7 erreurs à éviter lors de l’utilisation d’une ponceuse excentrique

La ponceuse excentrique est l’un des premiers outils qu’un fabricant ou un bricoleur devrait posséder. An fait, on ne peut pas penser à un autre outil motorisé qu’on utilise davantage, sur presque tous les projets impliquant du bois. La ponceuse excentrique est un outil essentiel, même pour le menuisier qui n’utilise que des outils à main, et avec un peu d’attention, elle donnera d’excellents résultats et vous évitera de vous entraîner et d’avoir des crampes aux mains. 

1- Ralentir pendant le ponçage

Si vous avez l’habitude de poncer à la main ou d’utiliser une ponceuse à courroie où vous faites constamment bouger les choses, celle-ci peut prendre un peu de recul pour vous faire tourner la tête, mais les ponceuses excentriques sont conçues pour être utilisées extrêmement lentement. Alors, quelle est la vitesse idéale ? Environ dix à douze secondes par pied linéaire. Environ un pouce par seconde. 

Cela semble incroyablement lent et fastidieux, et, il est vrai, ça l’est, mais c’est ce qu’il faut pour que les oscillations aléatoires fassent ce pour quoi elles sont conçues. C’est la meilleure façon de réduire les tourbillons sur la surface, et d’obtenir une surface uniformément lisse.

2- Ne pas s’enfoncer dans le bois 

Il n’est pas nécessaire d’exercer une pression sur l’outil pour le faire couper correctement. N’appuyez pas, même le plus petit bout. Le poids de l’outil et de votre main est suffisant pour obtenir les résultats que vous souhaitez. En fait, une pression trop forte peut embourber le moteur, ralentir le processus et nuire à la qualité de votre surface. Laissez le papier faire le travail. 

3- Utilisez un aspirateur pour nettoyer la poussière

Le fait de brancher la ponceuse excentrique à un aspirateur d’atelier permet non seulement de réduire la poussière en suspension dans l’air dans votre espace de travail, mais aussi d’améliorer l’efficacité de votre ponceuse. En maintenant l’aspiration en marche, vous réduisez la couche de poussière qui se trouve entre le bois et le papier. Cela permet au grain d’être constamment en contact avec votre projet, et non à la poussière que vous venez d’enlever. Cela signifie que vous pouvez travailler plus rapidement et obtenir un lissage plus rapide. 

4- N’inclinez pas votre ponceuse

Nous l’avons tous fait, et nous l’avons tous regretté. Quand vous voyez un point haut ou une marque de brûlure, il est naturel de vouloir incliner un peu la ponceuse et de s’appuyer sur la zone à problème pour la faire disparaître rapidement.

Évitez la tentation. Les ponceuses sont conçues pour faire une chose : faire un plan plat uniformément lisse. (Ou, techniquement, puisque le papier de verre est un abrasif, uniformément rugueux). N’importe quoi d’autre, et vous ne demandez qu’une gifle sur le front. Ne le faites pas. 

Utilisez plutôt un ponçage à la main ou, si vous en avez un, un plan à main pour vous attaquer aux incohérences. Cela ne prendra pas plus de temps et votre travail sera sans bavure. 

5- Utilisez une variété de grains, mais pas tous. 

Les grains de papier de verre sont conçus pour être utilisés en équipe, où chaque grain progressif élimine le motif de rayure du dernier. Cela signifie que vous ne pouvez pas vous contenter de lancer un disque à grains super fins et obtenir une surface de qualité sans travailler votre progression. 

6- Finissez toujours par un ponçage à la main. 

Vous n’obtiendrez jamais une surface de qualité de finition avec une ponceuse, du moins sur la plupart des bois durs. Les ponceuses excentriques laissent de subtiles marques de tourbillonnement qui peuvent apparaître sous la finition, même si vous suivez toutes les étapes ci-dessus.

Une fois que vous avez porté votre projet avec la ponceuse, finissez avec le même grain à la main en utilisant un bloc de ponçage plat. Poncez uniquement avec le grain.

7- Ne demandez pas trop, ni trop peu, à vos disques de ponçage.

Les disques de ponçage ne coûtent pas trop cher. Ils ne sont pas précieux, et coûtent certainement moins cher que le bois utilisé pour réaliser le projet. Par conséquent, ne vous attendez pas à ce qu’ils en fassent plus qu’ils ne peuvent en faire. Une fois qu’ils ont cessé de couper et qu’ils se sont remplis de poussière, enlevez-les de la ponceuse et remplacez-les. Le temps que vous passez à déplacer le papier de verre qui ne fonctionne plus est beaucoup plus précieux que les quelques pièces de monnaie que vous avez payées pour le disque. La bonne nouvelle, c’est que vous saurez quand ils auront tout donné. Les résultats commenceront à parler d’eux-mêmes. 

Bien sûr, vous ne devez pas les jeter tout de suite. Ils auront une seconde vie pour les projets de ponçage ciblés, comme le ponçage manuel de courbes et de surfaces arrondies, et ils fonctionnent particulièrement bien pour les projets de tournage. J’en garde une pile et je les utilise chaque fois que je n’ai pas une feuille de papier déjà déchirée, et je trouve qu’ils sont souvent tout ce dont j’ai besoin pour de petites tâches.

123 Bricolage
Logo