerez, surtout si vous gardez ces simples conseils à l’esprit ! Définissez son utilisation précise avant toute autre chose, et n’hésitez pas à le mettre à niveau. Si les instructions d’utilisation du fabricant sont respectées, tout devrait fonctionner parfaitement.