3 types de scies circulaires à ne pas manquer

Bien qu’il existe de nombreux types et tailles de scies sur le marché, nous allons vous présenter les trois catégories les plus importantes. Il s’agit des scies plongeantes à rail de guidage, des scies à vis sans fin ou hypoïdes pour la construction et des scies circulaires à entraînement standard pour la maison et la construction. Nous jetons un rapide coup d’œil sur les bases. Explication !

La scie circulaire

Une scie circulaire permet d’amener un outil relativement petit sur une grande pièce et de la couper sans trop de travail pénible. Dans le passé, le prix à payer pour cette commodité était l’imprécision, car il n’y avait pas de moyen vraiment facile de forcer une scie circulaire à couper droit le long d’une ligne de crayon. Cela ne posait aucun problème pour les travaux de construction grossiers comme les toitures et les terrasses. En revanche, pour les travaux de menuiserie fine, la scie circulaire n’était pas l’outil de choix. La plupart des menuisiers utilisent la scie à table pour obtenir les coupes longues et droites dont ils ont besoin, et pour de bonnes raisons. Le guide de la scie à table donne le point de référence constant nécessaire pour les coupes droites.

La scie à table

Parfois, l’utilisation d’une scie à table pour couper le dessus d’une énorme table de conférence, par exemple, s’avère être une tâche impossible, surtout lorsqu’on essaie de couper les extrémités à 90 degrés sur les côtés. Alors qu’une approche très soigneusement planifiée à l’aide d’une scie circulaire semble donner le meilleur résultat final. 

Au cours des dernières années, ce processus est devenu beaucoup plus facile. Il existe maintenant plusieurs marques et modèles de scies plongeantes qui fonctionnent le long de rails de guidage en métal, coupant juste à côté du bord du rail sans couper dans le rail lui-même. Les rails de guidage n’ont même pas besoin d’être fixés à la surface à découper car ils sont recouverts d’un matériau qui les empêche de glisser. Si vous vous sentez plus à l’aise pour serrer le rail de guidage, vous pouvez également le faire. Il suffit de poser le guide avec son bord le long de la ligne de coupe, puis de prendre la scie et de la faire glisser le long du rail, en coupant juste à côté de la lèvre du rail.

Comme ces scies sont plongeantes, vous pouvez commencer et/ou terminer une coupe au milieu d’une feuille de contreplaqué. Vous pouvez par exemple découper une ouverture de fenêtre ou de porte et la faire sortir propre et droite à chaque fois. La meilleure chose à faire avec ces scies à chenilles est la confiance qu’elles vous donnent.

La scie à vis sans fin

Un autre type de scie circulaire beaucoup utilisé au fil des ans, surtout dans le secteur de la construction, est la scie à vis sans fin dont Skil a été le pionnier. Un charpentier doit être capable de couper beaucoup de bois d’œuvre tout au long de la journée. Si la précision est toujours souhaitable, elle n’est pas aussi importante pour le charpentier débutant que pour un charpentier de finition ou un ébéniste. 

Une scie à vis sans fin fournit la puissance constante dont il a besoin, car il n’y a aucun jeu entre le moteur puissant et les dents de la scie qui effectuent la coupe. L’engrenage à vis sans fin réduit un peu le régime de la lame de scie, mais il le remplace par le couple. C’est le couple, plus que la vitesse, qui permet à une lame de scie de traverser du bois épais et humide. Un arbre en forme de diamant rend pratiquement impossible la rotation de la lame avec un trou correspondant en forme de diamant autour de l’arbre. 

Conclusion

L’utilisation d’une scie circulaire est une phase intégrante dans les travaux de menuiserie. Il existe plusieurs versions sous le nom de cette machine. Avant de choisir le modèle adéquat, n’hésitez pas à découvrir les caractéristiques de chaque accessoire.

123 Bricolage
Logo