Carrelage extérieur : Préparation de la pose des carreaux de sol pour une installation réussie

Poser du carrelage à l’extérieur pour construire un nouveau patio peut sembler être une tâche intimidante. En effet, c’est un projet qui comporte de nombreuses étapes, et vous devrez prendre les bonnes décisions en cours de route. 

Prenez la mauvaise décision à n’importe quel moment, et tout le projet pourrait être compromis ! Voici un bon article à lire si vous envisagez de poser vous-même votre carrelage extérieur.

Comment préparer son espace pour recevoir du carrelage ?

Les carreleurs amateurs seront peut-être surpris d’apprendre que le travail commence bien avant que les carrelages ne soient dans la pièce. Il suffit tout simplement de prendre un bon départ pour pose carrelage exterieur.


Vous voulez un carrelage de qualité qui résiste à l’épreuve du temps ? Un revêtement qui met en valeur l’aménagement d’une terrasse ou d’une véranda ? Il ne faut pas précipiter le travail. De ce qu’il faut faire avec les sols existants à la préparation de votre sous-plancher, voici nos meilleurs conseils pour préparer une pièce à recevoir du carrelage.

Prenez vos mesures 

Assurez-vous de commander et de recevoir vos carreaux avant de commencer à arracher l’ancien revêtement de sol pour accélérer le processus. Mesurez votre pièce pour déterminer le nombre de carreaux dont vous aurez besoin. Multipliez la longueur par la largeur, puis ajoutez dix pour cent, par sécurité.

Pose de carrelage sur un sol existant 

Les carreaux peuvent être posés sur la plupart des surfaces, dans certains cas, même sur un carrelage existant ! Le problème réside dans l’augmentation de la hauteur. Si vous posez votre carrelage sur un carrelage existant, vous risquez de perdre 10 à 15 mm de la hauteur de votre pièce. En règle générale, la plupart des revêtements de sol peuvent être recouverts de carrelage, il suffit que le support soit en bon état.

Déposer le sol existant 

Vous pouvez décider d’enlever votre sol existant avant de le carreler. Ce travail peut être salissant. Les sols en linoléum peuvent être retirés à l’aide d’un bon couteau utilitaire et d’un pistolet thermique pour ramollir la colle. Enlevez les carreaux en ciselant le long des lignes de coulis et en inclinant le ciseau pour les soulever.

Une fois l’ancien plancher enlevé, prenez le temps d’effectuer les réparations nécessaires sur votre sous-plancher. Il faut que votre sous-plancher soit stable, sec et de niveau afin d’obtenir les meilleurs résultats lors de la pose du carrelage.

Imperméabilité 

Les sols humides doivent être imperméabilisés avant la pose du carrelage. Dans la plupart des cas, seuls les imperméabilisateurs agréés sont en mesure d’effectuer ce travail, car des propriétés ont subi des dégâts des eaux par le passé en raison d’une imperméabilisation défectueuse. Ceux qui n’ont pas de qualifications devront faire appel à quelqu’un.

Préparation requise pour chaque type de sol

En règle générale, assurez-vous que le sol soit plat, propre, sec, exempt de toute contamination, adapté aux conditions d’utilisation prévues, suffisamment solide et rigide pour supporter la finition du carrelage.

Chapes en béton/ciment-sable 

Pour les chapes récemment posées, laissez sécher la chape pendant 3 semaines. Pour les chapes existantes, découpez toutes les parties lâches ou creuses, et appliquez une couche de liaison en coulis.

Assurez-vous que le sol est exempt de toute contamination de surface telle que l’huile, la graisse et la poussière. Un sol en ciment poussiéreux peut être scellé à l’aide d’un scellant approprié. Sinon, dégraissez et nettoyez soigneusement le sol pour permettre un contact total entre le sol et la colle à carreaux que vous utiliserez.

Carreaux non émaillés existants 

Tous les carreaux existants doivent être fermement collés au sol et en bon état de propreté. Vérifiez la solidité et l’adhérence des carreaux. Toute zone sonnant creux ou défectueuse doit être découpée et la section doit être réparée.

Planchers en bois 

Assurez-vous que le plancher existant est rigide et solidement fixé. La ventilation doit également être suffisante, ce qui est particulièrement important au niveau du sol. Vous pouvez carreler sur des planches à gorge et à rainure. 

Dans ce cas, vérifiez qu’elles sont solides et qu’elles ne bougent pas. Les planches doivent être exemptes de vernis et d’autres contaminants. Vissez-les le long des solives tous les 300 mm minimum pour assurer une plus grande solidité. Appliquez une couche de fond et fixez les carreaux.

Vous pouvez également recouvrir les planches d’un contreplaqué extérieur de 18 mm d’épaisseur minimum ou d’un contreplaqué imperméabilisé. Ce dernier doit être fixé tous les 300 mm, dans les deux sens, à l’aide de vis. Le carrelage peut ensuite être réalisé avec un adhésif.

Asphalte coulé 

Il doit être en bon état et avoir une force de cohésion adéquate. Il doit également être d’une qualité appropriée, par exemple un revêtement de sol. La surface doit être suffisamment régulière. Retirez tous les contaminants de surface. 

Vous avez encore des questions ?
Obtenez l’aide de la communauté. Posez votre question dans le forum et obtenez de l’aide d’autres enthousiastes du bricolage et des professionnels de la construction.
Nous sommes là pour nous aider les uns les autres.
Au Forum!
123 Bricolage
Logo